Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 16 octobre 2021 à 16H00    Défense des intérêts suprêmes du pays: une question prioritaire pour le Gouvernement et la Nation. [Par Mehdi Hijaouy]    Parc automobile de l'Etat: un vrai gouffre financier    Le Projet de Loi de Finances 2022 au menu du Conseil du Gouvernement de ce Samedi    Covid-19 : Le Maroc reçoit 270.000 doses du vaccin Pfizer    Rabat-Salé: Suspension temporaire du service du Tramway entre Pont Hassan II et Place 16 novembre    Syrie: deux soldats turcs tués dans le nord-ouest    Le Polisario tente la carte du « White Savior » pour faire croire à sa guerre    L'Algérie se nourrit de la haine du Maroc : Karim Douichi    Kénitra: Pas de lotissements réalisés sur le foncier de la Maâmora    L'Académie royale Mansour vise à fournir de la main-d'œuvre aux hôtels de luxe du Roi Mohammed VI    Financement: que cache la contre-performance des crédits à l'équipement ?    Guerre du Rif : Un Parti catalan appelle le gouvernement espagnol à présenter des excuses    Classement FIFA : Le Maroc 3ème africain et 29ème mondial dès la semaine prochaine !    L'OCS, section football : M. Anouar Dbira Tlemsani présente sa démission    Bali : Au moins trois morts et sept blessés dans un séisme    Afghanistan: L'EI revendique l'attentat contre la mosquée de Kandahar    Coupe de la CAF : Ce samedi les FAR et la RSB jouent pour une place au tour additionnel barrage    Prévisions météorologiques de ce samedi    cosumar: Mohammed Fikrat quitte le groupe, Amine Louali nouveau DG et Hicham Belmrah prend la présidence    Sahara: Le Conseil de sécurité fait confiance à Staffan de mistura pour relancer le processus politique    Prix de la culture amazighe 2020: Consécration de Brahim El Mazned    Couture : maison Sara Chraibi divulgue sa collection printemps-été 2022    Allemagne : Restrictions de voyage allégées pour les Marocains    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 15 octobre 2021 à 16H00    Hausse importante des recettes douanières en 2021    Recherche et innovation énergétique: Une marocaine distinguée en Italie    Audrey Azoulay reconduite pour un nouveau mandat à la tête de l'UNESCO    Fathallah Sijilmassi devient le premier directeur général de la commission de l'UA    Cumul des mandats: Nabila Rmili, un cas isolé?    La police espagnole démantèle un réseau terroriste algérien affilié à Daech    Coronavirus. AstraZeneca met au point un traitement contre le Covid-19    Israël: Le déplacement des ministres de la Défense et de l'Economie au Maroc confirmé    Laâyoune: Inauguration d'un hôpital de campagne anti-Coronavirus    Mohamed Tazi: « Nous espérons drainer 1 milliard de plus de chiffre d'affaires en 2 ans »    DHJ-JSS au sommet de la 6ème journée    Déconfinement culturel : WeCasablanca réveille son festival    L'Icesco lance à Rabat un laboratoire international de pensée et de littérature    L'Algérie a-t-elle tué ses propres soldats pour un casus belli avec le Maroc ?    Fathallah Sijilmassi devient le premier directeur général de la Commission de l'UA    TIBU lance 3 initiatives à fort impact social    Halilhodzic tacle sèchement un journaliste marocain    Leeds, Naples et l'AS Rome sur Mazraoui    «Il faut résister à l'uniformisation de la musique de film»    Festival : le court métrage se dévoile à Kelaâ des Sraghna    «Sur les pas d'Ibnou Arabi» : Exposition de Loubaba Laalej à Dar Chrifa    «Ana Maghribi.a»: Lancement de la 8ème édition    Elim. Mondial 2022: les Lions de l'Atlas montent en puissance    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Après la contamination de Trump, les Etats-Unis plus que jamais hantés par la Covid-19
Publié dans L'opinion le 02 - 10 - 2020

L'annonce de la contagion du président Donald Trump au Covid-19 a chamboulé l'opinion publique américaine. Les conséquences politiques, sanitaires et économiques de ce fait bouleversant ont provoqué un emballement médiatique sachant qu'il survient à un mois des élections du 03 novembre.
