»Partenariat de talents'' UE-Maroc : L'éclairage de la Commission européenne    Justice pénale : Le Maroc élu 1er vice-président de la 31è session de la CCPCJ    Trafic aérien: L'ONDA table sur un taux de récupération de 75% en 2022    Banque mondiale : Augmentation de 40 % des transferts d'argent vers le Maroc    Automobile : Renault vend ses actifs en Russie à l'Etat russe    Billets d'avion : Ryanair fait une importante annonce    Crédit bancaire: l'encours augmente à 989,7 MMDH à fin mars 2022    Botola Pro D2 : L'Union Touarga (UTS) en première division la saison prochaine    Prix Marc-Vivien Foé : Naïf Aguerd, troisième meilleur joueur africain de la saison en Ligue1    Ministère de la Santé : lancement de la campagne nationale de promotion de l'allaitement maternel    Souveraineté sanitaire : Comment le Maroc se prépare à la période Post-pandémie    Tourisme : les gestes barrières anti-Covid freinent la relance    Le dirham s'est apprécié de 0,95% face à l'euro    Blinken se dit « confiant » par rapport à l'adhésion de la Suède et de la Finlande à l'OTAN    VIDEOS: il était une fois, les attentats du 16 mai 2003    La DGSN fête ce lundi le 66e anniversaire de sa création    Service militaire : adhésion massive des jeunes marocains    Coupe de la CAF : La RSB signe une large victoire et file en finale    France/foot: Mbappé élu meilleur joueur de la saison pour la 3è fois consécutive    Botola : le Raja rate le coche face à Oued Zem (VIDEO)    À voir : l'exploit individuel de Théo Hernandez vu des gradins du San Siro (VIDEO)    Cours des devises du lundi 16 mai 2022    Web TV et nouvelle version web, la Narsa se digitalise (VIDEO)    Fusillade à Buffalo: Biden appelle les Américains à éradiquer la haine raciale    Covid-19 en Chine : Retour à la normale en juin à Shanghai    France: Levée de l'obligation du masque dans les transports en commun    Rabat, l'Afrique au cœur et scène culturelle mondiale    La météo pour ce lundi 16 mai 2022    Liban: faible affluence aux premières législatives depuis le début de la crise    Le Mali se retire du G5 Sahel    Somalie: Hassan Cheikh Mohamoud élu président    DGSN: 66 ans d'engagement renouvelé au service du Royaume    Coupe Mohammed VI de karaté : Le Marocain Abdelaali Jina remporte la médaille d'or    Décès du président des Emirats : Moulay Rachid représente le roi à la présentation des condoléances    Maroc : Abdeljaouad Belhaj élu membre du conseil d'administration de l'IBA    Villa des Arts / Rabat : Amateurs et pros célèbrent le théâtre d'impro !    Le Prince Moulay Rachid représente le Roi à la présentation des condoléances suite au décès de Cheikh Khalifa Ben Zayed Al Nahyane    Coronavirus au Maroc: 89 contaminations et zéro décès ce dimanche    Message de condoléances et de compassion de SM le Roi à SA Cheikh Mohammed Ben Zayed Al Nahyane    Hilale mouche l'ambassadeur algérien pour sa schizophrénie au sujet de l'autodétermination    SM le Roi adresse un ordre du jour aux Forces Armées Royales    «Ne me donnez pas de trophées, donnez-moi de l'argent!»    Au CRSC, Kamelia Zarkani tisse des liens entre le Maroc et la Russie    Magazine : Amine Naji, pour le meilleur et pour l'avenir    Hommage : Abderrahim Samadi n'avait pas tout dit    Nizar Baraka souligne la contribution remarquable des Marocains de l'étranger à l'économie nationale    Décès de Fred Ward, l'acteur de « Tremors »    Explosion créative pour les 13 ans de la Fondation Ali Zaoua    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Majorité : feu vert aux négociations
Publié dans Le Soir Echos le 15 - 07 - 2013

Vous êtes ici : Actualités / featured / Majorité : feu vert aux négociations
Le secrétariat général du PJD a donné son feu vert à Abdelilah Benkirane pour entamer les consultations avec les partis de l'opposition en vue d'intégrer la coalition gouvernementale. Au cours d'une réunion samedi au siège du parti à Rabat, les membres du PJD ont appelé son secrétariat général à engager des concertations dans les meilleurs délais en vue de constituer une nouvelle majorité gouvernementale. Des consultations avec le Rassemblement National des Indépendants (RNI) auraient déjà débuté depuis quelques jours. Malgré les divergences passées entre le PJD et le RNI, celui-ci semble être le candidat le plus à même de rejoindre la coalition gouvernementale. Le facteur numérique semble jouer son rôle. Le RNI est, après l'Istiqlal, le parti à avoir le plus grand nombre de sièges à la chambre basse afin de compléter la majorité. Cinquante sièges sont nécessaires afin de compléter la majorité à la Chambre des représentants, et le RNI en détient 54. Le scénario des élections anticipées semble donc écarté, à moins que les négociations avec les partis de l'opposition n''échouent.
