CGEM/DGI : Echange autour des dispositions de la Loi de Finances 2020    Botola: Le programme de la14 e journée    Turquie : un séisme fait au moins 21 morts dans l'est du pays    Syrie : plus de 38.000 déplacés en cinq jours dans le nord-ouest    La ministre espagnole des Affaires étrangères : le Maroc a le droit de délimiter son espace maritime    Le Maroc instaure le contrôle sanitaire aux ports et aéroports internationaux    Jamal Sellami: Nous sommes venus ici pour décrocher au moins un point    Hausse des exportations agro-alimentaires en 2019    Ajax : Tadic relativise l'importance du forfait de Ziyech    4ème Congrès du PAM : des pamistes toujours en quête d'un candidat rassembleur, proposent Mekki Zizi    Les enseignants contractuels reviennent à la charge    CGEM: Passation des pouvoirs entre Mohamed Bachiri et Chakib Alj    Ligue des Champions de la CAF : Le Wydad décroche son ticket pour les quarts    ONEE-TAQA : Prorogation du Contrat d'achat et de fourniture d'électricité de la centrale de Jorf Lasfar    Maroc-Espagne : Le « dialogue » pour résoudre le chevauchement des droits maritimes    L'ambassade du Maroc en Chine met en place une cellule de crise    Le nouvel Ambassadeur du Maroc au Liberia remet ses lettres de créance au Président Weah    Voici le temps qu'il fera ce samedi    Habib El Malki reçoit l'ambassadeur d'Autriche à Rabat    Thomas Reilly : Les progrès réalisés par le Maroc le placent en pole position en Afrique    La SIE change de positionnement    L'IFC octroie une enveloppe de 100 millions de dollars à la région de Casablanca-Settat    Le surfeur Boukhiam fier de représenter le Maroc, le monde arabe et l'Afrique aux JO 2020    La Bundesliga veut abaisser à 16 ans l'âge minimum pour jouer en pro    Rajoy, d'ex-chef du gouvernement à président de la fédération espagnole de football ?    La Chambre des représentants adopte une proposition et cinq projets de loi    En marge de l'ouverture à Laâyoune des consulats généraux de la RCA et de Sao Tomé    En recevant Merkel, Erdogan met en garde contre une propagation du chaos libyen    Paris au défi de convaincre le Pentagone de rester au Sahel    Arrêter de fumer 4 semaines avant une opération réduit le risque de complications    Insolite : Brève cavale    Des failles de sécurité constatées sur le navigateur web Safari    Piers Faccini, le maître de la complainte    Les vraies raisons de la perte de poids d'Adele    Bientôt, un musée Kylie Jenner    Zalar Agri réussit à lever 24 millions de dollars auprès de l'IFC    Irak : des milliers de manifestants réclament le départ des troupes américaines    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    Coronavirus : L'ambassade du Maroc en Chine suit la situation de près    Le Raja accroché à la veille de son départ en Tunisie    Proche-Orient: Trump promet son plan de paix dans les jours à venir    Indice de perception de la corruption 2019 : Le Maroc perd 7 places    «Sourtna», quand de jeunes photographes prennent d'assaut le Fort Rottenbourg    Le Souverain accorde une audience à l'archevêque de Rabat    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





El Otmani : la confiance dans les corps intermédiaires est cruciale
Publié dans Les ECO le 14 - 12 - 2019

Le chef de gouvernement Saad Dine El Otmani, a considéré, samedi à Bouznika, qu'il est "crucial" de réhabiliter la confiance des citoyens dans les corps intermédiaires, essentiellement les organisations politiques, syndicales et associatives.
La confiance dans ces entités est "la pierre angulaire" d'une vie publique fructueuse et saine, a relevé El Otmani, par ailleurs secrétaire général du Parti de la Justice et du Développement (PJD), en ouverture du 7ème Congrès national de l'Union nationale du travail au Maroc (UNTM).
Pour ce faire, il a insisté sur la nécessité de faire montre de "sincérité et de rectitude" pour le détenteur de toute autorité morale, qu'il soit responsable gouvernemental, syndicaliste ou acteur politique appartenant tant à la majorité qu'à l'opposition.
Ils doivent, tout aussi, "transmettre l'espoir et des sentiments positifs au citoyen, qui a besoin qu'on lui envoie des signaux sur la possibilité de réformer et de parvenir à des solutions", a relevé le chef de gouvernement.
"Il est de notre devoir d'écouter, de chercher à saisir les aspirations des citoyens, de maintenir le dialogue avec eux et de se hisser à la hauteur des exigences de l'instant", a-t-il dit.
Il s'est dit "conscient de l'énormité aussi bien des attentes que des déficits, mais cela n'empêche de reconnaître les réalisations majeures accomplies par notre pays, grâce à l'engagement de l'ensemble des partenaires".
Le secrétaire général de l'UNTM, Abdelilah Halouti, a estimé que la perte de confiance dans l'action politique et syndicale est "un indicateur et un signal inquiétants", mettant en garde que la dégradation du rôle de l'intermédiation "peut conduire à des catastrophes pour la société".
Le syndicalistes "restent très attachés au maintien de la relation de confiance avec le citoyen, en vue de contribuer à la concrétisation d'un développement global véritable, à la création des conditions propices à l'investissement et à la promotion de l'emploi".
Tout au long du weekend, les participants au Congrès national se pencheront sur l'évaluation du bilan de l'UNTM au cours des quatre dernières années aux plans militant, organisationnel et du dialogue social, à côté de l'examen du rapport financier.
En plus de l'examen et l'approbation des rapports financier et moral, le Congrès devra élire un secrétaire général, ses adjoints et les membres du bureau national.
En vertu de ses statuts, l'UNTM tient un Congrès national tous les quatre ans, sachant que les instances élues du syndicat héritent d'un mandat de quatre ans renouvelable une seule fois.
L'actuel secrétaire général Abdelilah Halouti avait succédé à Mohammed Yatim à la tête de la centrale, au terme du sixième Congrès national tenu fin décembre 2015, également à Bouznika.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.