Espagne : La compagnie Binter inaugure une ligne aérienne depuis et vers Fès    فيروس كورونا : المغرب يسجل 3306 إصابات جديدة و3 وفيات في 24 ساعة الأخيرة    Jeux méditerranéens : La sélection marocaine de football (U18) battue en demi-finale    Formule E : Le pilote suisse Edoardo Morata remporte l'e-prix de Marrakech 2022    Jeux méditerranéens : Trois médailles d'argent et deux de bronze pour le Maroc (athlétisme)    Italie : La communauté marocaine bénéficie d'un consulat mobile    Diaspo #246 : Zineb Mekouar suit la littérature comme un fil d'Ariane grâce à sa grand-mère    CAN féminine: bon départ pour les Lionnes de l'Atlas (VIDEO)    Météo Maroc: temps assez chaud ce dimanche 3 juillet    Foot U18: fin de l'aventure pour le Maroc (VIDEO)    Botola Pro: l'AS FAR bat l'OCK et termine la saison à la 3e place (VIDEO)    Mali: l'ambassadeur d'Espagne convoqué après des propos sur une implication de l'Otan    Restrictions commerciales algériennes : l'Espagne transfère à l'UE les plaintes des hommes d'affaires    Région TTA: plus de 14.800 candidats passeront le rattrapage du bac    Maroc/Covid-19: 3.306 nouveaux cas et 3 décès ces dernières 24h    Covid-19: le ministère de la santé recommande une dose de rappel du vaccin pour les personnes âgées    Immigration illégale : Le Maroc fait face à une "situation extrêmement complexe" affirme le ministre espagnol de la Migration    Amal Ayouch réagit à la condamnation de Faouzi Skalli    Le leadership marocain en matière de sécurité énergétique et alimentaire mis en avant à Naples    Dakar: "Annato" de Fatima Boubekdi remporte le Grand Prix du chef de l'Etat du 3-ème Festival de cinéma "Les Téranga"    L'activité industrielle poursuit son amélioration    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Abdelhadi Baraka    Echange de tirs dans le Kentucky: Trois policiers tués, l'assaillant arrêté    Casablanca, capitale marocaine du Jazz pendant trois jours (vidéo)    Maroc-Japon: Signature d'un Accord de prêt de 1,6 MMDH pour améliorer l'environnement des apprentissages    L'apostille : Dbibina a bien cru être atteint de Polyopie, avant que Fouad Abdelmoumni, Aziz Chahir et Ali Anouzla ne le rassurent    Ambiance festive pour l'ouverture de Jazzablanca (VIDEO)    Casablanca : Mise en échec du trafic de 2 tonnes de résine de cannabis    Devant la Commission des finances, Nadia Fettah décortique la loi sur les pratiques anticoncurrentielles    Marché des capitaux : Plus de 27,7 milliards DH de levées    African Lion 2022 : Cap Draâ sous un déluge de feu    Abattage, écorchage, stockage... Les conseils de l'ONSSA pour l'Aïd al-Adha    Sahara : Séminaire sur la dévolution des compétences législatives dans les régions autonomes    Selon le Sunday Business Post, le roi Mohammed VI a changé la face du Maroc    Vidéo. Jeux méditerranéens: une deuxième médaille d'or pour le Maroc    Renouvellement du mandat de la MINUSMA: Bamako pose ses conditions    Libye: des manifestants investissent le siège du Parlement    Un étudiant déguisé en femme pour passer les examens condamné à de la prison ferme    L'ANME tient une « rencontre communicationnelle » à Casablanca    Remise des prix de la deuxième phase du programme éducatif « inwi Challenge » (VIDEO)    Maroc: lancement de la campagne de sensibilisation à la cybersécurité    Sahara: Staffan de Mistura attendu samedi à Rabat pour une nouvelle tournée dans la région    Marhaba 2022 : Journée infernale pour des Marocains bloqués à Ceuta    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feue Maria Rosa de Madariaga    Général Stephen J. Townsend : « Les Forces Armées Royales ont atteint les standards de l'OTAN »    Maluma sort du silence après l'annulation de son concert à Marrakech    Agenda culturel: les bons plans de ce vendredi et du week-end    Théâtre Cervantes : L'appel d'offres pour la restauration et la réhabilitation est lancé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le match de tous les dangers
Publié dans Le temps le 04 - 04 - 2011

Plus qu'un match de foot, Algérie-Maroc déchaîne toutes les passions. La politique s'immisce dans le sport pour en faire :
En sport comme en politique, le Marocain est à l'Algérien ce que le Tutsi et au Hutu : un… frère. L'incompréhension, voire l'animosité née de la Guerre des Sables en 1963, a affecté à jamais les relations entre les deux pays voisins. Un constat. Une vérité -vraie- comme disent les enfants. Que les politiques n'ont pas réussi à changer. Voire, ils l'ont aggravée. Au point que pas un jour ne passe sans que les deux protagonistes ne s'incendient par médias interposés.
