Météo Maroc: Temps nuageux avec pluies ce mardi 9 mars    Cette semaine en Liga...    Carte intégrale du Royaume : La nouvelle cible de la diplomatie algérienne    Ahmad Ahmad et la CAF, c'est fini !    Bounou de retour !    8 mars: Hay Mohammadi rend hommage aux femmes méritantes (VIDEO)    L'OCP et le CAM s'allient pour un meilleur accès des agriculteurs aux solutions mobiles de financement    Sénégal : l'opposant Ousmane Sonko relâché, les blindés de l'armée investissent la capitale    Covid-19 au Maroc : 102 nouvelles infections et 120 735 injections administrées en 24 heures    Tollé en Grèce suite à une intervention de musclée de la police pour faire respecter le confinement    En attendant l'officialisation de la décision à Rabat, Patrice Motsepe serait le nouveau patron de la CAF    Le Raja tenu en échec par le CAYB    Interopérabilité : les marines Américaine et Marocaine conduisent un exercice militaire au large du Sahara    Les perspectives dans l'industrie s'améliorent en janvier    Le Royaume cherche-t-il d'autres fournisseurs de vaccins?    Une soixantaine de migrants franchissent la frontière à Melilla    Manal Benchlikha: Quand pop marocaine rime avec féminisme    Débat littéraire en ligne autour du livre "Tisser le temps politique au Maroc"    Al Bayane fête le 8 mars    Usage licite du cannabis: l'examen du projet de loi se poursuit    Adesanya défait pour la première fois, Nunes GOAT!    N°1 mondial: Djokovic savoure «un grand jour»    Birmanie: L'armée tire à balles réelles sur les manifestants    Aides alimentaires : 45 pays dans le besoin, selon la FAO    Usage légal du cannabis au Maroc: ce qu'il faut savoir sur le projet de loi    Maroc : les femmes, encore trop peu présentes dans les médias    Banques participatives : un bilan encourageant en 2020    Marie Zular, une juive marocaine qui s'est faite ambassadeur de l'art culinaire et des valeurs de solidarité de sa mère patrie    Bris de silence de la poétesse des Doukkala    Le patrimoine millénaire du Royaume exposé au Musée des Confluences-Dar El Bacha    Une célébration de la créativité littéraire féminine    L'ambassadeur israélien en visite à Fès (PHOTOS)    Le Maroc élu à la vice-présidence    La CNSS annonce des indemnités aux industries culturelles, des crèches et des salles privées de sport    Accès aux soins-confinement : Un parcours du combattant pour les ménages dirigés par des femmes    Inauguration de la faculté pluridisciplinaire d'Es-Semara    Guelmim-Oued Noun : La réforme de l'enseignement, tributaire de l'appropriation des projets stratégiques    Les femmes fortement impactées par la pandémie    Hausse de plus de 17% du parc des abonnés Internet en 2020    50 femmes qui comptent : Saloua Belarbi, Directrice Communication, Sponsoring & Evénementiel chez Maroc Telecom    Ligue des champions (3è journée/Gr C) : Trois sur trois pour le Wydad    Barça: Laporta déclare la guerre au PSG à cause de Messi    Législatives en Côte d'Ivoire : le pouvoir et l'opposition se disputent l'annonce de la victoire    Vie politique : Vers une meilleure représentativité des femmes    Assurances: les primes émises en baisse de 6,5% à fin janvier 2021    Laâyoune : saisie de près de 2 tonnes de chira    France: un député tué dans un accident d'hélicoptère    Avec « Dilbar », Nora Fatehi dépasse 1 milliard de vues sur Youtube (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Campagne sucrière: signaux prometteurs dans le Gharb
Publié dans Les ECO le 13 - 04 - 2020

C'est une bonne nouvelle qu'a récemment annoncée la région du Gharb. La Direction régionale de l'agriculture (DRA) de Rabat-Salé-Kénitra a en effet affirmé que «les premiers résultats de la campagne sucrière dans la région du Gharb sont très encourageants». Selon les chiffres avancés par la DRA, le rendement moyen par hectare durant l'actuelle campagne a atteint 70 tonnes contre seulement 59 T/Ha enregistrés durant la campagne précédente.
Dans le détail, les rendements varient entre 55 à 150 T/Ha. Cette production devrait s'améliorer davantage au regard des précipitations (46 à 76 mm) enregistrés depuis le 22 mars dernier. «Durant la campagne sucrière 2019-2020, la région du Gahrb affiche une bonne production prévisionnelle en cannes à sucre», précise la DRA. S'agissant de la campagne d'usinage de l'année en cours, il est à noter que le démarrage a eu lieu le 8 au niveau des usines de Mechra Bel Ksiri.
Au niveau des sites de Kcibia Dar El Gueddari, l'usinage a démarré le 26 du même mois. Selon la DRA, les superficies récoltables avoisinent les 8.000 ha. Quant à l'opération d'usinage de la canne, celle-ci doit prendre fin en juin prochain. Son état d'avancement est de l'ordre de 30% actuellement.
«Cette opération se déroule dans de bonnes conditions en respectant les dispositions sécuritaires dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire», précise la DRA. Et d'ajouter : «dans les périmètres irrigués, le développement de la canne à sucre s'est déroulé dans des conditions normales suite à la disponibilité de l'eau dans les barrages desservant le périmètre irrigué du Gharb». Par ailleurs, au niveau des secteurs dont les agriculteurs ont adopté des techniques d'irrigation au goutte-à-goutte, des rendements maximisés ont été atteints à ce jour avec 150 T/Ha.
Cette bonne performance s'explique aussi, il faut le reconnaître, par les efforts consentis par l'Etat et ses partenaires de la filière sucrière. En plus des mécanismes d'irrigation, des encouragements ont été accordés à la mécanisation des opérations culturales et plus particulièrement de la récolte de la canne à sucre. La mécanisation de cette opération va permettre de réduire les charges de la coupe, ce qui va aussi contribuer à la diminution des impuretés et favorisera une augmentation des recettes des agriculteurs. Sur ce point, il est à souligner que le taux de récolte mécanique est actuellement de 50%, lequel devrait passer à 70% à la fin de la campagne. Concernant le parc agricole, celui-ci se compose de 22 récolteuses mais ce parc est appelé à se développer davantage avec l'encouragement de la mécanisation via l'octroi de subventions dans le cadre du Fonds de développement agricole (FDA). Le montant des subventions dédiées aux récolteuses a atteint 10,08 MDH.
«À ces mesures s'ajoutent un programme soutenu de formation et de sensibilisation des producteurs canniers qui a été réalisé par les partenaires dans le cadre de conventions établies entre l'Office régional de mise en valeur agricole du Gharb (ORMVAG), le groupe Surac/Sunabel et l'Association des producteurs de plantes sucrières du Gharb (APPSG) afin d'aider les agriculteurs à adopter les techniques de conduite les plus performantes», note la DRA.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.