Entretien téléphonique entre Bourita et son homologue mauritanien    Maroc-Israël-USA : Un nouvel « Ordre régional » se dessine    Coupe du monde de futsal : Le Maroc et le Portugal se neutralisent (3-3)    LDC de la CAF : Le Raja face LPRC Oilers du Liberia, le WAC défiera les Ghanéens de Hearts of Oak    Rico refuse d'affronter Badr Hari « s'il continue de perdre ses matchs »    Mesures restrictives : Azeddine Ibrahimi plaide pour l'allègement    Bourse: Les comptes de Lydec retrouvent des couleurs au premier semestre 2021    Tarik Kadiri de l'Istiqlal prend la tête du conseil communal de Berrechid    Participation au gouvernement. Le Conseil National de l'Istiqlal donne son feu vert    OCP et l'Ethiopie signent un accord de 3,7 milliards de dollars pour une usine d'engrais    Le réseau EF&F lance un concours international de projets innovants    Hapag-Lloyd s'implante au Maroc    Naoufal El Heziti élu président    Les produits agricoles et halieutiques marocains à la conquête du marché américains    La production laitière, fer de lance du développement régional    Mohamed Benhammou désigné président de la Fédération africaine de cybersécurité    Mort d'Abdelaziz Bouteflika : l'ultime humiliation du pouvoir algérien au président défunt    Succès complet pour la première mission privée de SpaceX    Migration : Washington actionne les charters des expulsions    La CDG adhère au programme    La haine dans l'âme...que Dieu lui pardonne!    L'Opinion : L'Istiqlal, valeur sûre pour le prochain gouvernement    La sélection marocaine sacrée avec 5 médailles dont 3 en or    Angleterre : Liverpool passe devant, Manchester City cale    La Jeunesse sportive Salmi continue sur sa lancée!    Casablanca : L'Eglise de Saint John fin prête pour accueillir les fidèles    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 19 septembre 2021 à 16H00    Etudes en Chine: Plus de 500 dossiers de bourses remis à des jeunes marocains (FUSAAA)    Qui sabote l'école publique à Essaouira?    Un acte scandaleux qui ne doit plus se répéter    Le « relooking » de l'Education nationale à l'ère du Covid    Kénitra : soupçonnés de corruption et d'extorsion, des policiers renvoyés devant le tribunal    Festival de Fès de la culture soufie. Une 14ème édition à la fois en présentiel et en digital    L'IMA et la FNM renforcent leur partenariat par une nouvelle convention    Dionysos contre le Crucifié    Afrique du Sud : le nouveau maire de Johannesburg mort dans un accident de la route    Nouvelle secousse de magnitude 3,9 ressentie à Driouch    Le porte drapeau du Hip Hop psychédélique Marocain    Décès de Bouteflika : SM le Roi Mohammed VI fait part de ses condoléances et de sa compassion    Apiculture: une niche au chevet des petits exploitants    Hallyday, le blues d'une âme rock au Maroc    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 18 septembre 2021 à 16H00    La Juventus annonce des pertes de 210 millions d'euros    Exposition: horticulteur attentionné    Décès de l'ex-président algérien Abdelaziz Bouteflika à l'âge de 84 ans    Coupe du monde de futsal: le Maroc qualifié pour les huitièmes de finale    USA: un multimillionnaire reconnu coupable du meurtre de son amie    Archéologie : Découverte des plus anciens outils de confection de vêtements au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La «régionalisation avancée» au coeur de la 3e édition du MTF
Publié dans Les ECO le 21 - 07 - 2018

Représentant pour le Maroc un choix irréversible et un chantier prioritaire, la régionalisation avancée a été débattue, vendredi 20 juillet à Casablanca, dans le cadre de la 3e édition du «Morocco Today Forum» (MTF 2018), organisé par Le Groupe Le Matin.
Chantier stratégique déterminant pour l'avenir du Maroc, la régionalisation avancé a rassemblé plusieurs acteurs gouvernementaux (ministres étrangers, responsables territoriaux à l'échelle nationale et internationale etc.) dans le cadre du MTF 2018. Dans son mot d'ouverture, Mohamed Haitami , PDG du Groupe le Matin – organisateur de l'évènement -, a souligné que l'objectif est de «créer un espace d'échange sur la régionalisation en tant que choix irréversible pour un développement harmonieux du Maroc et pouvant également répondre aux attentes de développement exprimées par des pays africains, dont des représentants de haut niveau participent à cet événement».
Khalid Safir, Wali et Directeur Général des Collectivités locales, a affirmé que «le processus de décentralisation représente pour le Maroc un choix irréversible et un chantier prioritaire». Et d'ajouter : «Ce processus a fait l'objet de plusieurs réformes permettant aux citoyennes et citoyens de disposer d'une administration de proximité, efficace, autonome, efficiente et à leur écoute». Safir a également rappelé la place primordiale qu'occupent les collectivités territoriales dans les politiques et les programmes public, soulignant que le Maroc, sous la conduite du Roi Mohammed VI a su capitaliser sur l'expérience vécue et ses acquis en matière de la démocratie locale, et ce à travers la construction d'un modèle de régionalisation basé essentiellement sur les spécificités institutionnelles et culturelles du pays». «Ce modèle est reconnu à l'échelle internationale», a-t-il fait remarquer.
Le président d Conseil Economique Social et Environnemental (CESE), Nizar Baraka, a quant à lui indiqué que le processus de régionalisation, qui va bien au-delà d'une simple décentralisation, a été pensé comme «un moyen et un objectif de modernisation de l'Etat».
Ce processus constitue ainsi «l'épine dorsale d'un Maroc nouveau permettant d'approfondir la démocratie locale, d'élaborer, au niveau régional, des stratégies et des plans spécifiques et adaptés de développement social, économique et environnemental et d'assurer une intégration et une véritable proximité dans l'élaboration, l'exécution et l'évaluation des politiques publiques», a-t-il ajouté.
Plusieurs évènements en marge du MTF 2018
En marge du Forum, a été organisée la deuxième édition du Hackathon «Morocco Social Tech», organisée sur le thème «Initiatives pour une smart région», avec la participation de jeunes porteurs de projets issus des différentes régions du Royaume. Les gagnants ont été primés lors de la séance plénière. Groupe Le Matin a aussi lancé un «Creathon» axé sur la thématique de la Smart Région, qui a connu la participation d'une brochette d'acteurs d'ONG locales et de chercheurs universitaires.
De même, MTF 2018 a fait le point de la question, jeudi, dans le cadre du «Strategic African Conclave» qui a réuni les présidents de différentes régions marocaines, dont Mohand Laenser, président du Conseil de la région Fès-Meknès, et maires de métropoles africaines, autour du thème «La Régionalisation accélérateur de développement : quelles recommandations pour l'Afrique ?». Autre fait marquant est l'organisation d'une table ronde regroupant des Young thinkers, membres de think tanks de plusieurs pays, qui traitent de la thématique «Régionalisation : comment répondre aux problématiques de la jeunesse ?». Pour Haitami, le choix du thème de cette rencontre s'est imposé de lui-même et «il devient nécessaire d'observer l'état des lieux, de faire un bilan de la situation et d'identifier les actions à mettre en place pour redynamiser le processus de la régionalisation», président du Groupe Le Matin.
Il est à noter que la nouvelle politique territoriale du Maroc vise à doter les Conseils de régions des prérogatives et des compétences pour la mise en œuvre des projets de développement à même de répondre aux préoccupations et attentes des populations en termes de création de postes d'emplois et d'amélioration des conditions de vie des catégories sociales défavorisées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.