Vidéo. Voici la déclaration de Mezouar qui lui a attiré les foudres du gouvernement    La Journée sans voiture laisse un écho favorable chez les casablancais    Tunisie : Kais Saed vainqueur de la Présidentielle    Averses orageuses fortes avec chute de grêle et rafales dans plusieurs provinces du royaume    World Policy Conference 2019 : Ce qu'a dit Mezouar sur l'Algérie…    Salaheddine Mezouar annonce son départ de la CGEM    CGEM : Mezouar annonce sa démission    Le chapitre Mezouar fermé, que se passera-t-il à la CGEM ?    Zagora : clôture du 7ème Festival international du conte et des arts populaires    Emouvantes obsèques à Seddina «Tétouan» d'Abderrahmane Karkich    Agir pour un tourisme créatif!    Transport de marchandises : les professionnels suspendent leur sit-in    Sahara: des pétitionnaires latino-américains mettent en avant l'initiative marocaine    Le roi félicite le Premier ministre éthiopien lauréat du Prix Nobel de la paix    Le groupe Renault se sépare de son Directeur général    Le PDG de Laprophan n'est plus !    Le thyphon Hagibis atteint les côtes du Japon    Les chants désespérés et pathétiques des supporters    Gouvernement : A la recherche de l'efficacité    Arrivée au Maroc du président rwandais Paul Kagame    Fès : Saisie de plus de 2t de chira    Eradication du mariage des mineurs    Epidémiologie cancer du col de l'utérus au Maroc    Marrakech : Trois morts et 22 citoyens écrasés par un conducteur en état d'ébriété    Météo: Le temps qu'il fera ce dimanche    WPC 2019: Mezouar voit positivement les mutations que connaît le Maghreb    «La culture est le meilleur moyen d'échange»    Fatima Attif: «Il n'y a pas beaucoup d'écriture pour la femme dans le cinéma marocain»    Faouzi Skali présente la culture soufie devant le Sénat français    L'édition 2020 du Symposium business et santé en Afrique (AHBS) aura lieu au Maroc !    Maroc – Libye : « Beaucoup de travail reste à faire », dixit Halilhodzic    Casablanca ne sera pas privé d'électricité le 20 octobre (ONEE)    Le secrétaire général des Nations unies épingle le Polisario    Les distributeurs africains des produits pharmaceutiques fédèrent leurs énergies    La Belgique première qualifiée à l'Euro 2020 : Les Pays-Bas se font peur    Le Sud-Africain Giniel De Villiers remporte le Rallye du Maroc 2019    Divers    Divers sportifs    La Banque mondiale prévoit une accélération de la croissance de l'économie marocaine    Le jour où Elton John a vu la reine Elizabeth II perdre son sang-froid    Les Tunisiens élisent leur président après un mois riche en rebondissements    Angelina Jolie : Je ne me suis jamais cantonnée dans un confort physique ou émotionnel    Beyoncé de nouveau enceinte    Bentalha victime d'une escroquerie    Institut français du Maroc. Que la saison commence !    Maroc-Lybie : Tout ce qu'il faut savoir sur cette rencontre    Wydad et Raja dans des groupes plus ou moins difficiles    Vahid Halilhodžić n'a pas encore trouvé l'équipe type    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Initiative d'Autonomie est en parfaite harmonie avec la résolution 2414
Publié dans Les ECO le 17 - 10 - 2018

Le processus politique sur la question du Sahara marocain a connu, en 2018, des développements notables, en ce sens que le Conseil de Sécurité a appelé, dans sa dernière résolution 2414 d'avril dernier, à trouver une "solution politique réaliste, pragmatique et durable, qui repose sur le compromis" et ne l'a nullement liée à l'autodétermination, a affirmé, mardi à New York, l'Ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l'ONU, Omar Hilale.
"Ce nouveau langage du Conseil de Sécurité confirme l'impératif de se démarquer des idéologies dépassées de la guerre froide. Il consacre l'enterrement définitif de tous les plans antérieurs à 2007, notamment, le référendum, auquel aucune résolution du Conseil de Sécurité ne s'est plus référée depuis 2001", a souligné l'Ambassadeur marocain, dans une déclaration devant la 4e Commission de l'Assemblée générale des Nations Unies.
Il constitue, en outre, "un shift fondamental du Conseil de Sécurité", a-t-il insisté, en faisant observer qu'"en effet, si le Conseil appelait, jadis, toutes les parties à faire preuve de réalisme et d'esprit de compromis, cette année, il a renforcé son appel en passant des aspects postulaires des parties, à savoir leur réalisme et esprit de compromis, aux paramètres de la solution elle-même, qui doit désormais être 'réaliste, pragmatique, durable et basée sur le compromis'".
Ces nouveaux paradigmes, a-t-il développé, cadrent parfaitement avec l'Initiative marocaine d'Autonomie, dont le sérieux et la crédibilité ont été reconnus par le Conseil de Sécurité et la communauté internationale.
Il a, ainsi, affirmé que la proposition marocaine est bel-et-bien une solution réaliste, car elle répond à la réalité de la situation socio-économique et politique des Provinces du Sud du Maroc, pragmatique, par son inclusivité et l'appropriation des populations du Sahara de ses différentes composantes politiques, tribales, générationnelles, professionnelles et genre, et durable, en intégrant la solution de ce différend régional dans une perspective globale, basée sur la paix, la stabilité et l'intégration économique de l'ensemble de la sous-région du Maghreb ;
Et de poursuivre : Elle est aussi de compromis, car elle est l'incarnation du compromis dont le Maroc a fait le choix dans un souci de parvenir à une solution à ce différend, en faisant évoluer ses positions initiales du début du différend régional. "Cette attitude responsable du Maroc diffère des autres parties, dont les positions extrémistes et irréalisables demeurent figées depuis 4 décennies", a souligné l'Ambassadeur Hilale.
Au lendemain de cette résolution, l'Envoyé Personnel Horst Köhler, après une visite très réussie au Sahara Marocain, grâce à la pleine coopération des autorités de mon pays, a adressé une invitation, notamment au Maroc, à l'Algérie et à la Mauritanie, pour participer à une table ronde à Genève, les 5 et 6 décembre 2018, a rappelé Hilale.
Le Maroc, a-t-il dit, a été le premier à répondre promptement et favorablement à cette invitation, confirmant, une fois de plus, son engagement dans le processus politique et son soutien aux efforts du Secrétaire Général et de son Envoyé Personnel afin de parvenir à une solution politique à ce différend régional, conformément aux résolutions du Conseil du Sécurité depuis 2007.
"La participation constructive et responsable du Maroc à cette table ronde se fera dans le respect des fondamentaux édictés par Sa Majesté Le Roi, dans le Discours Royal historique à l'occasion du 42e Anniversaire de la Glorieuse Marche Verte, le 6 novembre 2017", a conclu Omar Hilale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.