Covid-19 : réélu, le chef de l'ONU veut «un monde qui tire des leçons»    Un espagnol sur 5 que pense le Maroc récupèrera Sebta et Melilia    L'«Algérie nouvelle», une illusion d'optique à l'issue des législatives    Hélène Le Gal : "L'ouverture d'un consulat au Sahara est liée au nombre de Français qui y vivent"    Une consécration de l'épopée de la lutte nationale    Avec l'arrivée des MRE, les hôtels baissent leurs prix    Inauguration en grande pompe du DS Store Massira Al khadra (VIDEO)    Global Capital Bonds Awards 2021: Le Maroc décroche 3 distinctions    Royal Air Maroc : la route touristique Paris Orly-Dakhla opérationnelle    Développement durable, le Maroc trace sa voie    Finlande : le Maroc, tête de pont de la nouvelle stratégie africaine    15 aéroports marocains labellisés «Airport Health Accreditation»    Maroc-Espagne : l'opposition creuse la tombe du gouvernement Sanchez    Matteo Salvini : Le Maroc, pays le plus stable de toute la région méditerranéenne et nord-africaine    Jeune Afrique : « Paris dénonce la «captation de pouvoir» de Moscou en Centrafrique »    Nigeria : l'explosion d'un camion-citerne fait cinq morts et 13 blessés    Frontex déployée non loin des côtes marocaines ?    Ligue des champions d'Afrique : le WAC affûte ses armes avant le match retour    Premier contrat pro avec le PSG pour Kaïs Najeh    Coupe arabe U20 : Maroc – Tadjikistan ce dimanche    Reprise à Schalke avec Mendyl et Boujellab, Amine Harit absent    Football : La CAN aura bel et bien lieu au Cameroun en janvier 2022    Championnats du monde de bridge : Le Maroc qualifié    FOUZI LEKJAÂ ELU AU CONSEIL DE L'UAFA    Sonarges : le site, l'application mobile… un vent de renouveau souffle    Evolution du coronavirus au Maroc : 481 nouveaux cas, 525.924 au total, vendredi 18 juin 2021 à 16 heures    Ressources humaines dans la santé : Le Maroc peut-il gagner la bataille ? [Dossier]    Dakhla: arrivée du premier vol direct en provenance de Paris    Aïd al-Adha 1442 : 5,8 millions de têtes d'ovins et caprins identifiées    Vaccins: Israël va transférer aux Palestiniens un million de doses avant péremption    Santé privée : Akdital pose pied à El Jadida    Voici pourquoi un bon nombre de stars de la chanson française sont à Marrakech    [Interview avec Nabil Ayouch] «Haut et fort», de Casablanca à Cannes    Rabat : La joie au coeur de l'exposition « Joy »    Bientôt un prix national des meilleures publications dans les encyclopédies digitales    «Le Feu qui forge» : Une exposition collective à L'Atelier 21    La Douane met en service une nouvelle version de la plateforme digitale [email protected]    Six projets de loi d'aspect socio-économique adoptés    Pollution: 86,3% des déchets marins au niveau national sont en plastique    USA: Un mort et 12 blessés dans une série de fusillades en Arizona    « Le cinéma arabe : Expériences, visions, enjeux », nouvel ouvrage de Mohamed Chouika    Marhaba 2021 : arrivée du premier navire au port Tanger Med [Vidéos]    Concours national de langue russe    Le réalisateur de télévision Chakib Benomar n'est plus    Tifinagh...et le football    Prévisions météorologiques pour le vendredi 18 juin 2021    Le Maroc, premier pays arabe et africain à devenir «Membre Associé»    Après Biden-Poutine, Moscou salue le « bon sens » américain sur le dialogue stratégique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Enseignement à distance: une plateforme de cours en ligne pour les élèves ingénieurs
Publié dans Les ECO le 17 - 04 - 2020

L'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) se sont associées, dans le cadre d'un projet de collaboration baptisé « Excellence in Africa », pour mettre en place une plateforme de cours en ligne (MOOCs), destinée en accès libre aux étudiants de l'UM6P et des écoles d'ingénieurs marocaines.
Ces étudiants bénéficieront de plus de 40 MOOCs de haut niveau conçus par l'EPFL. Ainsi, les enseignants de l'UM6P peuvent reprendre à leur compte la matière enseignée, suivre leurs étudiants et leur faire passer des tests sur cette base.
Pionnière des MOOCs en Europe, l'EPFL a eu l'occasion de mettre ses infrastructures de production et de diffusion à l'épreuve du feu, et ce, dès le 13 mars dernier, lorsque tous les cours présentiels ont été interdits sur le campus en raison du risque de contagion du nouveau coronavirus (Covid-19).
L'UM6P, où les cours en présentiel sont suspendus
depuis le 17 mars, s'est associée à sa partenaire en Suisse pour pouvoir offrir un enseignement à distance et de qualité dans les meilleurs délais. « Les équipes responsables des MOOCs à l'EPFL, sous la conduite de Patrick Jermann, directeur du Center for Digital Education, ont accompli un travail remarquable », souligne Jérôme Chenal, directeur académique d'Excellence in Africa.
« En dix jours, un portail était développé et alimenté par 41 MOOCs. En parallèle, des administrateurs étaient formés au Maroc à distance afin que les étudiants puissent suivre les cours dès le 6 avril », a-t-il relevé. L'UM6P, qui a mis plusieurs de ses plateformes numériques à la disposition du département de l'Education nationale, ouvrira cette plateforme de MOOCs en accès libre aux étudiants des écoles d'ingénieurs publiques.
« Nous sommes convaincus que l'avenir de l'éducation dans le monde réside dans le digital. Après avoir intégré la plateforme mondiale des cours en ligne Edx, notre université s'est engagée dans ce nouveau projet au service de l'éducation au Maroc et en Afrique », souligne Hicham El Habti, Secrétaire général de l'Université Mohammed VI Polytechnique.
Ce n'est là qu'une première étape. L'infrastructure, mise en place, permettra d'accueillir les futurs MOOCs réalisés par l'UM6P, puis d'autres universités d'Afrique. A plus long terme, l'UM6P aspire à devenir le centre névralgique de la production et la diffusion des MOOCs à destination de tout le continent.
« Nous n'aurions pas pu espérer un démarrage plus rapide de notre programme Excellence in Africa », se réjouit Martin Vetterli, président de l'EPFL. « Cela soutiendra certainement les autres volets de cette collaboration : développement d'un corps professoral africain et tutorat de 100 doctorants », a-t-il relevé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.