Fête du trône : les vœux du roi Felipe VI d'Espagne    Fête du Trône : Plusieurs édifices emblématiques du Canada illuminés aux couleurs du drapeau marocain    Maroc: Le dirham s'apprécie de 0,20% face au dollar du 23 au 28 juillet (Bank Al-Maghrib)    Sa Majesté le Roi Mohammed VI reçoit le Wali de Bank Al-Maghrib    Youssoufia : Sessions de formation à partir du 02 août sur le rôle des coopératives dans l'économie sociale    Le Roi d'Espagne félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône    France: plus de 200 mille manifestants conte le pass sanitaire    Fès: la salle omnisports 11 janvier transformée en centre de vaccination    Compteur coronavirus : 7.529 nouvelles infections, le nombre des cas actifs dépasse les 51.000 personnes    Maroc : la découverte d'un biface acheuléen jette une nouvelle lumière sur la préhistoire de l'Afrique du Nord    En Algérie, deux superstructures sécuritaires à couteaux tirés pour s'emparer des leviers du régime    JO 2020. Les Marocains El Guesse et Oussama qualifiés pour les demi-finales du 800 m    JO-2020: Le programme du dimanche 1er août    Maroc. Radisson Hotel Group ouvre quatre nouvelles plateformes hôtelières    Monétique: le CMI affiche des chiffres records pour le mois de juillet    Covid-19. Les vaccins, une voie à la fois sûre et fiable vers l'immunité    Liban : l'UE est prête à imposer des sanctions pour peser sur la formation d'un gouvernement    Elections : L'Istiqlal déterminé à renforcer la position des Chambres de Commerce, d'Industrie et des Services    Etats-Unis : les déclarations d'impôts de Trump doivent être transmises au Congrès    Libye : de retour, le fils de Kadhafi songe à se présenter à la présidentielle    Le Président du Parlement arabe salue les réalisations accomplies par le Maroc sous le leadership du Roi Mohammed VI    Levée des subventions sur le gaz butane, le sucre et la farine: ce qu'il en est vraiment    Finale de la Coupe du Trône de basketball (2020-2021) : Le FUS Rabat remporte le titre face au Kawkab Marrakech    Au sujet des paris sportifs... L'ITIA et la FRMT suspendent à vie Mohamed Hirs et 35 000 $ d'amende !    Conjoncture économique: les prévisions du HCP pour 2021 et 2022    Fête du trône : les vœux de Justin Trudeau    En Algérie, le scandale de faux comptes de désinformation liés au régime    Al Haouz: Fermeture d'un établissement hôtelier pour violation des mesures sanitaires    Covid-19 : Les objectifs de vaccination sont loin d'être atteints (OMS)    Maroc/Météo:Temps chaud, ce samedi 31 juillet    Pays-Bas : découverte d'un grand laboratoire de drogues de synthèse    Covid-19 au Maroc. Port du masque: les autorités serrent la vis    Le Maroc s'inscrit, conformément à ses priorités, dans une perspective diplomatique multilatérale (ambassadeur)    La sélection nationale de Breakdance se prépare à Ifrane au Championnat du monde    Tunisie : le président Kaïs Saïed confie le portefeuille de l'intérieur à Ridha Gharsallaoui    Tunisie : L'hôpital de campagne marocain à Manouba opérationnel    ONCF. De bonnes performances et une nouvelle feuille de route à l'horizon    JO 2020. Les Marocains El Bakkali et Tindouft qualifiés pour la finale du 3 000 m steeple    Slalom Kayak aux J.O de Tokyo : Le Marocain Mathis Saoudi perd en demi-finale    Basket-ball : La finale féminine de la Coupe du Trône reportée à cause de la Covid-19    "Allayla Sahratena": Une soirée spéciale fête du Trône, samedi à 21h45    Yassine Saibi, la musique dans la peau    Pegasus, médiatus, propagus    "Réduction des risques... le Manifeste" : un ouvrage qui décortique les urgences du monde en temps de pandémie    Lever de rideau sur le 22è Festival international de luth    Art contemporain : La Fondation nationale des musées met en avant la jeune scène artistique    "Nektachfou Bladna"-Replay: Visiter le Maroc autrement avec les artistes    Fête du Trône : «Nehzzo lwan dyialna !», l'appel pour exprimer la fierté du pays    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'importance de la diplomatique judiciaire au centre d'un colloque à Dakhla
Publié dans Les ECO le 15 - 11 - 2019

La ville de Dakhla accueille un colloque qui connait la participation de l'ancien ministre de la Justice, Mohamed Aujjar, le wali de la région, gouverneur de la province d'Oued Eddahab, Lamine Benomar, des responsables judiciaires, des magistrats et des avocats, ainsi que des élus et chefs des services extérieurs et représentants d'institutions et instances civiles, politiques et économiques.
