Dakhla, capitale de l'intelligentsia africaine?    48es Assises de la presse francophone: Quand «l'empire des émotions» submerge l'information    Crise du PAM: Une réunion décisive cette semaine    Crowdfunding immobilier: Un business model "freemium"    PLF: Le compromis Benchaâboun sur l'article 9    Engie réorganise son activité au Maroc    L'OMC paralysée par Trump    Présidentielle algérienne: La diaspora vote sous tension en France    48es Assises de la presse francophone: Au pays de Roger Milla, de Manu Dibango et de «l'Afrique en miniature»    Nador: Arrestation d'un individu pour implication dans la constitution d'une bande criminelle    Connaissez-vous (vraiment) la Déclaration des Droits de l'Homme ?    Destitution: Donald Trump et l'affaire ukrainienne    SM le Roi inaugure le Complexe Mohammed VI de football à Salé    Nouvelle nomination au Conseil de Surveillance de Maroc Telecom    Aéronautique: Karim Cheikh réélu président du GIMAS    McLaren confirme le pilote marocain Michael Benyahia pour son programme de développement 2020    Les femmes, cibles "par excellence" de la cyberviolence    S.M le Roi inaugure le Complexe Mohammed VI de football    Rude épreuve tétouanaise pour le Raja    La Finlandaise Sanna Marin Plus jeune chef de gouvernement de la planète    L'intégration financière, un impératif important pour l'Afrique    Des taux désespérément effarants    "Mains de lumière" fait escale à Tétouan    Coup d'envoi à Agadir du Festival international Cinéma et migrations    Mohamed Benabdelkader : La dématérialisation, un des principaux piliers de la transformation de l'administration judiciaire nationale    Coupe de la Confédération africaine de football : Le HUSA et la RSB réalisent de bonnes opérations à l'extérieur    S.A.R la Princesse Lalla Hasnaa préside le Conseil d'administration de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement    L'université et son importance dans l'épanouissement des personnes autistes    SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la cérémonie du 30e anniversaire de l'Association Al-Ihssane    Coupe du Trône des clubs de saut d'obstacles : Le RCSE Dar Es Salam domine le classement des demi-finales    L'égalité genre, prélude à l'autonomisation de la femme    Marrakech : Un musée privé de la musique voit le jour    En Algérie, une présidentielle dont la population ne veut pas    Michael Benyahia, le premier pilote marocain et arabe chez McLaren    Casablanca : Les 41èmes journées de la Ligue pour la santé mentale les 13 et 14 décembre    Accusée d'"irrespect envers le drapeau national", Oum fait une mise au point    Les cimes de la création à Imouzzer Kandar    Sylvestre Amoussou, réalisateur scénariste du Bénin    Le Maroc classé en dessous de la Palestine    Atlantic Dialogues Emerging Leaders : 50 jeunes professionnels de 27 nationalités rejoignent le réseau    La dictature du buzz    Agadir : Grand engouement pour le 1er Salon international de l'arganier    Poutine et Zelensky dialoguent mais actent leurs divergences à Paris    Aziza Jalal remonte sur les planches    Boris Johnson, le Brexit à portée de main    Le capital humain marocain, une ressource qualifiée et performante    Le gouvernement français s'apprête à lever le voile sur sa réforme des retraites    Upton Sinclair Un écrivain socialiste engagé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Marrakech : des uniformes pour les conducteurs des calèches touristiques
Publié dans Les ECO le 19 - 11 - 2019

Les conducteurs des calèches touristiques de la cité ocre sont dotés désormais d'uniformes dans le but de moderniser le secteur et rendre plus attrayants aux yeux des touristes, ces moyens de promenade touristique, devenus un emblème de Marrakech et indissociable du secteur du tourisme de cette ville.
Cette opération, dont le lancement officiel a eu lieu lundi, à l'occasion du 64ème anniversaire de la Fête de l'Indépendance, en présence notamment du wali de la région Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, Karim Kassi-Lahlou, le président du Conseil communal de Marrakech, Mohamed Larbi Belkaid et des élus locaux, vise aussi à entretenir une belle image autour de Marrakech et hisser la qualité de la prestation rendus à des touristes qui ont choisi ce moyen de transport le plus écologique et le plus original pour se promener et visiter la Cité ocre. Cette initiative a été bien accueillie par les professionnels du tourisme et les 148 conducteurs de calèches de Marrakech d'autant plus que ce vêtement unifié est de nature à contribuer à la mise en valeur du métier de conducteur de calèche, appelé à évoluer pour être en mesure de s'adapter avec les grandes mutations du secteur du tourisme.
Il est à souligner que Kassi-Lahlou avait chargé un comité composé de la Division économique de la wilaya de la région de Marrakech-Safi, du Conseil régional du tourisme (CRT) de Marrakech et de la Direction Régionale de l'artisanat afin de veiller à la réalisation de cette initiative dans les plus brefs délais. Cette opération vient s'ajouter à une batterie de mesures prises afin de structurer ce secteur. Il s'agit tout d'abord de soumettre les calèches de Marrakech à un contrôle quotidien: permis de confiance pour les conducteurs, état des véhicules et des chevaux et des puces électroniques et des numéros de séries pour les chevaux des calèches.
A cette occasion, d'amples explications ont été fournies à Kassi-Lahlou et la délégation l'accompagnant, sur le programme de protection des chevaux de calèche, la formation en maréchalerie, le programme d'aide aux mulets d'Imlil (AMI) ainsi que le programme d'équithérapie et de zoothérapie pour personnes à besoins spécifiques. Le programme de protection des chevaux de calèche initié par la Société de protection des animaux et de la nature (SPANA) et la Société Royale d'Encouragement du Cheval (SOREC), comprend 03 contrôles techniques obligatoires (contrôle sanitaire pour les chevaux et contrôle technique pour les calèches), des inspections régulières au cours desquelles la SPANA dispense des soins et traitements gratuits et procède à l'identification des nouveaux chevaux, identification par puces électroniques et une bande numérotée et l'organisation d'un concours annuel et remise de prix aux propriétaires qui s'occupent le mieux de leurs chevaux et calèches.
Lancé en 1999, le programme AMI offre de son côté, des services gratuits au profit des mulets et des muletiers des douars d'Imlil, Armed, M'Ziq et Ait Souka, dont deux visites annuelles d'inspection vétérinaire et technique, une visite mensuelle, des interventions en cas d'urgences, la distribution de mors, d'entraves, de colliers et de bandages de protection et l'organisation d'un concours annuel pour primer les propriétaires qui entretiennent le mieux leurs mulets. Le programme de formation en maréchalerie vise pour sa part, à former une vingtaine de maréchaux-ferrants par an, organiser des formations continues pour les vétérinaires en maréchalerie orthopédique et rehausser le niveau professionnel et le statut social des maréchaux-ferrants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.