Météo: le temps qu'il fera ce mercredi au Maroc    Vie privée: Un outil de veille pour mars prochain    FMI: «Pour être riche, il faut investir dans les gens»    Fès: Le stade Hassan II rouvre ses portes, mais…    Droit d'accès à l'information: Attention au délai du 12 mars 2020    Cinéma: Les maux du pays auscultés dans un hôpital    Coronavirus: l'Algérie enregistre son premier cas (VIDEO)    Cap sur la production décarbonée    Lydec affiche une baisse de 17% de son résultat net    Divers    Un Américain meurt en voulant prouver que la Terre est plate    Maintenir ou non le carnaval en Haïti    Vers l'institutionnalisation des relations entre la Chambre des représentants et le Conseil saoudien de la Choura    Eden Hazard Fissure de la cheville et gouffre d'inquiétudes    Garrido, nouvel entraîneur du Wydad    Botola Pro D2 : Aucune visibilité avant le dernier tiers de l'exercice    DGSN: la police de Safi s'attaque aux fumigènes    Rencontre sur la réforme du système judiciaire    Les efforts du Maroc en matière de lutte contre la torture mis en relief à Genève    Insolite : Pour sauver sa main    Psychose de par le monde Le Coronavirus tend vers la pandémie    Une très grosse menace pèse sur l'Afrique    Le Crédit Agricole du Maroc booste son soutien aux TPE et aux petites entreprises    Les groupes "Meriem & Band" et "Khmissa" en concert à Casablanca et Rabat    Philippe Garrel revient à ses premières amours    Saad Lamjarred et Fnaire ont-ils plagié une chanson de Hamid Zaher ? (VIDEO)    SUEZ remporte deux contrats dans le secteur automobile au Maroc    Habib El Malki recadre certains politiciens d'Europe    Modèle de développement: Le forum des jeunes d'Al Akhawayn formule une série de recommandations    Casablanca: un “khettaf” percute volontairement un fourgon de police    HCP : les secteurs « des services » et « de l'agriculture, des forêts et de la pêche » demeurent les premiers pourvoyeurs d'emploi    L'ancien président égyptien Hosni Moubarak n'est plus    Quand la fédération cautionne le hooliganisme!    3e édition de l'Afrique du Rire    Charles Berling lit Nuit d'épine de Christine Toubira    Primaires démocrates : Sanders en pole position, Biden sous pression    6 jeunes auteurs en résidence d'écriture pour le film d'animation    Attijariwafa bank : un nouvel organigramme    Enseignement supérieur : clôture du projet de jumelage institutionnel Maroc-UE    Alliances Développement Immobilier : Alami Lazraq franchit à la hausse le seuil de participation    En Allemagne, une voiture fonce dans la foule d'un carnaval à Volkmarsen, et blesse une trentaine de personnes    Coronavirus : à Wall Street, pire séance en deux ans pour le Dow Jones    Pétitions, le Parlement fait le point    Le Wydad remercie Desabre et trouve son remplaçant (PHOTO)    4ème édition de Oulad Mogador Music Action : Deux groupes sélectionnés    Eliminatoires africaines de para-taekwondo: Rajaa Akermach et Soukaina Sebbar qualifiés aux Jeux de 2020    Mubawab annonce le lancement de sa nouvelle Business Unit "Mubawab Transaction"    Parution: «Celui qui vient de l'avenir, Abdelkébir Khatibi»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un prêt de 800 MDH du BEI à l'ONEE
Publié dans Libération le 30 - 09 - 2015

La Banque européenne d'investissement (BEI) a accordé à l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) un prêt de 800 millions de dirhams (MDH), soit 75 millions d'euros pour le financement du programme "Amélioration d'alimentation en eau potable et assainissement" en vertu d'un contrat signé, lundi à Rabat.
La convention a été signée par le vice-président de la BEI, Roman Escolano, et le directeur général de l'ONEE, Ali Fassi Fihri, lors d'une cérémonie présidée par le ministre délégué chargé du Budget, Driss El Azami El Idrissi, en présence de la ministre déléguée chargée de l'Eau, Charafat Afilal.
Ce financement, qui concerne la mise en oeuvre de la première phase de ce programme, soutiendra plusieurs investissements de petite dimension, l'objectif étant d'améliorer, de réhabiliter et d'optimiser les infrastructures de production d'eau, de distribution et d'assainissement sur l'ensemble du territoire marocain, avec à la clé, une réduction significative des pertes d'eau.
Il aura également un fort impact social et environnemental pour les communes concernées, notamment en termes d'amélioration de la qualité de vie de la population, de réduction des rejets d'eaux usées, de résistance accrue des infrastructures face aux changements climatiques et d'optimisation des ressources en eau.
A travers ce prêt, la BEI apporte son soutien à des infrastructures vitales pour les habitants tout en dynamisant au cœur de ces communes la croissance économique et l'intégration sociale, l'activité des petites et moyennes entreprises (PME) et l'emploi local.
S'exprimant à cette occasion, M. Escolano a indiqué que ce financement reflète la grande qualité du partenariat liant le Maroc et la BEI depuis plus de 35 ans et "s'inscrit en droite ligne des priorités du mandat extérieur de l'Union européenne et de la Stratégie nationale de l'eau (SNE) 2012-2016, pour un accès équitable de la population marocaine aux services de base et une modernisation des infrastructures prioritaires".
Même son de cloche chez M. El Azami El Idrissi qui s'est félicité du niveau de coopération entre le Maroc et la BEI qui "nous accompagne dans nos projets de développement économique et social dans des secteurs clés", relevant que cette opération "très importante" contribuera au renforcement des capacités de production et à l'amélioration des performances des installations d'alimentation en eau potable et d'assainissement.
Pour sa part, Mme Afilal a salué l'appui de la BEI, en tant que partenaire stratégique, aux projets "ambitieux" menés par l'ONEE, en matière, notamment de généralisation de l'accès à l'eau potable et de développement des systèmes de production.
Le programme "Amélioration d'alimentation en eau potable et assainissement" est constitué de quatre composantes qui prévoient des opérations de renforcement de la production (dégagement de ressources, équipements de forages, raccordement, dédoublement de conduites, transfert...), des projets de renouvellement et d'amélioration de performances des installations d'approvisionnement en eau potable (réhabilitation des systèmes de production ou distribution, comptage, recherche de fuites, stockage, extension de réseau, télégestion...), un programme d'amélioration et de mise à niveau du service d'assainissement, ainsi qu'une assistance technique à la mise en oeuvre et suivi du programme.
Placée parmi les principaux bailleurs de fonds du Maroc, la BEI a consacré près de 6,7 milliards d'euros, soit 72,9 milliards de dirhams à l'appui des projets dans des secteurs clés de l'économie marocaine, tels que l'énergie, les transports, l'eau et l'assainissement, l'éducation, la santé, le logement social, l'industrie, les PME, ou encore l'innovation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.