Najlae Benmbarek: directrice de la diplomatie publique    Le Maroc plaide pour «un système multilatéral renouvelé et plus équitable»    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Un 5ème Sela Park pour Aradei Capital    La semaine mondiale de l'entrepreneuriat en sa 2è édition    CFG Bank : La masse bénéficiaire ajustée des principales sociétés devrait baisser de 18,3% en 2020.    AWB. Issam Maghnouj : « La relation banque-client a changé »    Chili: La troisième mort de Pinochet    Hier, l'avenir était meilleur !    Coronavirus : plus de 624.000 arrestations pour non-port du masque au Maroc    Khalid Ait Taleb : « Le taux d'occupation des lits dans les services de réanimation est passé de 5% au début de la pandémie à 31,3% aujourd'hui »    Coronavirus : la pollution de l'air pourrait augmenter la mortalité de 15%    Une haute délégation visite les laboratoires de recherche de la Fondation MAScIR    Après des semaines d'assouplissement, Tanger de nouveau en alerte    Taroudant/Covid-19 : Nouvelles mesures préventives contre la pandémie    La vie est belle dans les yeux d'un homme qui aime le cinéma    "La démondialisation", thème de la 9e édition des Dialogues Stratégiques    Caricatures du prophète : Le « Conseil des sages musulmans » veut poursuivre Charlie Hebdo en justice    Conférence : L'Afrique dans la pensée de Feu SM Hassan II sous le feu des projecteurs    Affaire des caricatures : Le Conseil Supérieur des Oulémas donne sa position    Maroc Telecom, «Top Performer RSE» pour la 7e fois consécutive    Aquaculture Coopération maroco-espagnole pour lancer des projets au niveau du littoral nord    Ce qu'était le tourisme avant la crise Covid    Kifal auto : La startup qui roule pour les voitures d'occasion (vidéo)    Casablanca : Deux balles de sommation tirées pour neutraliser deux récidivistes    Le Royaume d'Eswatini ouvre son consulat général à Laâyoune    « La Maroc artistique » vu par Bank Al-Maghrib    Arménie et Azerbaïdjan s'engagent à nouveau sur une trêve à Washington    Lee Kun-hee, l'ermite de l'empire Samsung    Orpheline de Ronaldo, la Juve concède un nouveau nul    Le Festival Nipponia 'Ki, un pont culturel entre le Maroc et le Japon    Compteur coronavirus : 2.264 nouveaux cas et 46 décès en 24H    Coupe de la CAF: Le Souverain félicite la Renaissance de Berkane    Cinéma. Le Festival Al Gouna rend hommage à said Tahgmaoui    Mehdi Qotbi : « De nouveaux musées ouvriront prochainement »    Les folies d'Erdogan    Maroc-Egypte: le suspense continue    La CAF et l'ICSS signent un accord de coopération    Stigmatisation de l'Islam en France : La riposte s'organise    Marrakech accueille l'emblématique peinture, la Joconde    Réédition du roman «Le dernier combat du captain Ni'mat» de Mohamed Leftah    Imane Robelin couronnée par «Les Lorientales 2020»    Pas de processus politique avec les provocateurs, les gangs ou les bandits    Testé positif au Covid-19, Ronaldinho donne de ses nouvelles    Transfert : Hicham Al Aroui débarque à l'OCS    Volleyball : Bouchra Hajij élue présidente de la Confédération africaine    La RSB renaît de ses cendres    Caricatures du Prophète : le Maroc réagit « vigoureusement »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





En route pour Medays 2012 | Le Soir-echos
Publié dans Le Soir Echos le 01 - 11 - 2012

