Plus de 1,3 tonne de cocaïne saisie à Tanger Med    La CGEM décline son software    V.E Maroc publie son évaluation sur les risques de durabilité en 2021    Deux startups marocaines participent pour la première fois    Prémices d'une nouvelle guerre civile au Liban ?    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    Le WAC domine et s'incline, le Raja s'impose face aux Libériens de LPRC Oilers    La montagne qui a accouché d'une souris    L'union européenne est-elle soumise à un gouvernement des juges?    Appel à promouvoir la médecine d'urgence au Maroc    Le ministère public présente le guide de la « Kafala » des enfants abandonnés    «Osmoses», nouvelle exposition de Hiba Baddou    «J'utilise le fantastique pour raconter, pour voir la réalité avec un autre angle»    Penser le visage avec Emmanuel Levinas    Arabie Saoudite : Levée des restrictions liées au Covid-19    Le PLF2022 table sur un taux de croissance de 3,2 pc et un déficit budgétaire de 5,9 pc du PIB    Coiffe saoudienne... à l'anglaise    Béni Mellal-Khénifra : Exposition collective... aux couleurs de l'automne    Le PLF-2022 table sur un taux de croissance de 3,2 % et un déficit budgétaire de 5,9 %    Daech et les Talibans : un casse-tête ou une menace ?    L'Opinion : Du sécuritaire à l'humanitaire    Couture : Maison Sara Chraibi divulgue sa collection printemps-été 2022    Faux printemps arabes    Covid-19. Colin Powell, secrétaire d'Etat sous George W. Bush, est décédé    Casablanca : Nabila Rmili annonce une vaste campagne de nettoyage    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 18 octobre 2021 à 16H00    Espagne : les séparatistes basques reconnaissent la «douleur» subie par les victimes de l'ETA    Relations entre la Russie et l'OTAN : Moscou suspend sa mission et celle de l'Alliance    Les villes les mieux équipées en guichets automatiques bancaires    Para-basket : L'OCS accède à la première division du Championnat national    Casablanca : Interpellation d'un individu impliqué dans l'agression d'un mineur à l'aide d'un chien féroce    Feuille de route de l'exécutif : ambitions démesurées, petits moyens ?    Transmission du Covid-19: le Maroc passe au « niveau faible »    Face aux résistances des vieux briscards : Les Pionniers!    Relations Maroc-Mali : Interview exclusive avec Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères    Pegasus : avant son procès le 25 octobre, Rosa Moussaoui fait une crise de panique    Ligue des champions /2ème tour « aller » : Le Wydad risque de se faire balancer vers la Coupe de la CAF !    Le taux de fécondité chez les femmes marocaines en forte baisse    Dr Saïd Afif: « L'obligation du pass vaccinal permettrait le retour à la vie normale »    «Te Amo» : Nouveau tube de Khaoula Moujahid    Maroc: ce qui va changer dans le secteur de la Santé    Unité flottante de stockage du gaz au Maroc : les dernières infos du ministère    Cameroun : neuf morts dans un accident provoqué par des vents forts    Laâyoune-Sakia El Hamra : Avortement de trois tentatives d'immigration clandestine    France-Algérie : Quand le régime d'Abdelmadjid Tebboune use de la truanderie politique pour faire plier Paris    Classement FIFA. Le Maroc devrait doubler l'Algérie et intégrer le Top 30 mondial pour la première fois    Fin de la «Crise des sous-marins»?    Magazine : Sarim Fassi-Fihri, maux croisés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le président Ahmad critique le contrat CAF-Lagardère
Publié dans Lions De l'Atlas le 26 - 04 - 2017

C'est une petite bombe qu'a lâché le président de la Confédération africaine de football (CAF), fraichement élu à la tête de la CAF, qui a affirmé que l'accord d'un milliard de dollars signé avec la société française Lagardère Sports (LS) posait problème, sans plus d'explications.