Les rencontres sportives offrent l'occasion d'un règlement de comptes. La défaite étant proscrite comme s'il y allait de l'honneur des uns et des autres. D'ailleurs, commentant le tirage au sort qui a mis les deux équipes nationales dans le même groupe, le quotidien algérien Al-Khabar a assimilé le match Maroc-Algérie à une «bataille» (sic).
A quelques jours de la rencontre fatidique devant opposer le 27 mars les Lions de l'Atlas et les Fennecs, ledit quotidien est revenu à la charge, s'en prenant violemment aux responsables marocains à l'occasion de la visite à Annaba d'une délégation présidée par l'entraîneur-adjoint Dominique Cuperly en vue de préparer le séjour des Lions de l'Atlas.
Pourtant, de nombreuses voix des deux côtés ont fait montre de bon sens, appelant les publics des deux pays au respect mutuel. Dans ce sens, on avait suggéré d'imprégner les tickets d'entrer au stade avec les photos de Chamakh et Boudebouz, les deux joueurs les plus en vue respectivement du Maroc et de l'Algérie.
De même la Fédération royale marocaine de football (FRMF), par la voix de son directeur administratif, Youssef Lablaoui, a appelé la presse nationale à tempérer ses propos de façon à ne pas remonter le public.
Pour sa part, le sélectionneur national Eric Gerets a déclaré que «le match ne doit pas sortir de son cadre sportif».
Un match politique
En dépit de toutes les bonnes volontés et des appels à tempérer les ardeurs, Algérie-Maroc n'est pas qu'un simple match de foot. «La politique a toujours été présente dans les confrontations maroco-algériennes. Je pense que le match du 27 mars ne fera pas exception», estime Moncef Lyazghi, chercheur en sport et auteur du livre Makhzénisation du sport au Maroc. Et d'ajouter : «Les appels au calme lancés de part et d'autre ne peuvent détourner l'attention sur les va-t'en guerre discrets des deux côtés».
Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, a promis aux joueurs des Fennecs 10 000 euros en cas de victoire. Ce qui représente, selon le journal algérien Echourouk, la plus grande prime jamais attribuée pour un match.
Le même quotidien, dans un article récent, rappelle à l'occasion, la victoire «historique» des Fennecs face aux Lions de l'Atlas, au Complexe Mohammed V en 1979 lors des éliminatoires des Jeux olympiques de Moscou 80. Une gifle qui avait conduit le défunt roi Hassan II à limoger tout le staff technique et à exiger le changement de joueurs.
L'équipe nationale, on s'en souvient, a rendu la monnaie à son homologue algérienne lors de la Coupe d'Afrique des nations en Tunisie 2004. Les protégés de Baddou Zaki ont éliminé leurs vis-à-vis en quart de finale. Une victoire qui a valu aux coéquipiers de Naybet un don royal offert par Mohammed VI : 1 million de dirhams pour chaque joueur.
«Même si le Maroc n'avait pas atteint la finale de la CAN, les joueurs auraient été gracieusement rétribués après leur succès face aux Algériens», relève M. Lyazghi.
L'Histoire pourrait donc se répéter. Mieux, certains observateurs estiment que l'Algérie étant affectée par le Printemps arabe, avec la colère du peuple contre le président Abdelaziz Bouteflika, une défaite face au Maroc risquerait d'attiser la colère des hommes de la rue.
Baptême du feu de Gerets
L'enjeu sportif est également de taille. Le Maroc occupe la première place du groupe ex-aequo avec la Centrafrique (4 points). L'Algérie ferme la marche avec un seul point au compteur. Une victoire des Lions de l'Atlas leur donnerait un avantage certain d'autant qu'ils recevront en match retour à domicile. En revanche, un insuccès de l'Algérie compromettrait sérieusement ses chances de qualification pour la CAN. Ce ne sera donc pas une simple promenade de santé pour les Lions de l'Atlas. Mais Gerets reste optimiste.
«On jouera l'Algérie dans un match derby, qui promet d'être bouillonnant. On se prépare activement pour cette partie et ce en toute sérénité. On sera bien au rendez-vous et on ira là-bas avec l'intention de ramener la victoire. Notre mission ne sera pas si facile que cela, mais je reste néanmoins confiant. Notre sélection dispose de joueurs de qualité et surtout de l'expérience qu'il faut», a-t-il déclaré à la presse.
Après avoir conduit la sélection nationale dans deux matchs amicaux (contre le Niger à Rabat, 3-0, et contre l'Irlande du Nord à Belfast, 1-1), le coach belge entamera son baptême du feu. Attendu comme le messie, Gerets dont le recrutement et le salaire ont suscité une grande polémique, est appelé à confirmer tout le bien qu'on dit de lui.
A rappeler que le Maroc et l'Algérie ont disputé treize matchs officiels. Les Lions de l'Atlas en ont remporté six, perdu cinq et fait deux matchs nuls. Les deux pays ont disputé douze matchs amicaux qui s'étaient conclus par trois victoires pour le Maroc contre deux pour l'Algérie et sept matchs nuls.
Abdelkader El-Aine


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.