Modèle de développement: la commission Benmoussa consulte les détenus    Prime exceptionnelle pour les professionnels de santé: C'est pour bientôt !    La MAP lance la version arabe de son magazine mensuel «BAB»    Une mosquée incendiée dans le sud-ouest de la France (VIDEO)    Rentrée scolaire: ce qui va changer au primaire l'année prochaine    Hit Radio : «Momo Morning Show» reprendra en septembre    Liban : une instabilité explosive    Le président Ouattara a reçu un message du roi Mohammed VI    Pacte pour la relance économique et l'emploi : Près d'une vingtaine d'engagements pris par le Patronat    Accord de sponsoring : Le Raja et OLA Energy renforcent leur partenariat    Ligue des champions : Huit chocs pour quatre billets pour Lisbonne    Greenvillage.ma : Une plateforme ultra moderne pour le Bio voit le jour    Tourisme national : un secteur d'avenir    Bisazza ouvre sa première vitrine virtuelle au Maroc    Macron à Beyrouth : la colère des Libanais contre leurs dirigeants (vidéos)    Botola Pro D1 : Le Wydad rate le coche à Berkane    Change: les devises étrangères contre le dirham marocain    HCP: cinq régions concentrent plus de 70% des chômeurs    HCP: le sous-emploi en hausse au Maroc    Explosion de Beyrouth : L'aide humanitaire marocaine remise    Trump interdit TikTok et WeChat et la Chine crie à la « répression politique »    OMS: Six vaccins en phase III des essais cliniques    La terre a tremblé en Algérie    OMS: Dr. Tedros prie les Américains de revenir à l'OMS    Le philosophe Bernard Stiegler n'es plus (vidéo)    La fondation Mohammed V entame l'envoi d'aides alimentaires au Liban    Casablanca : un dangereux malfrat retrouvé à Ain Harrouda    Le bilan s'alourdit au Liban    Foot féminin: Le contrat d'objectifs signé    Tour de Pologne : L'état de Jakobsen stabilisé, coureur placé dans le coma    Saaid Amzazi : Le concours commun d'accès aux Facultés de médecine vise à assurer l'égalité des chances    Quelle carrure économique pour le football national ?    Le Raja continue sa pression sur le WAC    Une édition virtuelle : Festival International Maroc des Contes    Guéri du Covid, Placido Domingo nie de nouveau tout harcèlement    Le CCM prolonge les délais pour le dépôt des demandes de soutien    La convention contre les pires formes de travail des enfants enfin ratifiée    Le patrimoine financier des ménages s'élève à 833 MMDH à fin 2019    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen au sujet du détournement de l'aide humanitaire par le Polisario et l'Algérie    Liban: Envoi d'une aide médicale et humanitaire d'urgence sur hautes instructions Royales    US Round Up du jeudi 6 août – Eric M. Garcetti, Kodak, Jerry Falwell Jr., Alyssa Milano, Mississippi    Soutien aux projets cinémato-graphiques : Le CCM prolonge les délais pour le dépôt des demandes    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen    Football: L'AS Rome reste propriété américaine    Hit Radio: Momo Morning Show reprendra en septembre    Le CNDH présente son mémorandum sur le nouveau modèle de développement    Message de condoléances de S.M le Roi au Président libanais    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Photovoltaïque. 28 entreprises labellisées Taqa pro
Publié dans Les ECO le 24 - 06 - 2019

Ces reconnaissances de leur capacité respective à installer correctement les panneaux photovoltaïques leur ont été remis par le ministre de l'Energie, des mines et du développement durable, pour une durée de deux ans renouvelable.
En marge de la journée organisée par l'Agence marocaine pour l'efficacité énergétique (AMEE), l'Association marocaine de l'industrie solaire et éolienne (AMISOLE) et le Cluster solaire sur «les mécanismes de financement des projets dans les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique», le 20 juin dernier à Casablanca, quelques 28 labels Taqa pro ont été remis à des entreprises lauréates. Ces certificats Taqa Pro de reconnaissance de leur aptitude d'installateurs professionnels de systèmes de pompages solaires et de panneaux photovoltaïques ont été remis aux dirigeants de ces entreprises par Aziz Rabbah, ministre de l'Energie, des mines et du développement durable. Cela s'est notamment passé, en présence de Saïd Mouline, le directeur général de l'AMEE, Merethe Nergaard, ambassadeur de Norvège au Maroc, Saïd Elhadi, président de la Commission Nouvelle économie climat à la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Fatima Zahra El Khalifa, directrice générale de Cluster Solaire et de Khalid Semmaoui, président de l'Amisole. À signaler qu'au total 14 entreprises ont reçu des certificats Taqa Pro pompage solaire. Il s'agit précisément d'AES, d'Azolis, de Bougmaz Connect, de DLM EnR,de Keem Sol Energy, de Magray Travaux, de Menara Technology, de Myfak, de NPSOL, de Renpower, de Sami Solar, de Solarsys, de Suratem et de l'entrepreneur Driss El Massoudi. Tandis que l'autre moitié des installateurs, composée d'Awas, d'Azolis, de Cleanergy, d'Econosol, d'Elexpert, d'Energy Transfo, de Green Yellow Morocco, de Jet Energy, de MCT Solaire Energies, de NRJ International, de Quadran Maroc, de SEWT et de Termasol, ont obtenu des certificats Taqa pro PV+.
Coordonner la prochaine libéralisation
Rappelons que ces labels sont lancés pour organiser le métier d'installateur photovoltaïque, rassurer les utilisateurs et booster le secteur qui connaitra bientôt une libéralisation de la production électrique de basse tension à partir de sources renouvelables. Ils sont attribués pour une durée de deux ans reconductible si l'entreprise redépose un dossier prouvant notamment qu'elle a effectué un nombre minimum d'installations, avec l'éventualité de repasser la formation ou le test d'admission. Le label Taqa Pro Pompage solaire accompagne les installateurs de systèmes photovoltaïques pour l'agriculture, l'eau potable et l'adduction d'eau. Alors que le label Taqa Pro Pv+ a été délivré aux installateurs de systèmes photovoltaïques de moyenne et grande puissances compris entre 20 kilowatts et 2 mégawatts. Autrement dit, cette dernière catégorie d'entreprises labellisées, c'est-à-dire les gros calibres du groupe, pourraient individuellement réaliser jusqu'à 30 MDH de chiffre d'affaires annuel sur deux ans, soit le double des premières citées à savoir 15 millions DH par an. C'est en tous cas, sur ce critère-marché là que les labels ont été attribués par le Ministre. Autrement dit, ces labellisés pourraient animer chaque année un marché national de 630 millions de DH sur le photovoltaïque. Ce qui est somme toute raisonnable pour le marché local qui est appelé à grossir dans l'efficacité énergétique où plusieurs opportunités sont à saisir localement et à l'international.
En effet, «le but ultime de cette initiative est de créer un écosystème national d'industriels reconnus dans ce secteur naissant», a expliqué Aziz Rabbah qui nourrit une ambition hautement stratégique pour ces derniers et pour le Maroc. C'est celle qui consiste à préparer le royaume pour qu'il puisse capter une part des 1000 milliards de dollars d'investissements prévus dans l'efficacité énergétique dans le monde à l'horizon 2025. À signaler que ces labels ont été attribués par le Comité de gestion mis en place par les trois partenaires du projet, suite à une convention tripartite. D'ailleurs, c'est ce comité qui gère tout le processus de labellisation, à savoir le recrutement, les formations et même le contrôle et le suivi des installations ainsi que les éventuels conflits qui pourraient survenir à la suite de poses.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.