Quelle réforme pour la fiscalité au Maroc?    Des solutions contre l'insatisfaction des troupes    Vladimir Poutine invite Kim Jong-un    Wafa Assurance signe un accord de rapprochement avec des compagnies au Cameroun    Brief d'avant match : Que peut-on attendre de la rencontre WAC-Mamelodi Sundowns    Maluma et Gims préparent un clip à Marrakech !    Ukraine : À peine élu, Zelensky pris entre deux feux    Les dispositions relatives à la protection sociale des artistes mises en oeuvre par le ministère    Un policier tire sur deux voleurs à Rabat    L'UE a accordé une protection à plus de 300 000 demandeurs d'asile en 2018    Badr Tahiri. ‘‘Une stratégie dédiée à la région s'impose''    Après freddy Mercury, Rami Malek passe au mode "Bond"    Jazzablanca 2019 accueillera Metronomy !    Afrique du Nord. Les pistes de promotion de l'emploi    Festival international de la culture Aissaoua : Retour sur les temps forts    Le Wydad assuré de jouer la Ligue des Champions 2019/2020    CAN 2019 : L'UAR veut maintenir les droits de retransmission télévisée à un niveau abordable    9è fête des journalistes sportifs marocains : Des journalistes honorés    Programme Moucharaka Mouwatina : Lancement d'un appel à propositions    Arrestation à Meknès de deux individus soupçonnés de possession et de trafic d'ecstasy    DGSN : Huit employées d'un centre d'appels non autorisé arrêtées à Khouribga    Khalid Naciri au Forum de la MAP    De Zemamra à Azemmour    Benabdallah: le PPS soutient totalement l'Initiative civile pour le Rif    ABL Aviation: faire de Casablanca un hub régional de l'Afrique    Santé scolaire: «Jeux Vidéo : Jouons sans en abuser»    Les hommes qu'il faut à la place qu'il faut    Irlande du Nord: Une renaissance de l'I.R.A.?    Ramadan et santé: Les précautions à prendre    Dialogue social : Nouvelles conditions des syndicats    Partenariat : La BEI et l'Amica renforcent leur coopération    Données: Facebook table sur une amende record de 3 à 5 milliards de dollars    Le pétrole dépasse 75 dollars pour la première fois depuis fin octobre    Dans l'ouest de la Libye, des anti-Haftar se battent contre un "nouveau Kadhafi"    Insolite : Navigateur non-voyant    Edito : Ordures    Limogeages en série en Algérie : Le PDG de Sonatrach congédié    La jeunesse marocaine discute du Maroc de demain    Mohamed Benabdelkader : Passer d'une gestion administrative des carrières à une gestion professionnelle basée sur les compétences    Pourquoi la Lune et le Soleil semblent avoir une taille similaire vus depuis la Terre    Campagne agricole: 80% du PIB hors aléas climatiques    Le Barça quasiment champion d'Espagne    Autopsie de l'équipe nationale par Hervé Renard    Coup d'envoi de la 46ème édition du Trophée Hassan II et de la 25ème Coupe Lalla Meryem de golf    Anders Holch Povlsen, un milliardaire très discret    Vers une protection effective du livre et des droits d'auteur    "La lune et Casablanca", une immersion dans les univers de l'art vidéo    Projection à Washington du long métrage franco-marocain "Tazzeka"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Norvège: L'ambassadrice du Maroc dénonce la barbarie aux funérailles de Maren Ueland
Publié dans L'observateur du Maroc le 22 - 01 - 2019


Lamia Radi
Ambassadrice du Maroc à Oslo
Les funérailles de la Norvégienne Maren Ueland, une des deux touristes scandinaves assassinées le 17 décembre dans la commune d'Imlil (province d'El Haouz), se sont tenues hier, lundi 21 janvier 2019, en Norvège.
Plus d'un mois après le double homicide terroriste, perpétré le 17 décembre 2018 à Imlil, un service funèbre en mémoire de Maren Ueland a été organisé dans une église de Time, au sud-ouest de la Norvège, en présence notamment de l'ambassadrice du Maroc en Norvège, Lamia Radi, du ministre norvégien de la Santé, Bent Høie, de la famille et des amis de la victime, ainsi que des dizaines d'étudiants.
Lors de cette cérémonie, Mme Radi a réitéré les condoléances attristées des Marocains pour cette « ignominie », notant qu' »aucun mot ne pourra atténuer les souffrances immenses et terribles infligées à Maren, ni soulager la douleur et le chagrin de sa famille ».
« Dans cette période sombre que nous traversons, lorsque la barbarie surgit pour assassiner des innocents, pour nous terrifier et pour mener les gens les uns contre les autres, nous nous souvenons qui nous sommes et que les valeurs humaines que nous partageons en tant qu'êtres humains sont plus élevées que toute autre considération », a souligné la diplomate, renouvelant l'appel du Maroc « pour un monde uni devant les musulmans, les chrétiens et les juifs en vue de combattre toutes les formes d'extrémisme ».
A cet égard, l'ambassadrice a rappelé le discours royal adressé à la nation à l'occasion du 63ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, dans lequel le Souverain a souligné que « les terroristes qui agissent au nom de l'Islam ne sont pas des musulmans et n'ont de lien avec l'Islam que les alibis dont ils se prévalent pour justifier leurs crimes et leurs insanités. Ce sont des individus égarés condamnés à l'enfer pour toujours ».
Mme Radi a également lu des extraits de messages collectés au Maroc par l'Association Marocains Pluriels, lesquels seront rassemblés dans un livre national de condoléances qui sera ensuite remis à la famille de la victime.
« Cher Maren (…) aujourd'hui, la vallée d'Imlil pleure et nos cœurs aussi. Depuis que vous êtes parties, les oiseaux ne chantent plus. Le ciel est bleu mais le vent est triste et gris. Nous avons vu des photos de vous et vos sourires sont si beaux. Les têtes des petits enfants que nous sommes réfléchissent mais n'arrivent pas à réaliser. Excusez-nous », a-t-elle rapporté, citant des élèves d'une école située dans le village de Shib, près de la région d'Imlil.
Dans un message plein d'émotion, la mère de la victime a indiqué qu' »elle et sa famille savaient que le peuple marocain n'avait rien à voir avec ces assassins, ajoutant que « ces terroristes qui voulaient séparer les Norvégiens et les Marocains ont échoué, car nous sommes plus forts et nous ne nous plierons pas », appelant l'ambassadrice du Maroc en Norvège à transmettre « ce message de paix aux Marocains ».
Après un discours émouvant d'une amie de Maren, Trine Nome, le ministre norvégien de la Santé, Bent Høie, a indiqué que « nous ne pouvons pas soulager le chagrin, mais nous pouvons pleurer avec vous ».
Les funérailles de la touriste danoise Louisa Vesterager Jespersen avaient eu lieu le 12 janvier au Danemark.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.