Relance économique : les associations de microcrédit bénéficieront aussi des garanties de la CCG    Réseau FCA Morocco : La Continentale s'implante à Dar Bouazza    Le secteur de la santé bientôt représenté au sein de la CGEM    Maroc-USA : Des relations plus fortes que jamais    DTFE : Hausse de 35,2% des souscriptions sur le MAVT à fin août    Coronavirus : Ahmad Ahmad testé positif (CAF)    Raja: les supporters élisent leur joueur du mois (PHOTO)    Reconfinement: la France s'attend à une récession de 11% en 2020 (ministre)    Radical. Les menaces à peine voilées de Benkirane    PSG: Neymar forfait jusqu'à la trêve internationale    Le Qatar va sanctionner l'auteur des frottis forcés à l'aéroport de Doha    Dernière plongée pour Sindika Dokolo    Education : 66 % des enfants marocains sont incapables de lire un texte simple selon la Banque mondiale    La 17ème édition du festival des Andalousies Atlantiques d'Essaouira sera virtuelle    Safae et Hanae répondent à la femme prétendant être leur vraie mère (VIDEO)    1ère édition de «Talents Africains» : Attijariwafa bank allie les jeunes et compétences pour l'avenir du continent    Algérie : Une économie au bord de la banqueroute    En 9 mois, les tribunaux du Royaume ont enregistré plus d'un million d'affaires    Mais où est donc Charlemagne ?    Casablanca : 12 ans de prison ferme pour avoir abusé d'une mineure    Covid-19: la mort rôde partout, surtout à Casablanca    Dialogue libyen : les efforts marocains salués par le Parlement arabe    Attentat de Nice: nouveau rebondissement    Météo: temps brumeux ce vendredi au Maroc    Casablanca-Settat : les détails du plan stratégique 2020-2022 du CRI    Vaccin grippal : le Ministère de la Santé rationne les quantités et met les pharmaciens en difficulté    Malaisie. Mahathir veut tuer des millions de Français    Et revoilà Benkirane, le retour!    Nizar Baraka présente ses condoléances à la famille de Mohamed Melihi    Condoléances du Roi Mohammed VI à la famille de feu Mohamed Melehi    Le Maroc dénonce l'attaque perpétrée à Nice    Mohamed Melehi est décédé mercredi : Un pionnier de l'art contemporain emporté par la Covid-19    Procès à distance: 8.775 audiences du 27 avril au 23 octobre    Mort de Driss Ouhab: les journalistes lui rendent hommage (PHOTOS)    Attaque dans une église à Nice: plusieurs morts et blessés (VIDEO)    Vers la création de la Chambre de commerce maroco-kényane    Covid-19: Confinement général en France (VIDEO)    Ligue des champions : Le Real échappe au pire    Hamza Sahli, un marathonien ambitieux pour graver son succès aux JO deTokyo    S.M le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection à la tête de la CAVB    Paris: l'artiste-peintre marocain Mohamed Melehi succombe au covid-19    Vernissage à la Villa des arts d' une exposition rétrospective de l' artiste-peintre Bouchaib Habbouli    a Zambie se dote d'un consulat général à Laâyoune    Sahara marocain: quand les médias « algésariens » inventent de toute pièce une fake news    Abderrahman Ziani: La vivacité colorée    Que la paix soit sur l'ensemble de l'humanité    Laftit: une série de compétences propres seront transférées aux régions    Atteinte aux religions et prophètes : Le Conseil supérieur des ouléma dénonce    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Initiative d'Autonomie est en parfaite harmonie avec la résolution 2414
Publié dans Les ECO le 17 - 10 - 2018

Le processus politique sur la question du Sahara marocain a connu, en 2018, des développements notables, en ce sens que le Conseil de Sécurité a appelé, dans sa dernière résolution 2414 d'avril dernier, à trouver une "solution politique réaliste, pragmatique et durable, qui repose sur le compromis" et ne l'a nullement liée à l'autodétermination, a affirmé, mardi à New York, l'Ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l'ONU, Omar Hilale.
"Ce nouveau langage du Conseil de Sécurité confirme l'impératif de se démarquer des idéologies dépassées de la guerre froide. Il consacre l'enterrement définitif de tous les plans antérieurs à 2007, notamment, le référendum, auquel aucune résolution du Conseil de Sécurité ne s'est plus référée depuis 2001", a souligné l'Ambassadeur marocain, dans une déclaration devant la 4e Commission de l'Assemblée générale des Nations Unies.
Il constitue, en outre, "un shift fondamental du Conseil de Sécurité", a-t-il insisté, en faisant observer qu'"en effet, si le Conseil appelait, jadis, toutes les parties à faire preuve de réalisme et d'esprit de compromis, cette année, il a renforcé son appel en passant des aspects postulaires des parties, à savoir leur réalisme et esprit de compromis, aux paramètres de la solution elle-même, qui doit désormais être 'réaliste, pragmatique, durable et basée sur le compromis'".
Ces nouveaux paradigmes, a-t-il développé, cadrent parfaitement avec l'Initiative marocaine d'Autonomie, dont le sérieux et la crédibilité ont été reconnus par le Conseil de Sécurité et la communauté internationale.
Il a, ainsi, affirmé que la proposition marocaine est bel-et-bien une solution réaliste, car elle répond à la réalité de la situation socio-économique et politique des Provinces du Sud du Maroc, pragmatique, par son inclusivité et l'appropriation des populations du Sahara de ses différentes composantes politiques, tribales, générationnelles, professionnelles et genre, et durable, en intégrant la solution de ce différend régional dans une perspective globale, basée sur la paix, la stabilité et l'intégration économique de l'ensemble de la sous-région du Maghreb ;
Et de poursuivre : Elle est aussi de compromis, car elle est l'incarnation du compromis dont le Maroc a fait le choix dans un souci de parvenir à une solution à ce différend, en faisant évoluer ses positions initiales du début du différend régional. "Cette attitude responsable du Maroc diffère des autres parties, dont les positions extrémistes et irréalisables demeurent figées depuis 4 décennies", a souligné l'Ambassadeur Hilale.
Au lendemain de cette résolution, l'Envoyé Personnel Horst Köhler, après une visite très réussie au Sahara Marocain, grâce à la pleine coopération des autorités de mon pays, a adressé une invitation, notamment au Maroc, à l'Algérie et à la Mauritanie, pour participer à une table ronde à Genève, les 5 et 6 décembre 2018, a rappelé Hilale.
Le Maroc, a-t-il dit, a été le premier à répondre promptement et favorablement à cette invitation, confirmant, une fois de plus, son engagement dans le processus politique et son soutien aux efforts du Secrétaire Général et de son Envoyé Personnel afin de parvenir à une solution politique à ce différend régional, conformément aux résolutions du Conseil du Sécurité depuis 2007.
"La participation constructive et responsable du Maroc à cette table ronde se fera dans le respect des fondamentaux édictés par Sa Majesté Le Roi, dans le Discours Royal historique à l'occasion du 42e Anniversaire de la Glorieuse Marche Verte, le 6 novembre 2017", a conclu Omar Hilale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.