L'ex-PDG de Platinum Power rebondit mais...    Royal Air Maroc: Le détail du plan de départs "volontaires"    Investissement: 94 projets en cours de réalisation à Fès-Meknès    France: Le gouvernement d'Edouard Philippe démissionne    Bac 2020: L'examen démarre avec des mesures sanitaires strictes    Covid19: Le Maroc franchit la barre des 13.000 cas    Trafic de drogue: Un réseau maroco-espagnol démantelé    Industrie culturelle: Les premières mesures avant la stratégie    Achraf Hakimi débarque à l'Inter Milan    "Night Walk" : Premier long métrage marocain distribué à Hollywood    Les stars de la musique appellent à sauver la scène britannique    Tom Hanks : Je ne sais pas quand est ce que je vais pouvoir reprendre mon travail    Les allégations algéro-polisariennes mises à nu devant le CDH    Les prix font un bond de 2,9% dans la métallurgie en mai    L'ANP et l'AFD renforcent leur partenariat pour un développement durable et compétitif des ports    L'ouverture des frontières espagnoles aux Marocains conditionnée par la réciprocité    Rapatriement d'un nouveau groupe de Marocains bloqués en Egypte    Le Maroc appelle l'Unesco à plancher sur un multilatéralisme innovant, pragmatique et inclusif    Le Maroc demande officiellement à Amnesty International d'apporter la preuve de ses accusations    Exposé de Mohamed Benabdelkader sur le schéma directeur de la transformation digitale du système judiciaire    L'ovalie nationale est plus que jamais sur la touche    L'EN de futsal se hisse au 24è rang mondial    Mise à nu de la propagande de l'Algérie et du «Polisario» sur les droits de l'Homme au Sahara    Les médias palestiniens se félicitent de l'initiative du Premier secrétaire de l'USFP    Crise du Covid-19: le Maroc salué par la Commission européenne    Bourita: le Maroc ne peut accepter les allégations sans preuves claires    «En créer l'atmosphère nécessaire, d'unité et d'enthousiasme»    Le groupe BCP dévoile une nouvelle organisation pour soutenir sa dynamique    Coronavirus: 319 nouveaux vendredi 3 juillet à 18 heures, 9160 guérisons au total    Premier League: Manchester City corrige Liverpool!    Quand les footballeurs marocains font le bonheur des clubs égyptiens    Liga: le Real Madrid creuse l'écart, Messi veut claquer la porte!    Très touchée par La pandémie l'Espagne revient a La vie    «L'art pour l'espoir»: 27 regards à l'ère de la pandémie    Tanger: un gardien de nuit sème la terreur dans une station-service    L'Espagne maintiendra les frontières avec le Maroc et l'Algérie fermées par manque de réciprocité    Le roi Mohammed VI a écrit au président biélorusse    Libération de dix humanitaires au Niger après deux semaines de captivité    Plus de 150 Marocains rapatriés d'Egypte    Bac à Casablanca: la belle initiative du caïd de Sbata (VIDEO)    Démission du gouvernement français: ce que l'on sait    ONCF: 350.000 voyageurs depuis l'annonce du déconfinement    Un PJDiste ose : « Les Amazighs et les Juifs marocains d'Israël sont des traitres »    Remaniement : le Premier ministre français Édouard Philippe démissionne, son remplaçant désigné dans quelques heures    L'appel de la Palestine à la communauté internationale pour contrecarrer l'arbitraire israélien    Le beau message de Bachir Abdou à Saad Lamjarred (PHOTO)    « Folle de lui » de TiiwTiiw & LACRIM enflamme la toile    Ali Essafi et Tala Hadid rejoignent l'Académie des Oscars    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Black Friday: Kaspersky prévient sur le risque d'infection par des Trojans bancaires
Publié dans L'observateur du Maroc le 23 - 11 - 2018

A la veille du Black Friday, une nouvelle recherche de Kaspersky Lab révèle que des Trojans bancaires ciblent activement les clients de sites web populaires, dérobant leurs données de connexion ainsi que d'autres informations. A la fin du 3ème trimestre 2018, les technologies de Kaspersky Lab avaient déjà détecté 9,2 millions tentatives d'attaques, contre 11,2 millions sur l'ensemble de l'année 2017.

