LA BAD APPUIE LE MAROC AVEC PRÈS D'UN MILLION DE DOLLARS    Le plaidoyer du Maroc pour une OMC plus efficace    Mahrez envoie Manchester City en finale    Le Djibouti réitère son attachement «résolu et constant» à l'intégrité territoriale du Maroc    L'accueil par l'Espagne du chef du "polisario" est contraire aux règles de partenariat avec le Maroc (El Khalfi)    Secousse tellurique de 3 degrés dans la province de Ouarzazate    Nizar Baraka : "Il est temps de revoir la répartition des richesses"    Madrid: Manifestation massive devant l'Audience Nationale pour réclamer l'arrestation du dénommé Brahim Ghali    La police Espagnole confirme que Brahim Ghali a été admis à l'hôpital San Pedro avec une fausse identité    Le Conseil de surveillance de Facebook décide le maintien de l'interdiction de Trump sur le réseau social    AGROALIMENTAIRE/Agropoles: des plateformes intégrées avec des incitations pour les investisseurs    Coupe du Trône : Ce soir, deux belles parties en perspective !    Le bus du Raja vandalisé dans le parking de l'hôtel du rassemblement à Rabat !?    Nordin Amrabat vers un retour en Europe    Covid-19/Maroc : 5 décès et 371 nouvelles contaminations ces dernières 24 heures    USA: Facebook maintient l'interdiction du compte de Donald Trump    La Bourse de Casablanca clôture dans le vert    Ce qu'il faut retenir des études relatives au développement du cannabis    Chloroquine-hydroxychloroquine : les pharmacies bientôt réapprovisionnées    Le 11ème Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes se déroulera du 25 au 28 mai    Entre livre et lecture: La réalité numérique transforme le livre en mythe    Quand la pandémie pérennise son lexique dans la langue française    Le dirham devrait s'apprécier face au dollar de 0,1%    Hôtellerie : l'Israélien Fattal lorgne le Maroc    « Mon histoire avec les médicaments », une autobiographie de feu Omar Tazi [Chapitre 1]    Ramadan/Tanger: un restaurant sert un Ftour express, couvre-feu oblige (reportage)    Larbi Tourak expose ses œuvres à Fès    Nuits ramadanesques : Le groupe Tarwa N-Tiniri se produira le 6 mai    Hakimi dans le viseur du Bayern Munich    Selon l'UAFA : Le Maroc organisera la Coupe Arabe des Nations U17 juillet prochain !    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mercredi 5 mai    Covid-19: deux cas du variant indien détectés en Espagne    Coupe du Trône: voici le premier qualifié au dernier carré (VIDEO)    230 pompiers algériens lourdement sanctionnés pour avoir manifesté    Le Premier secrétaire de l'USFP s'entretient avec l'ambassadeur du Pakistan au Maroc    Brahim Ghali et cinq de ses complices dans les mailles de la justice espagnole    La BVC démarre en territoire positif    Au Musée Reina Sofia à Madrid : «Trilogie marocaine : 1950-2020»    Jazz au Maroc: vivement le live !    Simplification des procédures administratives : La CMR se conforme à la nouvelle loi    Santé : Des médecins cubains au Maroc ?    Covid-19 : Deux cas du variant indien détectés en Espagne    Ministère: Près de 4 millions d'Espagnols au chômage    Météo: le temps prévu ce mercredi 5 mai au Maroc    Thomas Tuchel : "Aucune raison de faire trop de changements"    Bill et Melinda Gates continueront à gérer ensemble leur fondation après leur divorce    Le leader de Podemos, Pablo Iglesias, se retire de la vie politique    Cinéma et droits humains : Sonia Terrab anime la 12ème MasterClass    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Driss Benwahoud expose ses toiles décalées à Marrakech
Publié dans L'observateur du Maroc le 17 - 02 - 2021

L'artiste peintre Driss Benwahoud alias DAZ s'empare une nouvelle fois de la ville ocre avec une exposition démesurée riche en couleurs au sein du KECH Boutique Hôtel et des toiles atteignant jusqu'à 2 mètres 40. (Jusqu'au 26 Février 2021)
Fidèle à son univers du street pop art, Driss Benwahoud choisit Marrakech pour exposer ses personnages emblématiques tels que Frida Kahlo, Jean-Michel Basquiat ou encore Bart Simpson, avec l'humour qu'on lui connaît.
Connu pour son originalité, ses couleurs très flashy et son audace, le jeune artiste urbain casablancais à la créativité foisonnante s'est fait connaitre grâce à ses célèbres icônes du monde de l'art contemporain pop à travers une série de toiles complexes mêlant graffiti, images vivantes et messages controversées. L'exposition invite ainsi à redécouvrir l'univers éclectique et le contexte géographique de chacune de ces légendes de la culture urbaine.


L'artiste qui cultive une technique propre à lui subjugue son public avec des tableaux en monochrome et en relief, simples et épurés, tout en étant profonds et intrigants. Aujourd'hui, il fait son come-back avec des toiles aux dimensions démesurées, histoire de donner le vertige à ses fans.


« Le street pop art est un mouvement qui me passionne depuis toujours. Ma nouvelle technique m'émerveille tellement quand je la travaille et que j'en vois le résultat que je pense sérieusement à me concentrer dessus, avant peut-être avoir une autre illumination », confie-t-il.

LIRE AUSSI :
« Where ART you from ? » de Driss Benwahoud


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.