Covid-19: les Philippines, premier pays à réimposer un large confinement    Elections sénatoriales-Egypte: un Marocain à la tête d'une mission d'observation    Conférence de soutien au Liban: 250 millions d'euros d'aides internationales    Botola Pro D1 : programme de la 21ème journée    Violation de l'état d'urgence sanitaire: 742 personnes poursuivies à Taroudant    Covid-19: l'essentiel de la déclaration du ministère de la Santé    21ème journée de la Botola Pro D1 : Des rencontres à couteaux tirés    Météo Maroc : prévisions du lundi 10 août 2020    Une humble pensée d'une petite germe nommée Abderrahmane El Youssoufi    Le Groupe OCP fête ses 100 ans d'existence    La rentrée scolaire, c'est dans trois semaines    Dépression : La vitamine D ne sert à rien    Frère Jean, ex-photographe de mode devenu moine orthodoxe dans les Cévennes    Le MMVI retrace la genèse artistique au Maroc    Les œuvres de l'artiste danoise Lene Wiklund illuminent l'espace Dar Souiri    Ligue des champions Messi au rendez-vous de Lisbonne    Signature d'une convention d'objectifs pour le développement du football féminin    D'aucuns prônent un dépistage massif en faveur du personnel soignant    Classée 2ème destination dans le monde : La ville ocre dans le top 25 du TripAdvisor    Réouverture des salles de sport    Recul des ventes de la quasi-totalité des secteurs au premier semestre    Coronavirus : 1.230 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 33.237 cas cumulés dimanche 9 août à 18 heures    Présentiel ou enseignement à distance : les précisions du département de l'Education Nationale    Manchester City bourreau du Real de Zidane    Lyon élimine la Juventus et jouera City en quarts    Maroc Télécom a boosté les revenus des sociétés de bourse en 2019    Le gouvernement libanais exprime sa gratitude pour l'initiative royale    La FIDHOP s'oppose au 3e mandat de Ouattara    Le Bayern et le Barça en quart !    El Otmani: La situation épidémiologique connaît des évolutions inquiétantes    De la nécessité des évolutions structurelles des écosystèmes et des chaînes de valeur    Au bord du naufrage!    «Les petits porteurs ont aussi soutenu le MASI»    Coronavirus: 23 joueurs et membres du staff de l'Ittihad de Tanger testés positifs    Colombie: Arrestation de l'ancien président Alvaro Uribe    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination!    «De l'encre sur la marge» de M'barek Housni    Casablanca à l'heure de son premier festival de Hip-Hop «On-line»    Le nouveau khalife général de la famille tidjane Niass remercie le Roi Mohammed VI    France: Une explosion fait 8 blessés à Antibes    La terre a de nouveau tremblé en Algérie    Liban Message plein d'émotion de Majda Roumi au milieu des décombres (Vidéo)    Rabat: une nouvelle expo au Musée Mohammed VI    Fonds d'investissement stratégique : le décret arrive au parlement    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    Explosion de Beyrouth : L'aide humanitaire marocaine remise    Le philosophe Bernard Stiegler n'es plus (vidéo)    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Education, valeurs et technologies
Publié dans Les ECO le 30 - 09 - 2019

On parle beaucoup du nouveau modèle de développement (NMD), mais très peu de l'éducation et du système éducatif. Pourtant, l'Indice de développement humain (IDH), c'est surtout l'éducation. Je suis abasourdi de constater que le débat sur le NMD est surtout orienté vers le segment économique, alors que n'importe quel modèle choisi sera porté par les générations futures. Qu'a-t-on préparé pour ces générations afin de mener à bon port ce pays dans 20-30 ans ? Car un NMD n'est pas un concept pensé par des «génies» dans un laboratoire d'économie du savoir, c'est surtout sa faisabilité et ses chances de succès.
Or, ce modèle doit obéir à des prérequis prospectifs afin de ne pas pondre un projet mort-né car dépassé depuis la case départ. C'est pourquoi le préalable éducatif s'impose, histoire de préparer l'élite de demain, de multiplier les facteurs de succès dans l'école publique qui accueille 87% d'élèves marocains et de favoriser l'ascenseur social. Deux points de base sont indispensables pour réussir ce challenge, outre la qualité de l'enseignement à dispenser: les valeurs et les technologies. Il y va sans savoir qu'une société dépourvue de valeurs n'a ni les conditions de cohésion, ni les chances de pérennité nécessaires à sa réussite.
À ce titre, je suis tenté d'écouter les réactions des Marocains lambda sur les valeurs qui nous unissent en 2019. Par ailleurs, dans un monde où l'évolution technologique avance au rythme d'un réacteur supersonique, les peuples qui ne réussiront pas à s'y intégrer totalement seront en marge de notre globe. Il est donc impératif d'intégrer l'outil technologique du primaire jusqu'à l'université. Et il n'y a pas que l'outil, le contenant, qui importe comme l'utilisation de tablettes, mais aussi le contenu. Car en plus des matières incontournables, il y a lieu d'intégrer l'intelligence artificielle dans les programmes et les cours avec des initiations dès le plus jeune âge. Si cela nous paraît utopique en 2019, dans 15 ou 20 ans, notre IDH va se détériorer quelle que soit la «marque de maquillage» portée par notre modèle de développement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.