Automobile : CDG Invest et le groupe Abdelmoumen signent un contrat d'investissement    Coronavirus au Maroc: mercredi 23 septembre, 2397 cas positifs…    Dakhla: des Subsahariens impliqués dans une sale affaire    La BERD octroie un prêt au Crédit Agricole du Maroc    Retour probable de Munir El Haddadi en sélection: qu'en pensent les Marocains (VIDEO)    Aid al Adha a-t-il aggravé la situation sanitaire ? El Otmani répond    Pas d'Halloween cette année pour les Américains    Retour progressif de la Omra : et le Maroc ?    Les nouveautés digitales au Maroc et en Afrique ont désormais une adresse    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Auto Info : Michael Jordan achète une écurie Nascar    Opération sécuritaire conjointe au poste-frontière El Guergarat    Communiqué du bureau politique du PPS    Le PPS élu à la présidence de la commune Ouled Aissa à Taroudant    Achraf Hakimi brille déjà sur les pelouses italiennes    Sofiane Boufal à la croisée des chemins    El Yamiq opte pour Valladolid !    La beauté de la langue et la richesse de la culture    La Chine et les Etats-Unis s'écharpent à l'ONU    Gabon: La deuxième ligne de production de la CIMAF    France: la Tour Eiffel évacuée après une alerte à la bombe    Henri Konan Bédié appelle à la «désobéissance civile»    Lutte contre le cash: ce que propose Jouahri    Bonne gouvernance : L'Autorité marocaine du marché des capitaux présente son bilan    Déprime économique. Hakouna matata    Coronavirus : le télétravail au Maroc a besoin d'une loi-cadre [Etude]    Régulateurs des médias: La HACA a un nouveau allié en Afrique    Le complot planétaire. Nabila Mounib révèle tout    La sécurité en Afrique en débat    Le roi Mohammed VI adresse un message au roi Salmane    Cinq individus déférés devant le juge d'instruction    Vaccin anti-covid: un virologue marocain annonce une bonne nouvelle    Santé : Le ministre de la Santé tend la main au « secteur libéral »    Reprise de la Omra : ce que l'on sait    Le politologue Bilal Talidi lance un appel aux parlementaires du PJD    Un regard intelligent sur un monde désorienté!    L'Institut français de Meknès expose les graffiti de Reda Boudina    La terre a tremblé mardi au Nord du Maroc    Botola Pro D1 : Le FUS de Rabat terrasse l'OCS    Malgré les critiques, Fati Jamali lance une nouvelle chanson (VIDEO)    «The Moderator» : Un film sur la violence à l'égard des femmes    «Artcurial» présente le bilan de sa première année de présence au Maroc    Inédit : Des journalistes et universitaires arabes débattent avec des responsables et des journalistes israéliens    Cinéma. Nisrine Erraddi nominée à l'Académie de Sotigui    Cameroun : dix ans de réclusion pour des militaires ayant abattu deux femmes et leurs enfants    CORPS SECURITAIRE DE NOUVELLE GENERATION : LA METHODE HAMMOUCHI    Djokovic: « Nadal reste le favori pour Roland-Garros »    Reda Boudina expose sa démarche du graffiti    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Marrakech : des uniformes pour les conducteurs des calèches touristiques
Publié dans Les ECO le 19 - 11 - 2019

Les conducteurs des calèches touristiques de la cité ocre sont dotés désormais d'uniformes dans le but de moderniser le secteur et rendre plus attrayants aux yeux des touristes, ces moyens de promenade touristique, devenus un emblème de Marrakech et indissociable du secteur du tourisme de cette ville.
Cette opération, dont le lancement officiel a eu lieu lundi, à l'occasion du 64ème anniversaire de la Fête de l'Indépendance, en présence notamment du wali de la région Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, Karim Kassi-Lahlou, le président du Conseil communal de Marrakech, Mohamed Larbi Belkaid et des élus locaux, vise aussi à entretenir une belle image autour de Marrakech et hisser la qualité de la prestation rendus à des touristes qui ont choisi ce moyen de transport le plus écologique et le plus original pour se promener et visiter la Cité ocre. Cette initiative a été bien accueillie par les professionnels du tourisme et les 148 conducteurs de calèches de Marrakech d'autant plus que ce vêtement unifié est de nature à contribuer à la mise en valeur du métier de conducteur de calèche, appelé à évoluer pour être en mesure de s'adapter avec les grandes mutations du secteur du tourisme.
Il est à souligner que Kassi-Lahlou avait chargé un comité composé de la Division économique de la wilaya de la région de Marrakech-Safi, du Conseil régional du tourisme (CRT) de Marrakech et de la Direction Régionale de l'artisanat afin de veiller à la réalisation de cette initiative dans les plus brefs délais. Cette opération vient s'ajouter à une batterie de mesures prises afin de structurer ce secteur. Il s'agit tout d'abord de soumettre les calèches de Marrakech à un contrôle quotidien: permis de confiance pour les conducteurs, état des véhicules et des chevaux et des puces électroniques et des numéros de séries pour les chevaux des calèches.
A cette occasion, d'amples explications ont été fournies à Kassi-Lahlou et la délégation l'accompagnant, sur le programme de protection des chevaux de calèche, la formation en maréchalerie, le programme d'aide aux mulets d'Imlil (AMI) ainsi que le programme d'équithérapie et de zoothérapie pour personnes à besoins spécifiques. Le programme de protection des chevaux de calèche initié par la Société de protection des animaux et de la nature (SPANA) et la Société Royale d'Encouragement du Cheval (SOREC), comprend 03 contrôles techniques obligatoires (contrôle sanitaire pour les chevaux et contrôle technique pour les calèches), des inspections régulières au cours desquelles la SPANA dispense des soins et traitements gratuits et procède à l'identification des nouveaux chevaux, identification par puces électroniques et une bande numérotée et l'organisation d'un concours annuel et remise de prix aux propriétaires qui s'occupent le mieux de leurs chevaux et calèches.
Lancé en 1999, le programme AMI offre de son côté, des services gratuits au profit des mulets et des muletiers des douars d'Imlil, Armed, M'Ziq et Ait Souka, dont deux visites annuelles d'inspection vétérinaire et technique, une visite mensuelle, des interventions en cas d'urgences, la distribution de mors, d'entraves, de colliers et de bandages de protection et l'organisation d'un concours annuel pour primer les propriétaires qui entretiennent le mieux leurs mulets. Le programme de formation en maréchalerie vise pour sa part, à former une vingtaine de maréchaux-ferrants par an, organiser des formations continues pour les vétérinaires en maréchalerie orthopédique et rehausser le niveau professionnel et le statut social des maréchaux-ferrants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.