Une session extraordinaire du Conseil national du PJD est prévue afin de « statuer sur les options possibles ». Le Secrétaire général du parti, Abdelilah Benkirane, a été chargé de fixer une date pour cette session selon un communiqué faisant suite à la réunion du Secrétariat général samedi. Lors de cette réunion, le Secrétariat général du PJD a exprimé « son regret du retrait du parti de l'Istiqlal tout en affirmant respecter cette décision, imputant la responsabilité au secrétaire général du parti de l'Istiqlal de mettre en échec la possibilité de poursuivre l'action commune malgré l'accord auquel les parties sont parvenues lors de la dernière réunion de la majorité tenue le 2 mai dernier ». De son côté, le PPS a également exprimé son regret du retrait du Parti de l'Istiqlal du gouvernement, lors d'une réunion de son bureau politique mercredi dernier, indiquant que le PI était « l'allié historique avec lequel le parti voulait poursuivre la voie des réformes au sein du gouvernement ».
Les ministres toujours en fonction
Lundi dernier, la commission exécutive du parti de l'Istiqlal a annoncé la démission de ses ministres du gouvernement. Cinq démissions ont été reçues par le Chef du gouvernement qui doit les examiner avant de les soumettre au roi, conformément à l'article 47 de la Constitution. Le second alinéa de cet article donne au Chef du gouvernement la possibilité de « demander au Roi de mettre fin aux fonctions d'un ou de plusieurs membres du gouvernement du fait de leur démission individuelle ou collective ». Les ministres istiqlaliens sont toujours en fonction. Jeudi, à l'issue de la réunion du Conseil de gouvernement, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a indiqué que le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a affirmé que l'exécutif fonctionnait avec la totalité de ses membres et que les ministres du parti de l'Istiqlal jouissaient de l'ensemble de leurs prérogatives et responsabilités. Suite aux déclarations de certains PJDistes quant à la « nécessaire » démission du président de la Chambre des représentants, l'istiqlalien Karim Ghellab, le parti de la Balance a indiqué que cela ne posait aucun problème puisque le maintien de Ghellab à son poste serait conforme à la Constitution. Selon l'article 62, « le Président et les membres du Bureau de la Chambre des Représentants, ainsi que les présidents des Commissions permanentes et leurs bureaux, sont élus en début de législature, puis à la troisième année de celle-ci lors de la session d'avril et pour la période restant à courir de ladite législature ».
A noter enfin que suite aux multiples déclarations des leaders du PJD dans la presse, le parti de la Lampe a souligné, à travers un communiqué, que les positions officielles du PJD au sujet de la présentation de ministres du parti de l'Istiqlal de leur démission du gouvernement sont exprimées « par la seule voix des communiqués officiels du parti ou les déclarations de son secrétaire général » et que « toute autre déclaration n'exprime qu'un point de vue personnel et non pas la position officielle du parti et ne l'engage à rien ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.