Les clients en France, Italie, Allemagne, les Etats-Unis, la Russie, ainsi que certains pays émergents, sont particulièrement exposés.

Traditionnellement, les Trojans bancaires ciblent les clients de services financiers en ligne, en quête de données financières à voler. Il arrive également qu'ils construisent des botnets à partir d'appareils piratés, en prévision de futures attaques. Avec le temps, plusieurs de ces Trojans bancaires ont amélioré leurs fonctionnalités et leur portée pour cibler les données et informations de connexion des consommateurs en ligne afin d'obtenir l'accès root à leurs appareils.
Les Trojans s'attaquent à des marques de e-commerce connues pour récupérer des identifiants, mots de passe, numéros de cartes bancaires ou de téléphones, et bien plus. Ils récupèrent les données des victimes en interceptant les données entrées sur les sites cibles, modifiant le contenu de la page et / ou redirigeant les visiteurs sur des pages de phishing.

Quelles sont les différentes caractéristiques des menaces détectées, dans le cadre du BlackFriday ?
* La moitié des entreprises ciblées (50%) par les familles de malwares détectées sont des marques de premier plan. Il s'agit de grands magasins ou de marques qui vendent des articles de mode, des chaussures, des bijoux et des jouets. Elles sont suivies par des spécialistes de l'électronique (12%) et du divertissement/jeux vidéo (12%).

* Selon les recherches de Kaspersky Lab, 14 familles de malwares ont ciblé un total de 67 sites de e-commerce, incluant 33 sites d'habillement, 8 sites vendant des appareils électroniques, 8 sites de divertissement / jeux vidéo, 3 site de télécoms, 2 sites de paiement en ligne et 3 plates-formes de vente en ligne.
* Plus de 3 millions de lots d'identifiants de connexion à des sites de e-commerce ont été mis en vente sur une place de marché facilement accessible via le moteur de recherche Google Il semblerait que les identifiants d'accès à des comptes de marchands soient aux prix les plus élevés.

Comment s'en protéger et éviter les risques ?

Pour les consommateurs, le meilleur conseil que les experts peuvent donner, c'est d'utiliser une solution de sécurité à jour sur tous les appareils utilisés pour réaliser du shopping en ligne.
Il est également déconseillé de cliquer sur des liens inconnus, même de la part de personnes connues, à moins d'avoir été en attente de ce message.

Pour les enseignes en ligne, il faut surtout utiliser un service de paiement fiable, et mis à jour continuellement. Il est également indispensable d'utiliser une solution de sécurité pour protéger l'entreprise et les consommateurs.
David Emm, chercheur au sein du GReAT, apporte également ses conseils à travers une vidéo

Que peut-on dire de cette pratique malveillante ?

"L'usage de malwares bancaires pour voler des identifiants de connexion n'a rien de nouveau. Cependant, l'existence de familles visant spécifiquement les données liées à des comptes de shopping en ligne est davantage inattendu. Si votre ordinateur est infecté avec l'un des Trojans listés, il devient possible pour les criminels de voler vos informations bancaires lorsque vous les saisissez pendant un achat. Ensuite, il est facile pour eux d'obtenir de l'argent en exploitant la carte bancaire compromise. Les cybercriminels peuvent également utiliser les comptes dérobés pour blanchir de l'argent : ils achètent des objets sur des sites via le compte de la victime afin de se faire passer pour des clients normaux et ainsi passer sous le radar des mesures anti-fraude, puis ils revendent les objets. Avec l'arrivée des fêtes de fin d'année, nous recommandons aux consommateurs et aux marchands de faire preuve de la plus grande vigilance en ce qui concerne leur sécurité et surtout de vérifier l'intégrité des sites web sur lesquels ils saisissent ou téléchargent des données," explique Yury Namestnikov, chercheur au sein de l'équipe mondiale de recherche et d'analyse (GReAT) de Kaspersky Lab.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.