1,2,3, où va l'Algérie ?    Crédit du Maroc explose son bénéfice    Marrakech: Quand des personnalités parlent «identité»    Vidéo – Le Raja arrache une victoire dans les arrêts de jeu    Algérie : Un maire limogé pour avoir suscité une manifestation contre Bouteflika    Vidéo – Le Wydad s'impose face au Youssoufia de Berrechid et creuse l'écart    Le nouveau cadre de partenariat entre le Maroc et la Banque mondiale approuvé    Crédit du Maroc améliore son RNPG    Luis Planas : La visite de S.M Felipe VI témoigne de l'amitié maroco-espagnole    Insolite : Bagarre au Parlement    Affaire Benalla : "Dysfonctionnements majeurs" à l'Elysée    L'armée vénézuélienne déterminée à empêcher l'entrée de l'aide    Le satisfecit des syndicats : Grève réussie    Coopération CNDP-AUSIM : Un pas de plus vers la diffusion de la culture de la protection des données à caractère personnel    Haj Larbi Benbarek mis à l'honneur à l'IMA    Divers sportifs    Victoire de Keltoum Bouaâssria et Mustapha Hedadi au championnat national de cross-country    Grippe : Un nouveau pas dans la longue quête du vaccin universel    Le tatouage sur le visage, autrefois une rareté, aujourd'hui une mode    Divers    Cigarettes électroniques. Dangereuses ou pas pour les femmes enceintes ?    Soutien international à l'initiative "Ceinture bleue" lancée par le Maroc    Les infos insolites des stars : Le père de Sean Penn    Oggitani Quintet s'offre à nouveau la sympathie du public casablancais    "Le Ciel sous nos pas" de Leïla Bahsaïn, une lutte pour l'émancipation des femmes ici et ailleurs    La CGEM s'engage en faveur du financement de la TPME    Clash et ego trip, le rap avant l'heure de la poésie arabe    ODD : Le Maroc s'est engagé de « manière claire » dans l'absence d'un cadre institutionnel    Honda annonce la fermeture de son usine britannique de Swindon en 2021    L'UE va pour la première fois limiter les émissions de CO2 des camions    Voitures d'époque : La fédération dévoile son programme sportif de 2019    Affaire Benalla : Les conclusions du Sénat    Halieutis    Oulad Mogador Music Action : Trois jeunes groupes sélectionnés    «Le groupement artistique» honore Mohamed Belmou    «Ana nabghiha», nouveau single de Cheb Kadil    Sécurité routière: El Otmani appelle à accélérer la mise en œuvre de la stratégie nationale    Le Centre de santé urbain «Massira II» à Témara rénové : SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la cérémonie d'inauguration    Les profondes divergences entre Washington et les pays européens    Derby de l'Oriental : Une affaire entre voisins    SM le Roi reçoit les nouveaux walis et gouverneurs    Said Ahmiddouch installé nouveau Wali de Casablanca-Settat    Une justice propre aux mineurs au Maroc ?    Semences. La SONACOS poursuit la diversification de ses marchés    Top 5 des meilleurs buteurs actuels d'Europa League    Commerce en Afrique. Le Maroc approuve l'accord sur la zone de libre-échange    Edito : Du sang neuf    Première enquête sur les hépatites virales au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Norvège: L'ambassadrice du Maroc dénonce la barbarie aux funérailles de Maren Ueland
Publié dans L'observateur du Maroc le 22 - 01 - 2019


Lamia Radi
Ambassadrice du Maroc à Oslo
Les funérailles de la Norvégienne Maren Ueland, une des deux touristes scandinaves assassinées le 17 décembre dans la commune d'Imlil (province d'El Haouz), se sont tenues hier, lundi 21 janvier 2019, en Norvège.
Plus d'un mois après le double homicide terroriste, perpétré le 17 décembre 2018 à Imlil, un service funèbre en mémoire de Maren Ueland a été organisé dans une église de Time, au sud-ouest de la Norvège, en présence notamment de l'ambassadrice du Maroc en Norvège, Lamia Radi, du ministre norvégien de la Santé, Bent Høie, de la famille et des amis de la victime, ainsi que des dizaines d'étudiants.
Lors de cette cérémonie, Mme Radi a réitéré les condoléances attristées des Marocains pour cette « ignominie », notant qu' »aucun mot ne pourra atténuer les souffrances immenses et terribles infligées à Maren, ni soulager la douleur et le chagrin de sa famille ».
« Dans cette période sombre que nous traversons, lorsque la barbarie surgit pour assassiner des innocents, pour nous terrifier et pour mener les gens les uns contre les autres, nous nous souvenons qui nous sommes et que les valeurs humaines que nous partageons en tant qu'êtres humains sont plus élevées que toute autre considération », a souligné la diplomate, renouvelant l'appel du Maroc « pour un monde uni devant les musulmans, les chrétiens et les juifs en vue de combattre toutes les formes d'extrémisme ».
A cet égard, l'ambassadrice a rappelé le discours royal adressé à la nation à l'occasion du 63ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, dans lequel le Souverain a souligné que « les terroristes qui agissent au nom de l'Islam ne sont pas des musulmans et n'ont de lien avec l'Islam que les alibis dont ils se prévalent pour justifier leurs crimes et leurs insanités. Ce sont des individus égarés condamnés à l'enfer pour toujours ».
Mme Radi a également lu des extraits de messages collectés au Maroc par l'Association Marocains Pluriels, lesquels seront rassemblés dans un livre national de condoléances qui sera ensuite remis à la famille de la victime.
« Cher Maren (…) aujourd'hui, la vallée d'Imlil pleure et nos cœurs aussi. Depuis que vous êtes parties, les oiseaux ne chantent plus. Le ciel est bleu mais le vent est triste et gris. Nous avons vu des photos de vous et vos sourires sont si beaux. Les têtes des petits enfants que nous sommes réfléchissent mais n'arrivent pas à réaliser. Excusez-nous », a-t-elle rapporté, citant des élèves d'une école située dans le village de Shib, près de la région d'Imlil.
Dans un message plein d'émotion, la mère de la victime a indiqué qu' »elle et sa famille savaient que le peuple marocain n'avait rien à voir avec ces assassins, ajoutant que « ces terroristes qui voulaient séparer les Norvégiens et les Marocains ont échoué, car nous sommes plus forts et nous ne nous plierons pas », appelant l'ambassadrice du Maroc en Norvège à transmettre « ce message de paix aux Marocains ».
Après un discours émouvant d'une amie de Maren, Trine Nome, le ministre norvégien de la Santé, Bent Høie, a indiqué que « nous ne pouvons pas soulager le chagrin, mais nous pouvons pleurer avec vous ».
Les funérailles de la touriste danoise Louisa Vesterager Jespersen avaient eu lieu le 12 janvier au Danemark.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.