L'Algérie veut que se tienne des élections en Libye    Les examens du bac déroulés dans de "bonnes" conditions, dans le respect des dispositifs sanitaires    Opération Marhaba : La position finale du gouvernement connue ce lundi    Fraude aux cotisations sociales : la scandaleuse vidéo d'Amekraz qui aggrave son cas    Macron s'exprimera à l'occasion du 14 juillet, une première    Le HCP prévoit un repli de l'activité économique de 4,6% au troisième trimestre    Coronavirus dans le monde : zones reconfinées en Espagne, le Maroc enregistre son bilan le plus lourd depuis mars    NordinAmrabat testé positif au Coronavirus !    Chelsea, Manchester United et Arsenal victorieux    Hong Kong: c entre Londres et Pékin    Castex et Macron mettent les «bouchées doubles»    Rapatriement des Marocains bloqués en Turquie : 2 nouveaux vols et 230 citoyens transportés samedi    Raja Jeddaoui, la star du 7e art arabe n'est plus    Phraséologie humaniste, Horreur impérialiste    Coronavirus : la région de Marrakech-Safi est la plus touchée ce dimanche    Grosse chaleur du dimanche à mardi dans plusieurs provinces du Royaume    Serie A: large succès de la Juventus et de l'AC Milan    Des ministres gaffeurs!    L'ANP et l'AFD pour un développement durable et compétitif des ports    Tarik Haddi, nouveau président de l'AMIC    Casablanca: placé en garde à vue, il meurt après un malaise    Maroc PME lance un appel à projets    El Otmani reçoit une délégation des parlementaires de la région Fès-Meknès    Nabil Benabdallah: «Se départir des velléités colonialistes»    La Fédération appelle à des assises nationales sur la presse et les médias    Covid-19 : l'actrice égyptienne Raja Al Jadawi n'est plus    Message du roi Mohammed VI au président de l'Algérie    Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien dans les camps de Tindouf    Radouane Amine : « Nous défendons la thèse mettant l'humain au centre de tout modèle de développement »    Comment Royal Air Maroc se prépare à l'austérité    Ragaa El-Guiddawi emportée par le Coronavirus    Un organisme de l'ONU pointe la responsabilité du régime algérien dans les violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf    PJD: le communiqué de la honte    Patriotisme fiscal : l'urgence d'un élan patriotique dans le domaine de l'impôt    Le trauma colonial algérien encore vivace, le président Tebboune réclame des excuses françaises    Temps généralement stable dans le pays, ce dimanche    Sahara marocain: des experts dénoncent la propagande algéro-polisarienne    Le Maroc attend toujours la réponse d'Amnesty international (responsable)    Fête de l'indépendance des USA: Le Roi Mohammed VI félicite le président Trump    Mohamed Amekraz, le ministre à la tête de la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS), inéligible à ce poste    Danemark : La Petite Sirène de Copenhague vandalisée et accusée de racisme    Achraf Hakimi débarque à l'Inter Milan    "Night Walk" : Premier long métrage marocain distribué à Hollywood    Les stars de la musique appellent à sauver la scène britannique    Tom Hanks : Je ne sais pas quand est ce que je vais pouvoir reprendre mon travail    L'EN de futsal se hisse au 24è rang mondial    L'ovalie nationale est plus que jamais sur la touche    «L'art pour l'espoir»: 27 regards à l'ère de la pandémie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Masen s'intéresse à la valorisation métallique
Publié dans Les ECO le 17 - 06 - 2019

Le Reslag, qui vise à transformer les déchets en acier en valeur, sera au centre du workshop que Masen organise les 19 et 20 juin à Rabat.
L'Agence marocaine de l'énergie durable (MASEN) anticipe la valorisation de ses centaines de milliers de kilogrammes de déchets métalliques qui seront prochainement issus de ses complexes et centrales solaires et éoliennes. C'est dans ce cadre qu'elle organise un workshop sur le Reslag, programme européen qui soutient la transformation des déchets en acier en valeur. L'événement aura lieu à l'hôtel Hassan à Rabat, les 19 et 20 juin. Ce sera l'atelier final du projet européen Reslag; il réunira un groupe interdisciplinaire de scientifiques qui présenteront les résultats du programme, les efforts en cours ainsi que les défis et orientations futurs pour les initiatives en matière d'éco-innovation et d'économie circulaire dans le domaine de la valorisation des déchets, en mettant l'accent sur le solaire concentré (CSP).
Valoriser les scories d'acier
Il y sera précisément question de transférer les connaissances développées dans le cadre du projet européen Reslag à différentes entreprises industrielles européennes et aux experts du secteur de l'énergie solaire concentrée; de l'extraction de métaux à haute teneur en métaux ajoutés; de la production de composés céramiques réfractaires innovants et du développement de systèmes de stockage d'énergie thermique pour des applications et des installations industrielles de récupération de chaleur. Les systèmes pilotes déjà développés dans le cadre du projet y seront également scrutés sous l'angle de leurs potentiels, techniques et exploitation commerciale. L'atelier s'assigne aussi pour objectif de fournir aux scientifiques, aux développeurs industriels, aux jeunes chercheurs/ingénieurs et aux étudiants la possibilité d'interagir et d'inspirer de nouvelles innovations dans ce domaine. En attendant, rappelons que l'objectif principal du projet Reslag est de valoriser les scories d'acier qui ne sont pas recyclées actuellement et de les réutiliser en tant que matière première pour quatre applications innovantes contribuant à une économie circulaire dans le secteur de l'acier avec une approche intersectorielle supplémentaire. Certaines de ces applications sont déjà démontrées au niveau pilote et dirigées par les industries vers des utilisateurs finaux. Elles sont successivement présentées lors des différents ateliers et montrent que les possibilités de tirer profit des scories sont globalement nombreuses, non seulement pour le secteur de l'acier, qui actuellement les stocke ou les enfouit partiellement, mais également pour de nombreux autres secteurs.
Objectif zéro déchet
En tous cas, le Reslag a également des objectifs spécifiques pour différents domaines prioritaires. Par exemple, pour améliorer l'environnement de l'industrie sidérurgique, il s'est fixé pour objectifs de réduire les scories d'acier enfouies et auto-stockées de 25%; la consommation d'énergie liée au stockage d'énergie thermique appliquée aux effl uents des FEA (Fil d'eau d'arrivée) de 10% à 20%; de 40 à 71 kg de CO2 chaque tonne d'acier produite et de 20% la matière première primaire. Le Reslag vise aussi certains objectifs au niveau opérationnel. Il s'agit notamment de démontrer techniquement et économiquement la viabilité de son schéma intersectoriel ainsi que la durabilité technique et économique de ce schéma par l'analyse du cycle de vie (ACV) et le calcul du coût du cycle de vie (CCV), l'objectif étant d'assurer la réplication maximale des solutions. Pour faciliter les connexions entre le producteur et l'utilisateur final, la mise en place d'un outil informatique pour la cartographie des scories de fabrication d'acier est également programmée. Dans les domaines social, sectoriel et politique, le Reslag vise également trois principaux objectifs: contribuer à un secteur de l'acier proche du «zéro déchet» et économe en ressources; améliorer la compétitivité et la rentabilité des industries à forte intensité énergétique et des autres secteurs industriels, et créer de nouveaux emplois.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.