L'importance de la dimension diplomatique dans l'action menée par les magistrats et les juristes pour défendre les différentes causes nationales a été au centre d'un colloque organisé, jeudi à Dakhla, par l'Association des barreaux du Maroc et l'Ordre des avocats près des Cours d'appel d'Agadir, Guelmim,et Laâyoune.
Lors de ce colloque initié en partenariat avec le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire sous le thème "La diplomatie parallèle et son rôle primordial à la faveur des causes nationales", les participants ont mis l'accent sur le rôle des instances judiciaires et juridiques dans la défense de l'intégrité territoriale, tout en saluant les progrès réalisés par le royaume dans différents domaines.
Ainsi, le premier président de la Cour de cassation, président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, Mustapha Fares a souligné l'importance du pouvoir judiciaire en matière de diplomatie parallèle. Il s'agit de mettre en avant les arguments scientifiques requis et les documents et preuves purement juridiques et d'utiliser les divers mécanismes de communication lors des forums mondiaux en vue de renforcer le soutien à la cause nationale, mettre à nu les thèses séparatistes et contrer les manœuvres des ennemis de l'intégrité territoriale du royaume.
Fares a dans ce sens mis l'accent sur le rôle du pouvoir judiciaire en matière d'accompagnement des réformes et chantiers d'envergure en particulier ceux qui reposent sur la mise en place d'un pouvoir judiciaire indépendant garantissant les droits et libertés et consacrant les choix sociétales conformément à la Constitution de 2011. Il a en outre rappelé les rencontres bilatérales et multilatérales, tenues par l'institution du président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire avec de nombreux présidents de tribunaux et Conseils suprêmes du pouvoir judiciaire représentant plusieurs pays ou responsables d'organisations internationales spécialisées dans les domaines juridique, économique et des droits de l'Homme, ainsi qu'avec un grand nombre d'ambassadeurs de différents continents.
Ces rencontres, a-t-il expliqué, visent à faire le point sur l'expérience marocaine en matière de l'indépendance du pouvoir judiciaire et ses effets positifs, en tant que garantie fondamentale de la sécurité dans ses diverses dimensions sociale, économique et celles liées aux droits humains. Dans la même lignée, Fares a mis en exergue la pluralité des partenariats noués à cet effet, citant la signature d'un certain nombre de conventions de coopération et de mémorandums d'entente avec plus de 24 pays.
Pour sa part, le procureur général du roi près la Cour de Cassation, président du Ministère public, Mohamed Abdennabaoui, a présenté la diplomatie judiciaire comme un outil diplomatique moderne favorisant la défense de l'intégrité territoriale du Maroc et le renforcement de sa position légitime dans tous les évènements internationaux. Pour ce faire, la Présidence du ministère public s'est engagée à adopter et à mettre en œuvre une stratégie de communication et de proximité fondée sur des liens avec les autorités judiciaires étrangères et les instances et organisations internationales, a-t-il poursuivi, notant que cette politique a permis de tisser des liens ayant servi pour avancer les positions du Royaume et défendre la légitimité des causes nationales.
Dans ce contexte, Abdennabaoui a fait savoir que le Ministère public veille à faire de la diplomatie parallèle l'une de ses priorités, par le biais de l'ouverture sur les autres institutions parallèles au niveau international et sur plusieurs organisations internationales homologues spécialisées dans le domaine de la justice. A ce propos, il a rappelé que l'institution du ministère public a organisé et pris part à plusieurs conférences et colloques nationaux et internationaux en vue de défendre les causes nationales, citant la Conférence internationale de Marrakech sur la justice, (21-22 octobre), durant laquelle des entretiens et des conventions de partenariat ont eu lieu.
Les autres intervenants se sont accordés sur le rôle grandissant de la diplomatie judiciaire en général, à travers des positions, des initiatives et des plaidoiries juridiques ayant contribué à protéger l'intégrité territoriale du Maroc. Ils ont également insisté sur la nécessité de poursuivre les efforts des magistrats et juristes pour soutenir toutes les initiatives que la diplomatie parallèle peut concrétiser au service des différentes causes nationales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.