En dépit de sa maladie, Donald Trump prévoit de continuer à exercer ses fonctions, a indiqué la Maison Blanche. Le président américain devrait rester à isolement chez lui pendant deux semaines, annulant ses événements de campagne tout en restant sous la surveillance des médecins.
Le couple présidentiel en quatorzaine
Selon Plusieurs médecins américains, le président Trump est vulnérable à la Covid-19 en raison de son âge (74 ans). Pour sa part, le médecin de la Maison Blanche, Sean Conley, s'est montré rassurant, affirmant dans un communiqué que le président et la Première dame, qui a 50 ans, "vont bien tous les deux en ce moment".
Selon la chaîne CNN, le diagnostic positif du couple présidentiel a provoqué une vague "d'anxiété" au West Wing de la Maison Blanche, où les Trump se sont mis en quarantaine.
Des efforts ont rapidement été déployés pour remonter aux personnes qui avaient été en contact avec le président au cours des derniers jours, y compris les secrétaires de cabinet et les hauts responsables de l'administration.
Ivanka Trump et Jared Kushner, conseillers principaux de Trump, ont été testés négatifs pour le coronavirus vendredi matin, a déclaré la Maison Blanche, de même que Barron Trump, le fils de 14 ans du président et de la Première dame. De son côté, le vice-président Mike Pence et son épouse Karen ont également été testés négatifs.
Une contamination pleine de conséquences
La contamination du président américain semble avoir des conséquences économiques, notamment sur les marchés. Les contrats à terme sur les actions ont plongé, déstabilisés par l'incertitude autour des personnes contaminées au sommet de l'Etat.
De l'autre côté, la maladie de Donald Trump ne manquera pas de perturber sa compagne électorale. Pour plusieurs médias américains, dont Politico, cette nouvelle est "le pire cauchemar pour la campagne Trump". Le quotidien rappelle que le président "avait tout fait pour détourner l'attention de la campagne présidentielle de sa gestion du coronavirus".
"Sa propre infection garantit maintenant qu'il ne peut pas", a écrit le blog politique vendredi, soulignant que Trump sera écarté de la campagne 32 jours avant les élections, que les prochains débats seront remis en question et que l'attention du public sera focalisée plus que jamais sur une pandémie qui ralentit ses perspectives pour un second mandat.
Vers l'application du 25e amendement ?
De son côté, The Hill fait remarquer que si l'état de Trump s'aggravait de manière significative, il pourrait invoquer une clause du 25e amendement qui permet à un président de transférer temporairement ses pouvoirs au vice-président.
"Il y a aussi la possibilité - lointaine pour l'instant, mais plausible - que le président ne soit tout simplement pas en assez bonne santé pour briguer un second mandat", relève la gazette du Capitol Hill.
"Un tel scénario provoquerait un chaos politique. En fonction de l'évolution exacte de la situation, Mike Pence pourrait prendre la présidence et la nomination de 2020, ou un nouveau candidat GOP pourrait être sélectionné par le Comité national républicain", indique la publication.
À la lumière du test positif du président, le candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden, qui a partagé une scène avec Trump lors de leur premier débat mardi, devrait se faire tester pour le coronavirus vendredi matin. L'ancien vice-président a tenu à souhaiter au président et à la première dame "un prompt rétablissement".
Rappelons que le diagnostic positif de Trump constitue la menace la plus grave pour la santé d'un président américain en exercice depuis que le président Ronald Reagan a été blessé par balle en 1981, estiment nombre de commentateurs.
(Avec MAP)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.