OMS : le Maroc parmi les 10 premiers pays ayant réussi le défi de la vaccination    Coupe du Trône: le Raja décroche son ticket pour les quarts de finale (VIDEO)    Akhannouch en visite dans la province de Chefchaouen    L'ONU approuve une proposition du Maroc    Le 18 : un Riad culturel à Marrakech    Mercato: quel club choisira Erling Haaland ?    Maroc : 18 pays sur la liste noire    Covid-19 / Maroc : 594 nouveaux cas, 557 guérisons et 8 morts    Toyota Corolla Cross Roads : la famille s'agrandit    Approbation de projets de loi    Le PPS exhorte le gouvernement à protéger le pouvoir d'achat    Le crédit maintient sa tendance baissière    La TVA, principale composante qui influence le secteur informel    Mémorandum d'entente entre la CGEM et l'UM6P: Un rapprochement au service de la recherche appliquée    Automobile: Hausse des ventes de 6,23% à fin février    Le taux de reproduction du Coronavirus se stabilise à 0,98    Les projets de mise en œuvre de la loi cadre relative au système d'éducation présentés à Rabat    Salé: ouverture d'une enquête suite au décès d'une fille    Incapable d'apaiser le Hirak, Tebboune s'en prend au Maroc !    Casablanca: nouvelles coupures d'eau prévues par la Lydec    Averses orageuses localement fortes le 3 mars dans plusieurs provinces marocaines    L'Allemagne réagit à la décision du Maroc    L'Iran n'est plus suspendu pour refus d'affronter Israël    Grèce : un séisme de magnitude 6,3 au centre du pays    Badiâa Bouya, référence avérée de l'art culinaire marocain au Rwanda    Musique: le refrain classique des fins de mois !     Bartomeu relâché mais l'enquête se poursuit    Message du roi Mohammed VI au président bulgare    Signature de 12 contrats-objectifs et lancement du projet du géo-portail national des documents de l'urbanisme    L'œuvre de Churchill représentant la mosquée Koutoubia vendue à 7 millions de livres sterling à Londres    «La création et l'art face à l'extrémisme et au discours de la haine»    Décès de la légende du reggae Bunny Wailer    Ligue des Champions : Le Horoya sera bel et bien à Casablanca !    Le Maroc, puissance diplomatique émergente, se dote d'une voix audible en Afrique    Le coach limogé de la journée : Madihi (RBM) partant, Jrindou arrivant !    Participation du Maroc à la 155ème session du Conseil de la Ligue arabe    Une plainte visant les attaques chimiques attribuées au régime syrien déposée à Paris    Johnson soutient une éventuelle candidature Royaume-Uni/ Irlande au Mondial 2030    Election à la présidence de la CAF : Le candidat ivoirien se révolte contre la FIFA !    Pays-Bas : explosion près d'un centre de dépistage Covid-19    L'Association d'amitié maroco-israélienne voit le jour aux Etats-Unis    15.754 audiences à distance et 300.000 affaires mises au rôle en 10 mois    Une ONG alerte sur l'ampleur de la répression en Algérie    Contribution financière du Maroc au Plan d'intervention humanitaire au Yémen    Concerts live et sessions digitales au menu de la nouvelle édition de Visa For Music    Spike Lee prépare une série documentaire pour le 20ème anniversaire des attentats du 11 septembre    Baie de Cocody: Les ouvrages maritimes achevés    Sahara marocain: des personnalités canadiennes lancent un appel à Joe Biden    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Al-Quaraouyyine : témoin d'une époque révolue !
Publié dans Le Soir Echos le 10 - 07 - 2013

Vous êtes ici : Actualités / featured / Al-Quaraouyyine : témoin d'une époque révolue !
Loin de l'image misogyne et primitive donnée aujourd'hui à l'islam, c'est bel et bien une femme qui entame la construction d'une des plus importante mosquées et centre de savoir, aussi bien dans le monde arabo-musulman que dans le monde entier. A la fois mosquée et université, la construction d'al-Quaraouyyine commença le premier du mois de Ramadan 245 H, soit le 30 novembre de l'an 857, suite à une volonté de Fatima bint Abdellah
al-Fihri, également surnommée « Oum Al Banine ». Le minaret n'est apparu que plusieurs décennies plus tard (345 H / 965 après J.C.). Il fut construit par « Les Zénétes », les bâtisseurs des villes selon Ibn Khaldoun. Sa forme carrée est à nos jours dans l'état architectural d'origine. Un aspect devenu par le suite caractéristique des minarets marocains. Al-Qarawiyyin est l'unique mosquée au monde disposant d'un des plus riches et des plus anciens « Minbars » connus. C'est une œuvre unique en son genre qui reflète le savoir-faire artistique des artisans marocains de l'époque. Du haut de ses spet marches, le Minbar d' al-Quaraouyyine est orné sur les côtés de motifs géométriques très travaillées, de sorte qu'aucune pièce ne ressemble à l'autre aussi bien dans sa décoration que dans sa conception. Erigée au cœur de la médina, sur la rive gauche de Fès, al-Quaraouyyine est devenue au file des siècles un lieu où se mélange « Savoirs » et « religion », devenant ainsi le carrefour incontournable des érudits du monde musulman. C'est d'ailleurs grâce à al-Quaraouyyine que la cité Idrisside est devenue la capitale intellectuelle et spirituelle de l'Occident musulman depuis l'éclipse des villes de Kairouan (Tunisie) et de Cordoue (Andalousie).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.