R-M® fête ses 100 ans avec la marque suédoise Volvo    Entretien Exclusif – Jo-Wilfried Tsonga : « Je suis heureux de jouer à Marrakech ! »    Mawazine vibrera aux sons du hip-hop US avec Black Eyed Peas    La 1ère édition du Festival du cinéma québécois à Rabat    Trophée Hassan II et Coupe Lalla Meryem de golf : C'est parti !    International: Maroc Telecom résiste à la conjoncture    Hervé Renard passe au confessionnal    Festival du cinéma africain de Tarifa-Tanger : Trois films marocains en lice    Repenser la chose migratoire!    Tennis : Le Maroc au Championnat africain U14 en Afrique du Sud    Said Amzazi suspend le dialogue avec les enseignants    Lever de rideau sur le 2e Festival national du rire «Comique Benslimane»    Afrique du Sud: 51 morts dans des inondations, le président Ramaphosa sur place    Ukraine: Le comédien Volodymyr Zelensky remporte la présidentielle    BCIJ: Démantèlement d'une cellule terroriste de six «Daechiens»    Commissions parlementaires : Les nouveaux présidents élus    Algérie: Le PDG de Sonatrach limogé, celui d'un groupe privé en détention provisoire    Abdennabaoui s'attaque à la traite des êtres humains    Edito : Ramed, mort clinique?    DGSN : Lancement d'une large enquête judiciaire sur des centres d'appels fictifs    Cinq Marocains légèrement blessés dans un accident de la route à Cuba    Casablanca : Le BCIJ met la main sur 7 tonnes de chira    Aziz Akhannouch dresse un premier bilan    ONCF: Al Boraq transportera bientôt son millionième voyageur    850.000 MRE y sont attendus…    Kim Jong Un espère un sommet « couronné de succès et utile » avec Poutine    Mawazine2019: Du Hip Hop à l'OLM Souissi    Vidéo-Trophée Hassan II de golf : Brillante entrée en jeu de l'équipe du Prince Moulay Rachid    Hakim Ziyech dans le viseur du Real Madrid    Le Maroc, une destination des plus dynamiques du moment    La Chambre des représentants exprime sa solidarité avec les détenus palestiniens    L'enfer tel que raconté par des Marocains de Syrie    La FDT boycotte le 1er Mai    Ces mystérieux objets au-delà de Neptune    Les chœurs de Notre-Dame, ces "orphelins" de la cathédrale    La grotte d'Ifri N'Abbou, un joyau naturel au potentiel touristique réel    Détenus d'Al Hoceima : Driss Lachguar reçoit une délégation d'ONG des droits de l'Homme    Poursuite de la généralisation du guichet numérique des autorisations    Le PDG du plus grand groupe privé algérien incarcéré    Après le titre, objectif Coupe de France avec Neymar pour le PSG    Chelsea manque l'occasion de monter sur le podium    Colloque international sur la "Digitalisation-numérisation au service de la gouvernance"    Fouad Laroui et Abdellah Dibaji présents aux journées culturelles d'Azemmour    Le long métrage marocain "Le Miracle du Saint Inconnu" en compétition à la 58ème semaine de la critique de Cannes    Sept tonnes de haschich saisies à Casablanca    Les avocats plaident pour une réforme de fond    L'EI revendique les attentats au Sri Lanka    126e derby casablancais, WAC-RCA 2-2    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La superficie labourée en hausse de 13% à la Province Casablanca-Settat
Publié dans Les ECO le 21 - 01 - 2019

La superficie totale labourée dans la région Casablanca-Settat durant l'actuelle campagne agricole est de 1.273.470 hectares dont 82.790 ha dans les zones irriguées, affichant un dépassement de 8% du programme agricole arrêté pour cette campagne (1.177.782 ha) et de 13% de plus par rapport à la campagne précédente.
L'actuelle saison agricole se déroule dans de bonnes conditions au niveau de la région à la faveur des conditions climatiques favorables du début de la campagne et de la saison des semis de céréales d'automne qui ont contribué à l'intensification de l'activité agricole, indique la direction régionale de l'Agriculture (DRA).