« Tout le monde est convaincu, que ce soit le public ou la CAF elle-même, que ce n'est pas un bon contrat, a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, à l'issue d'une réunion du Conseil des associations de football en Afrique Australe (Cosafa). En tout cas, je m'engage à ne jamais signer d'aussi long contrat ».
Le Malgache a par ailleurs précisé que des personnes spécialisées en télévision et en marketing étudiaient actuellement les détails de ce document de 101 pages portant sur la commercialisation des droits marketings et médias du foot africain pour la période 2017-2028.
Simple critique ou revirement ?
Avant sa victoire-surprise face au Camerounais Issa Hayatou, Ahmad avait assuré qu'un audit de tous les accords signés par la CAF ces dernières années serait lancé.
Mais le Malgache peut-il et veut-il seulement revenir en arrière concernant ce contrat signé le 26 septembre 2016 au Caire par Issa Hayatou, l'ex-Secrétaire général de la CAF Hicham El Amrani et le président de la division Football Afrique de LS, Idriss Akki ? « Je n'ai pas encore de décision à prendre, en attendant l'analyse du contrat », a expliqué Ahmad.
Procédure judiciaire en Egypte
Cet accord entre la CAF et Lagardère Sports n'en est en tout cas pas à sa première polémique. Il fait l'objet depuis le début de l'année 2017 d'une procédure judiciaire en Egypte, où se trouve le siège de la Confédération africaine de football.
En 2016, une entreprise égyptienne, Presentation Sports, propriété de l'homme d'affaires Ahmed Abou Hashima, avait tenté de concurrencer Lagardère sur ce dossier. Mais LS et la CAF étaient en discussions exclusives après avoir signé un mémorandum dès juin 2015, prolongeant ainsi la collaboration entamée en 1994 entre la Confédération et la société Sportfive.
Presentation Sports n'en a pas moins saisi l'Autorité égyptienne de la concurrence (ECA). Cette dernière a estimé que la CAF avait abusé de sa « position dominante ». L'ECA a par la suite obtenu le renvoi d'Issa Hayatou et d'Hicham El Amrani devant la Cour économique d'Egypte. Une décision prise par le bureau du procureur et dénoncée par la CAF, en mars, juste avant la victoire d'Ahmad…
Procès reporté au 6 mai
Selon les médias égyptiens, le procès des deux ex-hommes forts du football africain a été repoussé au 6 mai, alors qu'il était prévu début avril.
Issa Hayatou a été battu pour la présidence de la CAF le 16 mars 2017 à Addis-Abeba tandis qu'Hicham El Amrani a quitté ses fonctions le 27 mars dernier. « Nous avons pris une décision après avoir discuté avec [lui] juste pour protéger la Confédération africaine de football par rapport à ces problèmes », a souligné Ahmad.
Communiqué de Lagardère Sports suite aux propos du président de la CAF :
« La CAF a renouvelé le mandat confié à Lagardère Sports en tant qu'agence pour la commercialisation des droits marketing et médias des principales compétitions continentales de football en Afrique, à la suite d'une longue période de négociations. Un contrat ferme a été signé par les parties en juin 2015 et a été approuvé unanimement par le Comité Exécutif de la CAF. Ce contrat représente un accroissement très important des revenus garantis à la CAF pour ses droits marketing et médias, et sécurise des fonds significatifs et garantis pour le développement du football africain. Sans précédent en termes de revenus générés pour le football africain, cet accord permet que ceux-ci soient garantis par une entreprise sérieuse et crédible, bénéficiant d'une expérience inégalée (à l'échelle tant internationale que régionale) au service du football africain depuis plus de 22 ans. Lagardère Sports apparait comme étant le seul partenaire susceptible d'atteindre de tels niveaux de revenus et de délivrer et exécuter le vaste programme d'événements de la CAF. Nous sommes persuadés que le nouveau Comité Exécutif de la CAF saura reconnaître la valeur et les bénéfices durables de la collaboration avec Lagardère Sports. »


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.