Futsal: la sélection marocaine des personnes de petite taille affronte l'Egypte    La Tunisie instaure des cours d'éducation sexuelle, une première dans le monde islamique    Mali. Peine de mort prononcée pour l'homme qui a tué un imam    Communiqué du Bureau politique du PPS    La CMR finalise sa stratégie de transformation digitale 2020-2024    Le 19 novembre décrété «Journée du Maroc à Los Angeles»    Amnesty: Le modèle économique de Facebook et Google est une « menace » pour les « droits humains »    A Nador, interpellation de deux hommes pour trafic international de drogue et psychotropes de grande ampleur    Météo : De fortes pluies prévues vendredi dans plusieurs régions    Le départ de Mustapha Iznasni : des témoignages    Le Maroc s'achète 36 hélicoptères Apache AH-64E américains    Affaire ukrainienne: Un ambassadeur dit avoir « suivi les ordres » de Trump    Le roi saoudien appelle l'Iran à renoncer à son « idéologie expansionniste »    Giovanna Barberis «La mise en œuvre effective de la politique intégrée de la protection de l'enfance pourrait être accélérée»    Nouvelle distinction pour Auto Hall    La pénurie des infirmiers pèse sur le système de santé    Hay Mohammadi: accueil triomphal pour l'équipe du TAS    «La formation un maillon parmi tant d'autres pour structurer la filière musicale»    48es Assises de l'Union internationale de la presse francophone : Latifa Akharbach anime une table ronde    Badr Hari organise le mariage secret de Ronaldo à Marrakech    Immobilier. Toujours pas de corrélation entre transactions et prix    Accidents de la circulation : 9 morts et 1.711 blessés en périmètre urbain la semaine dernière    Al Boraq: 2,5 millions de voyageurs en une année    Financement extérieur : Plus de 4 MMDH mobilisés en 2018    Le Maroc que nous voulons...    PLF 2020, M. Benchaaboun nu parmi les loups…    Billetterie en ligne : Le Raja et guichet.ma, champions de la transformation numérique du sport    Edito : Modèle    Distinction : SMAA sacré «Meilleur importateur» d'Opel    Difficulté d'accès au financement : le constat choquant du HCP    MEDays: Le monde face à la subversion et aux incertitudes    Londres, une capitale qui se déguste!    Si l'école ne parle pas la langue de ses élèves…    Les prix des actifs immobiliers repartent à la hausse    Los Angeles se met à l'heure marocaine    Driss Lachguar : Il est nécessaire de doter les femmes des compétences scientifiques et d'encadrement    La bonne opération du Onze national à Bujumbura    L'EN des locaux déroule face à la Guinée    La SGM et l'Université Mohammed V scellent un partenariat    Les joueurs de basketball au Maroc s'organisent    Habib El Malki et Fatiha Saddas élus au Conseil de l'Alliance progressiste    Le Maroc a choisi la voie du libéralisme et de l'ouverture    Les nouveautés en matière de géologie du quaternaire en débat à Kénitra    La richesse du patrimoine culturel africain célébrée à Mohammédia    Nouvelle édition du Festival international des écoles de cinéma de Tétouan    S'toon Zoo, les pros de l'impro sont de retour !    Rajae Lahlou: La quête de soi    Les fonds envoyés à l'étranger par les résidents de l'UE en hausse à 35,6 milliards d'euros en 2018    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'université Mohammed V lance son 3e MOOC au profit des enseignants de la langue française
Publié dans Les ECO le 10 - 10 - 2018

L'université Mohammed V de Rabat a lancé son troisième MOOC (formation en ligne ouverte à tous) au bénéficie du corps enseignant de la langue française.
Ce cours massif, ouvert en ligne concrétise la contribution de l'université via ses deux composantes, à savoir l'enseignement et la recherche à la formation initiale, continue et tout au long de la vie des enseignants de langue française par le truchement des nouvelles technologies, indique un communiqué de l'Université.
Ce MOOC se compose de quatre semaines orientées vers les fondements pédagogiques, psychologiques, didactiques ainsi que tout ce qui peut être vital quant à la prise en charge et à la gestion d'une situation éducative, généralement et la classe de langue française plus spécifiquement.
Le cours est plus une invitation au développement des capacités réflexives de l'enseignant sur ses pratiques professionnelles, qu'une simple administration de recettes ou de fiches passe-partout, explique-t-on.
En plus d'être une production universitaire, ce cours massif en ligne est surtout gratuit et asynchrone, se soldant dans sa première version par une attestation de suivi (à 70% au moins), souligne la même source.
De plus, et ainsi que le laisse entendre la deuxième partie de son intitulé (vers une compétence généraliste), ce MOOC fait appel à une approche globale qui permet de cerner la complexité inhérente aux situations d'enseignement-apprentissage.
En fait, cette approche globale puisant ses sources dans la pensée complexe essaie d'analyser les situations éducatives dans leur complexité, relève le communiqué.
A travers ce nouveau MOOC, l'Université confirme sa volonté de promouvoir l'usage des technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement comme levier de développement de la formation, de l'enseignement et de l'apprentissage.
En effet, après un premier MOOC avant gardiste à l'échelle nationale (comptabilité générale : les fondamentaux), ce troisième MOOC est adressé aux enseignants actuels et futurs de langue française ayant profité ou non d'une formation initiale professionnalisante.
"C'est autant plus qu'une opportunité de formation tout au long de la vie qu'une occasion d'ouverture, de collaboration et de réflexion partagées qui permettent de libérer l'enseignant praticien, le chercheur et le concepteur ingénieur de formation de l'égide des cloisons institutionnelles et culturelles", souligne la même source.
Selon l'Université, l'enseignement à distance, dont les MOOC le cas échéant, promet de pousser loin les remparts institutionnels, sociaux et géographiques. Certes, les MOOC dédiés à la langue française ne manquent pas, cependant, la valeur ajoutée de ce dernier réside d'abord dans sa conception 100% marocaine, ajoute-t-on de même source.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.