La pluviométrie moyenne cumulée jusqu'à mi-janvier est de 194 mm, soit un surplus de 42% par rapport à la même période 2017-2018 (136 mm) mais un faible déficit de 2% par rapport à la moyenne pluriannuelle (197 mm). Elle a été caractérisée par de bonnes distributions et régularité au cours des mois d'octobre et de novembre derniers et par une absence à partir de la deuxième quinzaine mois de décembre à l'instar des autres régions du Maroc.
Grâce à ces pluies, les agriculteurs ont mené, de manière significative, les opérations de préparation du sol, d'acquisition des semences sélectionnées et des engrais nécessaires pour le démarrage de l'opération de semis. Elles ont également contribué à l'amélioration des parcours et à l'entretien des plantations au niveau de la région.
Ainsi dans les zones irriguées, les conditions sont satisfaisantes en raison de la disponibilité d'eau d'irrigation (dotation en eau d'irrigation de 260 millions m3 et les réserves d'eau au niveau du complexe hydraulique Al Massira-El Hanssali sont de 1.164 millions m3 contre 785 millions m3, soit une hausse de 48 % par rapport à la même date la campagne précédente).
Dans les secteurs irrigués, le manque de pluie (décembre-mi-janvier) a induit une forte consommation d'eau d'irrigation. Cette situation s'explique par la coïncidence de ce déficit pluviométrique avec la période de développement des cultures installées à savoir les céréales et la betterave à sucre. Cependant, ce manque de pluie dans lesdites zones a permis aux agriculteurs de procéder à l'entretien de leurs cultures dans les bonnes conditions d'accessibilité à leurs parcelles.
Ce déficit pluviométrique n'a beaucoup affecté le développement des céréales dans les zones bourgs puisque la faiblesse de la demande climatique au cours de ces deux mois qui ne dépasse guère 1mm/j et des températures faibles enregistrées. La région n'a pas connu de température inférieure à 0°C et la moyenne minimale a dépassé 3°C, ce qui épargne généralement à la région des risques climatiques nuisances comme la gelée et la grêle.
En général, les niveaux des réalisations des cultures sont très satisfaisants dans les secteurs irrigués et dans les zones bours. Ainsi pour la betterave à sucre en zone de grande hydraulique, le programme arrêté en début de campagne (17.000 ha) a été dépassé de 13% pour atteindre une superficie réalisée de 19.190 ha totalement en monogerme avec labour et semis mécaniques et de 7% par rapport à la campagne précédente (17.890 ha).
La disponibilité d'eau d'irrigation a été à l'origine de cette situation et la culture est en bonne état. Cette culture maintient son rythme de croissance depuis le début de la campagne agricole dans le périmètre irrigué grâce à la disponibilité de l'eau dans les secteurs irrigués de la grande hydraulique. Elle bénéficie des irrigations régulières (3 à 5 selon la période de semis et système d'irrigation: de surface, par aspersion ou au goutte à goutte).
De plus, ajoute la DRA, la région a connu un progrès significatif en termes de mécanisation des opérations de labour et de semis. La superficie labourée mécaniquement présente plus de 90% de la superficie totale labourée au niveau de la région.
Pour les céréales d'automne, la superficie réalisée est de 888.670 ha dont 41.198 ha dans les secteurs irrigués, soit presque 100% du programme des emblavements relatif à la campagne 2018/2019 au niveau de la région (891.000 ha) et un dépassement de 31% de la superficie emblavée en céréaliculture lors de la campagne précédente (833.352 ha). Le stade végétatif dominant est le tallage.
De même, la superficie réalisée en fourrages est de 87.366 ha dont 25.248 ha dans les secteurs irrigués, soit un dépassement de 31% de la superficie emblavée en fourrages de la précédente campagne (66.653 ha dont 19.873 ha dans les secteurs irrigués).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.