L'Institut Amadeus a organisé une conférence de presse mardi à Rabat, pour présenter le programme du Forum Medays 2012 prévu du 14 au 17 novembre à Tanger.
Un des panels organisés lors de la quatrième édition des Medays qui s'est tenue du 16 au 19 novembre 2011 à Tanger.
«Ce sera un forum de confirmation qui va consolider les acquis des quatre précédentes éditions.» Le président de l'Institut Amadeus Brahim Fassi Fihri annonce ainsi la couleur de la cinquième édition du Forum Medays placé sous le thème « Le Sud, l'exigence d'un nouvel ordre mondial ». Selon Fréderic Baranger, coordinateur de recherches du pôle Economie et Développement du think tank, le choix de cette thématique est dicté par l'actualité marquée par la crise européenne et la montée en puissance des pays émergents. « Il s'agira de tracer les contours de ces mutations et d'analyser les nouveaux rapports politiques et économiques entre l'Europe et les pays du Sud », a t-il souligné. Les organisateurs prévoient d'accueillir 150 personnalités issues des milieux politiques et économiques, et 35 pays qui seront représentés à un niveau ministériel ou officiel. Au total, 2 000 participants sont attendus.
L'environnement en vedette
Plusieurs sujets seront passés au crible par des personnalités de grande envergure. La séance inaugurale sera consacrée aux thématiques environnement et énergie. Ce panel qui verra les participations de Yukio Hatoyama ancien Premier ministre du Japon et Pierre Gadonneix président du Conseil mondial de l'énergie, braquera les projecteurs sur les politiques énergétiques dans les pays émergents et le rôle que doivent jouer les pays du Sud dans les négociations climatiques. « Les questions environnementales constituent des axes stratégiques et prioritaires dans l'agenda de l'Institut Amadeus. Les différents intervenants feront le point sur les négociations climatiques au lendemain du sommet de Rio 20 », a affirmé Brahim Fassi Fihri. Le concept de croissance verte qui est de plus en vogue sera également évoqué.
La Syrie et le Sahel au menu
Les questions d'actualité ne seront pas passées sous silence. Au menu, la crise syrienne et l'instabilité qui sévit au Sahel. Sur la liste des intervenants, on retrouvera entre autres l'actuel Premier ministre du Mali Cheikh Modibo Diarra, l'ancien président ghanéen John Kuffor, le premier ministre du Zimbabwe Morhan Tsvangirai, l'ancien président de la commission de l'UA Jean Ping, mais aussi des activistes et opposants syriens comme Aussama Monajed et Randa Kassis. Les effets du Printemps arabe dans les pays de la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord), le dossier iranien et ses éventuelles répercutions sur la stabilité de la région, les conséquences du retrait de l'armée américaine en Afghanistan, et la sempiternelle question palestinienne seront aussi abordés. Amr Moussa ancien secrétaire général de la Ligue Arabe et Marc Ellenbogen conseiller spécial du président Barack Obama sur les questions de sécurité seront parmi les invités. Hormis le volet sécuritaire, le forum se penchera également sur la gouvernance et la représentativité dans les pays émergents et les pays du Nord. C'est dans ce sens qu'il faut comprendre les présences de Zhong Jinhua représentant spécial de la Chine pour les Affaires africaines et de l'ancien chef du gouvernement espagnol José Luis Zapatero. Par ailleurs, l'Institut Amadeus prévoit l'organisation d'un « Business » consacré aux questions macro-économiques telles que la finance, le tourisme, l'immobilier, et l'entrepreneuriat féminin.
Zoom sur les potentialités de l'Afrique
Medays 2012 mettra aussi en exergue les potentialités du continent africain à travers une thématique dénommée «Afrique 2050». L'objectif est de dévoiler au grand public et aux experts les nombreuses opportunités d'affaires qui existent en Afrique. « Souvent présenté comme le futur el dorado des investisseurs, le continent africain fera l'objet d'une attention particulière à travers les débats sur son potentiel d'attractivité économique et les nombreux gisements de croissance identifiés au travers notamment les liens commerciaux grandissants avec les BRIC (ndlr Brésil, Russie, Inde et Chine) », révèle le Think tank marocain. En un mot, « faire de l'Afrique le continent du 21e siècle ».
* Tweet
* *


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.