Immigration clandestine: L'UE alloue 500 millions d'euros pour soutenir le Maroc    La Bourse de Casablanca débute dans le vert    Marhaba 2022 : Le port de Ceuta se prépare au pic de la phase retour    L'Arabie saoudite autorise tous les détenteurs de visa à accomplir la Omra    Jeux de la solidarité islamique : Deux médailles d'argent pour les judokas marocains    M'diq : Arrestation de quatre individus soupçonnés d'avoir délibérément déclenché un incendie en forêt    Revue de presse quotidienne de ce mardi 16 août 2022    Le jury du Prix international Booker 2023 présidé par la Franco-marocaine Leïla Slimani    Tagzzayt : Un film documentaire d'Hussein Hanin qui déchiffre les symboles des tatouages Amazighs    Kitesurf : La 7ème édition de «Dakhla Downwind Challenge» se poursuit jusqu'au 20 août    Ligue des champions d'Europe: Le PSV Eindhoven à l'épreuve des Rangers, le Benfica à Kiev    CAN Maroc U23 : Le Tirage au sort des éliminatoires jeudi au Caire    Botola Pro D1 – D2 : Le tirage au sort prévu le 19 août    Le CRI Béni Mellal-Khénifra lance une série de webinaires    Soutien public complémentaire aux partis politiques    Les tatouages amazighes au coeur du film documentaire « tagzzayt »    Casablanca : 2 ans de prison ferme pour un escroc récidiviste    Yessef appelle en Tanzanie au renforcement de la coopération entre les oulémas africains    Dette intérieure : Un encours de 666,1 milliards de dirhams à fin juillet    Dounia Batma répond avec subtilité aux excuses de son mari (VIDEO)    Zina Daoudia exalte son milliard de vues    1er Festival «Phénomène des groupes musicaux» à Hay Mohammadi    «La femme au colt 45» de Nabyl Lahlou au Théâtre national Mohammed V de Rabat    HCP. 3 chômeurs sur 10 sont des jeunes    L'agresseur de Rushdie métamorphosé après un voyage au Liban, selon sa mère    Découvrez le Galaxy Z Flip4 et le Galaxy Z Fold4, les smartphones révolutionnaires de Samsung    Feux : quatre suspects accusés d'être des pyromanes arrêtés au nord du Maroc    Visas refusés : quand Hélène Le Gal tombe dans son propre piège    Un tribunal condamne une militante à deux ans de prison pour insulte à l'islam    Incendie de forêt à Mdiq: Trois membres de la Protection civile morts    Incendies à Cabo Negro : trois pompiers décédés    Cours des devises du mardi 16 août 2022    Le Maroc félicité par l'Union Africaine    Afrique du Sud: Jacob Zuma bataille contre son renvoi en prison    Job    Météo: les prévisions du mardi 16 août    Le Celtic pense toujours a Ryan Mmae    Incendie d'une église au Caire : le Souverain présente ses condoléances au président égyptien    Hommage à Fatima Boubekdi à Ifrane    CAN Maroc-2023 (U23) : Le tirage au sort des éliminatoires prévu le jeudi au Caire    William Ruto élu président du Kenya    Des parlementaires américains à Taïwan, la Chine relance ses manoeuvres    Maroc-UE: 500 millions d'euros pour faire barrage aux harragas    "Dakhla Downwind Challenge" : Coup d'envoi de la 7ème édition    Le dessin de presse orphelin : Jean-Jacques Sempé tire son dernier trait [Par Belaïd Bouimid]    Le Maroc félicité par le CPS pour la réussite de la formation destiné aux observateurs électoraux de l'UA    La récupération d'Oued Eddahab, une étape riche en nobles valeurs de patriotisme    Tanzanie : La Fondation Mohammed VI des Ouléma remet les prix de la 3e édition du concours coranique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Maroc-Sénégal : La coopération judiciaire se renforce
Publié dans Les ECO le 20 - 02 - 2018

Les départements de la Justice du Maroc et du Sénégal ont signé un plan d'action pour promouvoir la coopération dans le domaine judiciaire. L'objectif est de partager les expériences tout en mettant à jour les nombreux accords liant les deux pays.
