HCP : La population du Maghreb passera à 131,9 millions en 2050    Le projet solaire Noor Midelt I attribué au consortium mené par EDF Renouvelables    Une troisième recrue pour le Raja    L'ambassadeur du Maroc en Namibie remet ses lettres de créances au Président Geingob    L'ONU rend hommage aux soldats de la paix, dont un Marocain    Marrakech. Le CRT dresse son bilan    La Tribune de Nas : La Coupe du Monde 2022 s'exporte à Casablanca…    2000 : Les Lions de l'Atlas chutent au premier tour    Bahja et Camacho : souvenirs partagés    Coupe d'Afrique. Continental sponsor officiel jusqu'en 2023    Tanger. Trois individus arrêtés, 8.000 comprimés de psychotropes saisis    Education nationale. Un budget en hausse    Once Upon a time in…Hollywood. Une claque tarantinesque !    Azelarab Kaghat, le général…    Lycée Victor Hugo: Première plainte au Maroc, convocation pour harcèlement du proviseur à Paris    Insolite : Trahi par Facebook    Ligue des champions : Les billets du match WAC-EST sont disponibles    Nouveau single : «Ya Denya» lance la carrière de Sara Moullablad    Un regard certain sur le monde    Adil Zaidi : «La 13ème région connaît un accueil extrêmement favorable»    SM le Roi préside la 3e causerie religieuse du Ramadan    SM le Roi inaugure à l'arrondissement Sidi Moumen un Centre médical de proximité    Recherche scientifique au Maroc 2006-2016: le Rapport de Fassi Fehri    Affaire Khadija: Report du procès    Le Maroc compte taxer Facebook et Google    Washington-Téhéran: La tension est à son comble…    BAM: l'immobilier en berne    Le New York Times consacre un long carnet de voyage au Royaume    Baccalauréat 2019. Une nouvelle date pour l'examen régional unifié    Politique de voisinage : Politique de voisinage L'UE se félicite de la coopération avec le Maroc    Pourquoi la Loi sur les travailleurs domestiques n'est pas appliquée    Officialisation de l'amazigh. Qui est responsable du retard ?    Viol et séquestration. Le procès de Khadija enfin lancé    Le Maroc fait sa promo en Espagne    Edito : Avalanche de lois    Tarifs douaniens: Les fabriquants de chaussures contre la procédure de Trump    Nike accusé de contrefaçon    Divers sportifs    Tous les bienfaits santé du poivre    La santé visuelle des chauffeurs professionnels objet d'une campagne médicale    Divers    En Libye, la guerre est aussi économique    L'environnement de la sphère publique marocaine, impact sur la communication    Niki Lauda, miraculé de la F1, meurt paisiblement à 70 ans    Arsenal a une longueur d'avance dans le dossier Ziyech    Ces tournages qui ont tourné au drame : Harry Potter et les Reliques de la mort    La faune et la flore à l'honneur lors de la journée internationale des musées    Adil Fadili : Les séries policières suscitent un intérêt grandissant du public    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Latifa Akharbach appelle au renforcement des capacités des régulateurs africains
Publié dans L'observateur du Maroc le 13 - 12 - 2018

La Présidente de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), Latifa Akharbach, a appelé, mercredi 12 décembre 2018, à Yaoundé, au renforcement des capacités des régulateurs africains pour répondre aux défis multiformes de la transition numérique.
Intervenant dans le cadre de la 9è édition de la Conférence des Instances de Régulation de la Communication d'Afrique (CIRCAF), Akharbach a mis en exergue l'expérience marocaine en matière de régulation audiovisuelle, soulignant notamment que le législateur marocain a anticipé les évolutions technologiques puisque, dès 2005, la loi sur l'audiovisuel a prévu la multiplicité des modes techniques de réception des contenus audiovisuels par les citoyens en disposant, expressément, que la régulation s'appliquait quel que soit le mode technique de transmission du signal, indique un communiqué de la HACA.
La réforme de 2016 a élargi le champ d'action de la HACA au catalogue payant de vidéo à la demande, a-t-elle enchaîné, notant qu'une réflexion était en cours au sein de cette institution concernant l'impact sur la régulation « classique », des transformations accélérées des usages et des marchés induites par les NTIC.
La présidente de la HACA a estimé, à ce propos, que « ces mutations profondes et rapides imposent au régulateur de repenser son rôle pour contribuer à faire du tournant numérique davantage une fenêtre d'opportunités qu'un un champ d'incertitudes ».
Lors de cette session dédiée au thème du « Renforcement des régulateurs à l'heure du numérique », Akharbach a, en outre, mis en évidence le caractère impératif de la consolidation du rôle et des capacités des régulateurs africains, chacun dans son contexte propre, et a en même temps insisté sur la nécessité de promouvoir la concertation intra-africaine dans ce domaine.
« L'objectif, a-t-elle expliqué, est de faire en sorte que le réseau des Instances africaines de régulation de la communication (RIARC) puisse s'ériger en plateforme intégrée, experte et crédible à même de contribuer de manière significative, aux débats et aux négociations concernant les régulations numérique et médiatique à l'échelle internationale ».
La délégation de la HACA qui a représenté le Maroc à cette importante conférence placée sous le patronage du président camerounais, Paul Biya, est composée, outre Akharbach, de El Mehdi Aroussi, Directeur Juridique, Najib Bouezmarni, Directeur Informatique et Talal Salahdine, Manager des Affaires Africaines.
Une douzaine de présidents et de nombreux conseillers et membres d'instances de régulation africaines (Bénin, Niger, Tchad, Guinée, Sénégal, Ghana, Centrafrique, Mali, Togo, Cap Vert, Congo Brazzaville, Maroc et Cameroun) ont pris part à cet évènement qui marquait également le 20eme anniversaire de création du Réseau des Instances Africaines de Régulation de la Communication, principale plateforme multilatérale de coopération entre instances de régulation des médias du continent.
La CIRCAF, qui se tient tous les deux ans, constitue l'événement phare du RIARC, principale plateforme multilatérale de coopération entre instances de régulation des médias du continent.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.