Asilah : Inauguration de la nouvelle gare routière    «Archéologie de l'intime» à la Fondation Dar Bellarj de Marrakech    Tournoi féminin UNAF : Victoire du Maroc face à la Tanzanie    Basket-ball : La sélection nationale s'incline en amical face à l'Algérie    La FRMF réduit la sanction de l'AS FAR    Ouverture officielle d'un consulat à Laâyoune    Sanctions contre Manchester City: Guardiola va-t-il claquer la porte ?    New York : le Maroc organise au siège de l'ONU un événement sur l'arganier    La CSMD à l'écoute des Marocains de France    Les jurys du 21e Festival National du Film dévoilés!    Conseil de gouvernement : La sécurité sociale au menu    Chômage au Maroc: les derniers chiffres du HCP    Port Tanger Med 2 : APM Terminals dépasse son 1er million d'EVP traités    CMA CGM s'engage dans l'accompagnement des start-ups    Dortmund de Haaland et Hakimi s'offre le PSG de Neymar    Données personnelles, les fortes recommandations de la CNDP et de la BM    À Meknès, un mur ismaïlien sacrifié sur l'autel de chantiers bâclés du PJD    Allemagne : deux attaques visant des bars font neuf morts près de Francfort    Elections régionales allemandes: Alliance Droite-Extrême droite    L'inventeur du « copier-coller » est mort    Météo Maroc: nuages instables avec averses orageuses ce jeudi    Coronavirus: le point sur la situation en Chine    Ministère de la Justice : la liberté provisoire accordée au Koweïtien poursuivi pour viol fait suite à une décision judiciaire    Quelque 170 étudiants marocains participent à New York au programme «Jeunes ambassadeurs aux Nations unies»    Bloomberg sous le feu de ses rivaux lors d'un débat démocrate tendu    Le plafond de verre de l'attentisme a éclaté    Réalité virtuelle: Et si les universités numérisaient le patrimoine architectural?    Tunisie: la composition du nouveau gouvernement annoncée (VIDEO)    Casillas prend sa retraite sportive    La Bundesliga dépasse les 4 Mds de chiffre d'affaires    Issue de parité entre Khouribguis et Mesfiouis    Divers Economie    Erdogan menace la Syrie de déclencher rapidement une opération à Idleb    Transparence : L'indice d'opacité financière 2020 fait état de progrès dans le domaine de la transparence mondiale (1/2)    Luis Martinez : Au-delà du "Hirak", il y a la crise économique qui vient    De l'urgence de la réforme du système électoral    10 000 pas par jour n'empêchent pas la prise de poids    Insolite : Accouplement de serpents    Débarquement au Japon des passagers du paquebot Diamond Princess    La régularité du dialogue politique entre le Royaume et le Pérou mise en relief    Divers    Maroc Telecom réalise un chiffre d'affaires de plus de 36,5 MMDH en 2019    Aït ben Haddou : "Game of Thrones" aux portes du désert marocain    La 70ème Berlinale sous le signe du politique et de la diversité    L'album engagé du rappeur Dave rafle la mise aux Brit Awards    Cash Plus accompagne le groupe Fnaire pour leur 20 ans de carrière à Paris    La pièce «Daïf Al Ghafla» présentée à Bruxelles    Nouveau coup de filet en Turquie contre le mouvement du prédicateur Gülen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ASMEX: Une nouvelle feuille de route à horizon 2025
Publié dans Les ECO le 19 - 06 - 2019

L'Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX) a adopté une feuille de route à l'horizon 2025 qui émane de sa nouvelle vision "Pour une prospérité durable par l'export" et ce, lors de ses Assemblées générales ordinaire et extraordinaire, tenues mardi à Casablanca, sous la présidence de Hassan Sentissi El Idrissi.
A cette occasion, l'accent a été principalement mis sur les axes stratégiques prioritaires, dont l'accélération de la croissance des exportations, la diversification de l'offre exportable et des marchés à l'export, le développement des exportations des régions, la consolidation des partenariats internationaux et le renforcement du positionnement de l'ASMEX en tant qu'interlocuteur privilégié de toutes les parties prenantes de l'export, indique un communiqué de l'association. Plusieurs actions ont été prévues pour l'accélération de la mise en œuvre de la feuille de route de l'ASMEX, notamment le déploiement des recommandations de l'étude sur l'offre exportable, l'intégration des fédérations sectorielles dans les structures de l'association et la mise en marche du comité de pilotage des exportations (COPEX) et de la compétitivité dans le cadre d'un partenariat public-privé, fait savoir le communiqué. Il s'agit également de l'accélération du chantier de la dématérialisation des procédures de l'export en partenariat avec les organismes concernés (ministère de l'Industrie, de l'investissement, du commerce et de l'économie numérique, la Douane, l'Agence nationale des ports, l'Agence spéciale Tanger Med, l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires, l'Etablissement autonome de contrôle et de coordination des exportations et le guichet unique national des procédures du commerce extérieur "Portnet", ajoute la même source. Sur le volet de la présence régionale, l'ASMEX compte déployer davantage d'efforts pour une représentation plus élargie au niveau des 12 régions du Royaume à travers la création de nouvelles antennes. Ainsi, de nouveaux services seront développés au profit des membres pour un accompagnement en phase avec leurs besoins et exigences sur le plan technologique et informationnel, précise le communiqué, notant que c'est dans ce sens qu'une solution de veille et d'intelligence économique baptisée "ASMEX Gateway" a été lancée.
Après délibération, l'Assemblée générale extraordinaire a adopté le projet des nouveaux statuts qui lui a été présenté en vue d'assurer l'éligibilité de l'ASMEX au statut d'utilité publique. L'Assemblée générale ordinaire s'est, ensuite, tenue pour l'approbation des rapports moral et financier de l'exercice 2018 et s'enquérir des principaux défis à relever.
En marge de cette rencontre, les membres de l'ASMEX ont passé en revue les constats issus des premiers résultats de l'étude sur l'offre exportable nationale qui font état d'une faible représentativité des exportations marocaines dans les échanges mondiaux avec une balance déficitaire avec les pays signataires d'un accord de libre-échange avec le Maroc. Toutefois, ont-ils constaté, l'offre exportable nationale est en croissance continue malgré une forte concentration des exportateurs sur l'axe Casablanca-Rabat et un centrage sur les partenaires classiques tel que la France et l'Espagne. Le potentiel inexploité a été estimé à 15 milliards de dirhams.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.