411 milliards de DH pour soutenir les plans de développement régional    Université d'été pour les jeunes chercheurs à Essaouira    Oxfam monte au créneau    L'insoutenable quotidien des saisonnières marocaines en Espagne    La Bourse de Casablanca en bonne mine    L'opposition algérienne pose des conditions au dialogue proposé par le pouvoir    Boris Johnson ultra-favori dans la course à Downing Street    Pinot maître des Pyrénées au Tour de France    Fraser-Pryce et Obiri ont fait le show au meeting de Londres    Bale sur le départ    Divers    La loi relative à la lutte contre la traite des êtres humains disséquée à Agadir    Bouillon de culture    Les arts de la rue s'invitent à Laâyoune    "Avengers: Endgame", le film aux plus grosses recettes de l'histoire    Maroc Telecom enregistre près de 63 millions de clients    Le secteur bancaire confirme sa résilience en 2018    Alerte Météo : Il va pleuvoir dans plusieurs villes au Maroc    Lekjâa convoque la famille du football marocain à Skhirat    Comicom introduit la marque indienne Mahindra au Maroc    L'Europe se prépare à une nouvelle canicule, Paris en alerte    La Jordanie réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Football    Loi-cadre sur l'enseignement    Tenue du gala international de boxe professionnelle à El Jadida    Des centaines d'Algériens sont bloqués au Caire    Point de vue : Hanane, Reda… et tant d'autres !    Victoire de la sélection algérienne en finale de la CAN 2019    Actes de sabotage et de vandalisme à Lâayoune    El Otmani en visite à Dakhla-Oued Eddahab    Le Maroc présent à la Foire internationale du livre de Lima    Dar El Bacha accueille l'exposition « Etoffe des sens, résonnances, Serge Lutens, Yves Saint Laurent »    Festival international Jawhara : Le retour de Cheb Bilal    Proscrire la violence!    CNDH: Au nom du principe de la pluralité    Festival des huîtres de Qualidia    Avortement d'une tentative de trafic de 345 kg de chira à Bab Sebta    Ukraine: Vers une majorité absolue au Parlement du parti du président Zelensky    La colère gronde à Hong Kong après les agressions brutales de manifestants    Laâyoune : Ouverture d'une enquête…    Un vibrant hommage rendu à Husseïn Chaâbi par la ville de Laâyoune    Akhannouch promet de solliciter le portefeuille de la santé en 2021    Décès directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique Yukiya Amano    La course à Downing Street s'achève, Boris Johnson ultra-favori    BCIJ : Arrestation à Meknès d'un terroriste franco-marocain    La traite humaine nargue la loi 27-14    Une approche qui n'est pas du goût de tous    Béni Tadjit et la parade des prétendants !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le torchon brûle entre la MGPAP et sa tutelle
Publié dans Les ECO le 15 - 10 - 2018

Rien ne va entre le ministre de l'Emploi et de l'insertion professionnelle, Mohamed Yatim, et le président de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques, Abdelmoula Abdelmoumni. La cause ? Mauvaise gestion et dilapidation des fonds publics. Les détails.
Le ministre de l'Emploi et de l'insertion professionnelle, Mohamed Yatim, a adressé une lettre au président de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP), Abdelmoula Abdelmoumni, lui demandant le bien-fondé de la convocation des membres du Conseil d'administration à la réunion qui a eu lieu hier à Mehdia, et qui portait essentiellement sur la diversification des services proposés par la MGPAP à ses adhérents et ayants droit.
Selon le journal arabophone Al Akhbar, Mohamed Yatim estime que cette réunion est illégale, car elle intervient 3 mois seulement après l'organisation de la 70e Assemblée générale ordinaire à Marrakech les 30, 31 juillet et 1er août 2018, et 6 mois après la 69e Assemblée générale tenue à Ouarzazate du 15 au 17 décembre 2017.
Lors desdites assemblées, mentionne la lettre ministérielle, les délégués des adhérents de la MGPAP ont eu à approuver une résolution relative au même point, «la diversification des prestations présentées par la mutuelle à ses adhérents et ayants droit», en l'occurrence. Ces prestations concernent des services comme le secours, l'accès immédiat à un lit dans l'hôpital le plus proche en cas de nécessité, l'exonération des frais de garantie financière dans les cliniques privées, l'ouverture des comptes bancaires gratuits pour ceux qui n'en disposent pas, l'octroi d'un produit optionnel à conditions préférentielles pour bénéficier d'une retraite complémentaire, et un autre pour bénéficier de prêts de logement, de consommation ou d'études.
La même source rapporte que la gestion de ces nouveaux services a été cédée illégalement à des prestataires externes, qui auront ainsi le droit d'accès aux données personnelles de 429.000 adhérents et plus d'un million d'ayants droit. Dans ce même sens, le ministre a souligné la non-consultation de la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel, seul organisme habilité à statuer sur la conformité de cette démarche à la réglementation en vigueur.
Par ailleurs, la lettre met également en garde le président de la MGPAP contre le non-respect de la procédure de passation des marchés publics, puisque ce dernier marché estimé à 11 milliards de dirhams n'a pas fait l'objet d'un appel d'offres.
La missive du ministre de l'Emploi n'a pas manqué de souligner les graves dysfonctionnements financiers dont souffre la MGPAP à cause d'une série de malversations et dilapidations des deniers publics. Mohamed Yatim a réclamé, in fine, l'annulation de l'ensemble des contrats d'externalisation des services de la MGPAP dans un délai d'une semaine afin de préserver les données personnelles des adhérents, leurs cotisations, et veiller à la bonne gestion financière de cet organisme.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.