Le Maroc et le Sénégal ont signé, vendredi 16 février à Rabat, un plan d'action visant la promotion de la coopération dans le domaine judiciaire. À travers ce plan d'action signé par le ministre de la Justice, Mohamed Aujjar, et son homologue du Sénégal, Ismaïla Madior Fall, les deux pays s'engagent à renforcer leur coopération à travers l'organisation au Maroc de sessions de formation sur la justice commerciale et les nouvelles méthodes de gestion administrative et financière des tribunaux ainsi que l'usage de l'outil informatique et ceci dans le cadre de l'amélioration de l'administration judiciaire. Aux termes de ce plan d'action pour l'année 2018, les parties signataires ont convenu d'échanger les législations et les documents, en l'occurrence les textes législatifs nationaux et les accords et traités bilatéraux relatifs à la coopération judiciaire conclus avec d'autres pays. Elles se sont également mises d'accord sur le fait de partager la jurisprudence, les décisions judiciaires rendues par les tribunaux des deux pays, les brochures et les formulaires et guides mis à la disposition des justiciables et du public en vue de diffuser l'information juridique, de faciliter les concepts et de reconnaître les droits et les procédures pour statuer sur les litiges.
Nouveau souffle
Dans une déclaration à la presse, Mohamed Aujjar a souligné qu'à travers ce plan d'action, le Sénégal souhaite bénéficier de l'expérience marocaine dans le domaine de la justice. Aujjar a souligné l'importance de donner un nouveau souffle à cette coopération et de relever les défis qu'affronte la justice à l'échelle mondiale, notamment en Afrique, notamment face au crime transfrontalier. Le ministre de la Justice a fait savoir que cette coopération vise essentiellement le domaine de la justice commerciale, la justice de la famille, les tribunaux de commerce spécialisés et la modernisation de l'administration judiciaire, rappelant les relations «solides et séculaires» qui unissent les deux pays et qui englobent les domaines économique, social, culturel et environnemental. Pour sa part, Ismaïla Madior Fall s'est félicité de l'excellente relation d'amitié qui unit les deux pays, caractérisée par «un partenariat historique» porté par la volonté des deux chefs d'Etat, Sa Majesté le roi Mohammed VI et le président du Sénégal, Macky Sall, de les renforcer davantage.
Mise à jour des accords
Le ministre sénégalais a exprimé le souhait de son pays de bénéficier de l'expérience marocaine dans le domaine de la justice, notamment la justice commerciale et le Code de la famille, saluant les profondes réformes initiées par le Maroc en la matière. Cet accord s'assigne également pour objectif de mettre à jour des conventions signées entre les deux pays, qui seront revisitées à la lumière des évolutions des deux systèmes judiciaires, afin de mieux définir les axes de coopération, a-t-il ajouté. Un protocole d'accord dans le domaine de la justice a été finalisé et sera signé prochainement. Ismaïla Madior Fall était en visite au Maroc, à la tête d'une délégation sénégalaise, dans le but d'approfondir les relations bilatérales dans le domaine de la justice. Les deux départements ministériels ont tenu, en juin 2013 à Dakar, la 14e session de la commission mixte maroco-sénégalaise et ont signé le 17 septembre 2004 à Rabat le protocole d'Accord de coopération en matière d'administration judiciaire.
Mohamed Aujjar
Ministre marocain de la Justice
À travers ce plan d'action, le Sénégal souhaite bénéficier de l'expérience marocaine dans le domaine de la justice. Cette coopération vise essentiellement le domaine de la justice commerciale, la justice de la famille, les tribunaux de commerce spécialisés et la modernisation de l'administration judiciaire".
Ismaïla Madior Fall
Ministre sénégalais de la Justice
Un protocole d'accord dans le domaine de la justice a été finalisé et sera signé prochainement. Cet accord s'assigne pour objectif de mettre à jour des conventions signées entre les deux pays, qui seront revisitées à la lumière des évolutions des deux systèmes judiciaires afin de mieux définir les axes de coopération".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.