Budget 2021 : le détail des investissements dans les régions    Moyens de paiement : Le cash règne en maître sur l'économie marocaine    Retraite : une réforme qui piétine    Noureddine Akkouri : « Quel que soit le contenu du manuel scolaire, si l'enseignant est compétent, il réussira à transmettre l'information »    Casablanca-Settat : les entreprises encouragées à privilégier le télétravail    Le Maroc et la République centrafricaine, déterminés à consolider leurs relations bilatérales    PCNS : La démondialisation en débat    La classe moyenne agressée!    Agroalimentaire: Secouée par la crise, Danone se réorganise    Le blasphème dans le monde : droit ou délit ?    Beyrouth: L'hôpital marocain de campagne a atteint les objectifs fixés    Comité Exécutif du PI : l'Istiqlal condamne l'escalade de l'islamophobie en France    Liga: Le Real Madrid et Ramos dominent le Barça    Le WAC quitte la compétition la tête baissée    Raja de Casablanca-Zamalek reporté au 1er novembre    Confessions dominicales : De la défense des droits de l'homme à l'exploitation sexuelle    En Méditerranée, l'action du Maroc est guidée par une Vision Royale volontariste    Restreindre oui mais expliquer et contrôler    La Place Jamaâ El Fna renoue avec le spectacle    Patrimoine : Un canon volé à la Kasbah des Oudayas sauvé de justesse    L'AMMC décrypte son activité de 2019    L'idéal islamique marocain débattu à Pretoria    El Guergarate: Bourita fustige les brigands polisariens à la solde de l'Algérie    «Le modèle de développement souhaité devrait intégrer les valeurs de la solidarité, de l'éthique et du vivre-ensemble»    Pop philo, quand tu nous tiens!    Fouzia Nejjar ou le double défi    Adel Taarab va rester au Benfica    La Zambie inaugure son ambassade à à Rabat    L'ONMT booste le déploiement de Ryanair sur le Maroc    Ligue 1 : le match Lens-Nantes reporté à cause du Covid-19    Débuts difficiles pour Ziyech avec Chelsea (vidéo)    Vaccin anti-covid au Maroc: Dr Ibrahimi donne son point de vue    Samsung annonce le décès de son président, Lee Kun-hee    Covid-19: Mohamed Melihi admis en soins intensifs    Turquie-France. Erdogan pète les plombs    Israël-Soudan. Le troisième accord de paix est dans la boîte    Fermeture des salles de sport à Rabat    Inauguration à Rabat de l'ambassade de la République de Zambie au Maroc    Evolution du Coronavirus au Maroc : 4045 nouveaux cas, 194.461 au total, samedi 24 octobre à 18 heures    Accès aux prépas: le ministère a fait une annonce    Algérie: le président Tebboune entre en confinement volontaire    Tanger: trois jeunes devront répondre de leurs actes    Beyrouth : Mission accomplie pour l'Hôpital de campagne marocain (vidéo)    Les figurants du film "L7asla" réclament «leur dû», Sonia Terrab répond    Destination Maroc: Le deal ONMT et Ryanair    La FNM enrichit son capital culturel    Les grosses écuries au rendez-vous de la première journée    Ligue des Champions : Le match Raja de Casablanca-Zamalek reporté au 1er novembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Achat d'armes américaines : le Maroc, pays dominant de la région MENA
Publié dans L'opinion le 25 - 09 - 2020

Selon un nouveau rapport du Center for International Policy (CIP), le Maroc achète 91% de ses armes aux Etats-Unis, plus que tout autre pays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord (MENA).
Dans le cadre de son programme armes et sécurité, le CIP a récemment publié un rapport sur les principaux fournisseurs d'armes au Moyen-Orient et en Afrique du Nord de 2015 à 2019. Le centre de recherche américain à but non lucratif a basé ses conclusions sur les données du Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI). L'institut étudie les principaux systèmes d'armes conventionnels tels que les avions de combat, les navires, les chars, les véhicules blindés, les bombes et les missiles. Les données n'incluent pas les armes légères telles que les armes à feu.
Les Etats-Unis sont le premier exportateur d'armes dans 13 pays de la région MENA, fournissant près de la moitié (48%) des armes de la région de 2015 à 2019. La Russie suit avec 17%, puis la France (11%), le Royaume-Uni (5%) et l'Allemagne (5%). La Chine, quant à elle, représente moins de 3%, bien qu'elle fournisse une part importante des drones armés de la région.
Les achats d'armes du Maroc
Le Maroc est en tête de la région MENA en termes de pourcentage d'armes acquises aux Etats-Unis. Les Etats-Unis fournissent 91% des armes du Maroc. Le reste provient de la France (9%) et du Royaume-Uni (0,3%).
En 2019, le Maroc a considérablement augmenté ses achats d'armes. Le développement s'aligne sur son plan quinquennal, établi en 2017, pour atteindre une «suprématie militaire régionale». Le Royaume vise à moderniser son armée, ses forces aériennes et sa marine.
Les achats d'armes du Maroc aux Etats-Unis cette année comprennent 25 avions F-16 et des équipements associés d'une valeur de 3,8 milliards de dollars, ainsi que des mises à niveau de la flotte de chasseurs F-16 existante du Maroc pour 985 millions de dollars. Le département d'Etat américain a également approuvé la vente de 36 hélicoptères d'attaque Apache AH-64E et de l'équipement connexe au Maroc pour un montant estimé à 4,25 milliards de dollars.
Récemment, en mars 2020, le Maroc a signé un contrat militaire avec l'armée américaine pour l'achat de 25 véhicules blindés pour 240 millions de dollars.
La commission des affaires étrangères, de la défense, des affaires islamiques et des MRE de la Chambre des représentants a adopté un projet de loi-cadre, en juin, qui permettrait la création d'une industrie de l'armement au Maroc. Cela réduirait la nécessité pour le pays d'importer des armes de producteurs étrangers.
Bien que le Royaume renforce son arsenal et élargisse son budget militaire, un rapport distinct du SIPRI a classé le Maroc au 31e rang mondial en termes d'importations d'armes. Le pays ne représentait que 0,8% des achats mondiaux d'armes en 2019. Cependant, le Maroc est l'un des trois premiers importateurs d'armes en Afrique, après l'Egypte et l'Algérie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.