Barça: Bartomeu prépare le grand ménage    Amrani met en lumière la vision Royale pour un Maroc de paix et de prospérité    Message du roi Mohammed VI au président indien    Haja El Hamdaouia met un terme à sa carrière (VIDEOS)    D'où viennent les 1306 cas de Covid-19 enregistrés vendredi au Maroc?    Casablanca: tentative de kidnapping dans un bus à Hay Hassani    Météo: jusqu'à 45 degrés ce vendredi au Maroc    Casa-Settat: Le Conseil de la région examine le PDR    Finances publiques: Principaux points du BMSFP de la TGR    Nomination des membres du conseil de l'ANRE    Explosion à Beyrouth: Pont aérien humanitaire de l'UE    France: Une autre mosquée incendiée à Lyon    Botola Pro D1: Report de trois matches de la 22è journée    Distribution des aides marocaines aux victimes de l'explosion du port de Beyrouth    Casablanca se barricade peu à peu !    Covid-19 : Des joueurs Wydadis contaminés    Rentrée scolaire au Maroc : les écoles privées au bout du rouleau ?    Le Maroc devient le cinquième pays africain le plus touché    Covid – Casablanca – Préfecture d'Anfa – Des mesures de restrictions instaurées dès aujourd'hui    Cinéma : L'actrice égyptienne Shwikar n'est plus    Transfert: Arsenal réalise un joli coup    Tout savoir sur l'exemption des personnes touchées par la pandémie des impôts et redevances dus à la commune    Vaccin anti-Covid-19: l'UE conclut un accord pour l'achat de 300 millions de doses    Tindouf: l'affaire du détournement de l'aide humanitaire continue de faire réagir    Transport routier: 153 MDH destinés au renouvellement du parc automobile (2020)    Le trafic de 720 chardonnerets avorté à Fqih Bensaleh    Titrisation : La constitution du FT Immo LV prévue le 2 septembre    Covid-19: Le vaccin d'AstraZeneca sera prêt au 1er trimestre 2021    Sahara marocain: L'ambassade du Maroc à Pretoria promeut la doctrine nationale    L'EN de cyclisme en stage de préparation à Ifrane    Kamala Harris se rêve en première vice-présidente noire des Etats-Unis    Les divagations d'Alger mises à nu par l'UE    Célébration du 41ème anniversaire de la récupération d'Oued Eddahab    Les collectivités territoriales dégagent 3,7 MMDH d'excédents budgétaires au premier semestre    L'Autorité nationale de régulation de l'électricité voit le jour    Des cas de contamination au Covid-19 enregistrés parmi le personnel judiciaire    La 22ème journée de la Botola au conditionnel    Entrée en vigueur du protocole de traitement à domicile des patients asymptomatiques    Annulation des Mondiaux juniors de taekwondo    Comment Sharon Stone a frôlé la mort à trois reprises    Des milliers de fans réunis à Abidjan un an après la mort de DJ Arafat    Dwayne Johnson, acteur le mieux payé de Hollywood    Une première dans l'histoire du Maroc!    «A Taste of Things to Come» exposé à Séoul    Il y a 41 ans, la récupération de Oued Eddahab    Lahcen Bouguerne libère la voix des femmes    L'avenir du monde arabo-musulman est indissociable de celui de la cause palestinienne    COVID-19 : Décès de l'artiste populaire Abderrazak Baba, un pionnier de la dakka marrakchia    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Amine Harit dans une une interview: "Je ne suis pas un héros"
Publié dans Lions De l'Atlas le 10 - 01 - 2018

Amine Harit est en stage de préparation pour la phase des matchs retour avec son club à Benidorm( Espagne)- Amine Harit est à Schalke depuis seulement six mois.

Mais déjà dans ce laps de temps, l'homme de 10 millions d'euros du FC Nantes a montré des qualités en lui. Deux buts et six passes en 16 apparitions en championnat.
Vous avez été célébré par les fans comme un héros lors du derby( contre Dortmund ou il inscrit un but avec une Remontada de Schalke 04 qui était mené 4/0 pour au final faire match nul).
Amine Harit: Je l'ai compris, mais je ne me vois pas comme un héros. Nous sommes toujours onze joueurs sur le terrain et sept sur le banc, plus les entraîneurs, les kinés. Tout le monde est important, surtout dans ce jeu. J'étais un joueur important pour ce match parce que j'ai marqué un but, mais à la fin tout le monde était important.
Même si la période des vacances était courte cette fois-ci: avez-vous eu le temps de réfléchir sur le semestre écoulé?
Amine Harit :Je n'y pense pas beaucoup alors. Si je joue mal lors des match de phase , tout le monde va oublié immédiatement la série. Par conséquent, je me concentre uniquement sur ce qui va arriver: la deuxième partie de la saison.
Heureusement, ça n'a pas été mal pour le moment. Avez-vous été surpris que vous vous soyez habitué à la Bundesliga si rapidement?
Amine Harit: En fait, je n'ai pas été surpris. Je suis venu ici avec beaucoup de détermination. Mon but était d'améliorer mes compétences de football ici. Et Schalke 04 est l'adresse idéale pour moi de me développer et devenir un très bon joueur de football dans les prochaines années.
Donc vous êtes déjà un meilleur joueur qu'il y a six mois?
Amine Harit: Oui.
Mais c'est encore beaucoup mieux?
Amine Harit: Bien sûr. Je sais que j'ai encore beaucoup de marge de progression. Nous venons de terminer la première partie de la saison. Je ne considère pas ma performance comme très bonne ou bonne, mais: C'était correct. Parce que je sais que je peux m'améliorer.
Par exemple?
Harit: Vous verrez cela dans la seconde moitié de la saison (sourire) .
Vous avez déjà dit que vous pourriez imaginer rester à Schalke jusqu'à la fin de votre carrière. Vous n'avez que 20 ans.
Amine Harit: Oui, bien sûr. Si tout est bon dans le club, je joue toujours, et ma famille en Allemagne est heureuse.Alors pourquoi devrais-je changer alors? Jouer la Ligue des Champions chaque année c'est ce que veut un footballeur professionnel. Pourquoi changer quelque chose alors?
Comment réagiriez-vous s'il y avait une offre concrète de Barcelone ou du Real Madrid?
Amine Harit: Je ne sais pas, c'est toute la théorie. Je parlerais certainement à ma famille et au club. Je me concentre maintenant pleinement sur la deuxième moitié de la saison.
Rêve de la Coupe du Monde:
En été, la Coupe du Monde est en Russie, et le Maroc s'est qualifié. Te verrons-nous là pour ton pays?
Amine Harit: Bien sûr. Enfant, j'ai regardé la Coupe du Monde 2006 à la télévision quand la France a atteint la finale. Et cette année, j'ai la chance d'y jouer moi-même. Mais avant de penser à la Coupe du Monde, je dois penser à Schalke. Car seul Schalke peut me donner l'opportunité d'être présent à la Coupe du Monde: si je joue bien ici, l'entraîneur m'appellera.
Y avait-il un indice de la part de l'entraîneur national Hervé Renard?
Amine Harit: Nous verrons ce qui se passe. J'espère ne pas être blessé et qu'il m'appellera si je joue bien.Marcel Guboff
Mais déjà dans ce laps de temps, l'homme de 10 millions d'euros du FC Nantes a montré des qualités en lui. Deux buts et six passes en 16 apparitions en championnat.
Vous avez été célébré par les fans comme un héros lors du derby( contre Dortmund ou il inscrit un but avec une Remontada de Schalke 04 qui était mené 4/0 pour au final faire match nul).
Amine Harit: Je l'ai compris, mais je ne me vois pas comme un héros. Nous sommes toujours onze joueurs sur le terrain et sept sur le banc, plus les entraîneurs, les kinés. Tout le monde est important, surtout dans ce jeu. J'étais un joueur important pour ce match parce que j'ai marqué un but, mais à la fin tout le monde était important.
Même si la période des vacances était courte cette fois-ci: avez-vous eu le temps de réfléchir sur le semestre écoulé?
Amine Harit :Je n'y pense pas beaucoup alors. Si je joue mal lors des match de phase , tout le monde va oublié immédiatement la série. Par conséquent, je me concentre uniquement sur ce qui va arriver: la deuxième partie de la saison.
Heureusement, ça n'a pas été mal pour le moment. Avez-vous été surpris que vous vous soyez habitué à la Bundesliga si rapidement?
Amine Harit: En fait, je n'ai pas été surpris. Je suis venu ici avec beaucoup de détermination. Mon but était d'améliorer mes compétences de football ici. Et Schalke 04 est l'adresse idéale pour moi de me développer et devenir un très bon joueur de football dans les prochaines années.
Donc vous êtes déjà un meilleur joueur qu'il y a six mois?
Amine Harit: Oui.
Mais c'est encore beaucoup mieux?
Amine Harit: Bien sûr. Je sais que j'ai encore beaucoup de marge de progression. Nous venons de terminer la première partie de la saison. Je ne considère pas ma performance comme très bonne ou bonne, mais: C'était correct. Parce que je sais que je peux m'améliorer.
Par exemple?
Harit: Vous verrez cela dans la seconde moitié de la saison (sourire) .
Vous avez déjà dit que vous pourriez imaginer rester à Schalke jusqu'à la fin de votre carrière. Vous n'avez que 20 ans.
Amine Harit: Oui, bien sûr. Si tout est bon dans le club, je joue toujours, et ma famille en Allemagne est heureuse.Alors pourquoi devrais-je changer alors? Jouer la Ligue des Champions chaque année c'est ce que veut un footballeur professionnel. Pourquoi changer quelque chose alors?
Comment réagiriez-vous s'il y avait une offre concrète de Barcelone ou du Real Madrid?
Amine Harit: Je ne sais pas, c'est toute la théorie. Je parlerais certainement à ma famille et au club. Je me concentre maintenant pleinement sur la deuxième moitié de la saison.
Rêve de la Coupe du Monde:
En été, la Coupe du Monde est en Russie, et le Maroc s'est qualifié. Te verrons-nous là pour ton pays?
Amine Harit: Bien sûr. Enfant, j'ai regardé la Coupe du Monde 2006 à la télévision quand la France a atteint la finale. Et cette année, j'ai la chance d'y jouer moi-même. Mais avant de penser à la Coupe du Monde, je dois penser à Schalke. Car seul Schalke peut me donner l'opportunité d'être présent à la Coupe du Monde: si je joue bien ici, l'entraîneur m'appellera.
Y avait-il un indice de la part de l'entraîneur national Hervé Renard?
Amine Harit: Nous verrons ce qui se passe. J'espère ne pas être blessé et qu'il m'appellera si je joue bien.Marcel Guboff


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.