Un pays des Caraïbes décide d'ouvrir un consulat à Dakhla    L'introduction en Bourse de Aradei Capital validée par l'AMMC    Préparations CHAN-2021 : La sélection nationale s'impose 4-0 face au Mouloudia d'Oujda    France/Déconfinement: les mesures annoncées par Emmanuel Macron (VIDEO)    Un ancien rugbyman français retrouvé mort dans un parc près de Paris    Nomination : Toni Pérez, nouveau directeur général de Glovo Maroc    Travail des enfants et droits de la femme : 14 associations bénéficient de la subvention de l'Etat    Le roi Mohammed VI a adressé un message au président mauritanien    Détection des discours haineux : Facebook chiffre ses progrès    [Vidéo] C.I.N. comme garantie : ce que dit la loi [MFM Radio]    L'hommage au Roi unificateur    Fuyant la guerre, des Ethiopiens accueillis dans des maisons soudanaises    Liverpool ne pourra bientôt plus aligner 11 joueurs valides    Le "butin " qui trahit l'expédition du Polisario à El Guerguarat    "Bayt Dakira " , partenaire du ministère de l'Education nationale pour promouvoir la richesse de toutes nos diversités    Parution de l'édition arabe des "Voix de Marrakech" de l'Allemand Elias Canetti    Croissance économique et rationalisation des choix budgétaires : cas du Maroc [Tribune]    HACA/ONU Femmes : «16 jours d'activisme contre la violence faite aux femmes»    Un nouveau bain de sang évité en Tunisie    Un chanteur marocain testé positif au covid-19    La Franco-marocaine Amina dévoile son premier clip«Je te quitte»    Réseau de lecture au Maroc : Lancement du 7è Prix national de la lecture    FICMEC 2020 : Une 9ème édition virtuelle qui met à l'honneur l'Amérique latine    L'épreuve de vaccination!    Activité portuaire : Casablanca et SPEZIA renforcent leur coopération    Intégrité territoriale : L'Alliance des Médecins Istiqlaliens fière des positions de SM le Roi    Large soutien international à l'intervention du Maroc pour protéger ses territoires    Zoom : Hamilton ou Schumacher, qui est le meilleur pilote de l'Histoire ?    Le Parlement péruvien salue l'intervention du Maroc    660 nouveaux véhicules mis à la disposition de différents services    La loi pour l'exclusion de Huawei des futurs réseaux 5G présentée au parlement    Météo: au Maroc, pluie et rafales de vent dans ces villes à partir de mercredi    Susana Diaz : le Maroc, le "partenaire le plus stable de l'Espagne dans toute la Méditerranée"    Raja de Casablanca: Ziyat persiste et signe    Colorado: le chiffre d'affaires en baisse de 10,3% à fin septembre    Karim Belhassan, nouveau Directeur général Adjoint de BMCI    Chambre des conseillers: L'importance de la mission exploratoire des commissions permanentes mise en avant    Pourquoi les cas de covid-19 ont baissé au Maroc, selon un expert    Vaccination au Maroc: Ait Taleb donne (presque) tous les détails    Griezmann brise le silence sur ses rapports avec Messi    Al-Nasr : la colère d'Amrabat après la défaite face à Al Hilal (VIDEO)    Coronavirus : voici les métiers les plus à risque [Etude]    Entretien / Prévisions des tendances du digital en 2021    Flexibilité du dirham : Jouahri chez les députés    La réaction officielle de la CAF après la suspension de son président : -L'intérim de M.Constant Omari prolongé jusqu'au 12 mars 2021 -M.Fouzi Lekjaâ, premier vice-président    USA: Trump prêt à céder le pouvoir    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste affiliée à «Daech»    Etats-Unis : Biden va commencer à dévoiler son gouvernement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nasser Bourita : La résolution 2548 du Conseil de Sécurité vient conforter la démarche du Maroc
Publié dans L'opinion le 31 - 10 - 2020

résolution 2548 adoptée vendredi par le Conseil de sécurité de l'ONU consacre, une nouvelle fois, l'Algérie comme partie principale au processus visant à aboutir à une solution politique, réaliste, pragmatique et durable à la question du Sahara Marocain. Cette résolution, qui intervient à la veille de la célébration de l'anniversaire de la glorieuse Marche Verte, se décline en un triple message, a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, à savoir : «un message de clarté, de fermeté et de constance».
La résolution du Conseil de sécurité cite l'Algérie à cinq reprises, soit autant de fois que le Maroc. Elle exprime ainsi le plein appui du Conseil de sécurité aux efforts du Secrétaire général de l'ONU et son prochain Envoyé personnel pour maintenir le nouvel élan du processus politique visant à parvenir à une solution à la question du Sahara Marocain. Dans sa déclaration relative à cette résolution, Nasser Bourita a indiqué que le Conseil de Sécurité appelle, donc, «l'Algérie à assumer un rôle à la hauteur de son implication politique, diplomatique, militaire et humanitaire dans ce différend régional». Et d'ajouter qu'aucun processus politique n'est envisageable sans l'implication effective et constructive de ce pays.
Dans ce même sillage, l'organe exécutif des Nations-Unies rappelle que l'ancien Envoyé personnel, Horst Köhler, avait convenu avec le Maroc, l'Algérie, la Mauritanie et le polisario de tenir une nouvelle rencontre «selon le même format» que celui des précédentes tables-rondes tenues à Genève en décembre 2018 et en mars 2019. Ainsi, Bourita affirme que ceux qui continuent à évoquer «l'option référendaire s'inscrivent hors de la résolution onusienne», qui incarne à la fois «la légalité internationale et exprime la volonté de la communauté internationale».
La volonté est requise
Le texte appelle à faire montre de volonté politique et à travailler dans une atmosphère propice au dialogue, assurant ainsi la mise en œuvre des résolutions du Conseil de sécurité depuis 2007, qui est l'année de la présentation par le Maroc de son initiative d'autonomie. S'agissant du recensement des populations séquestrées dans les camps de Tindouf, le Conseil de Sécurité a mis en exergue la responsabilité humanitaire de l'Algérie, qui est dans le devoir de se conformer à ses obligations internationales. Le chef de la diplomatie marocaine a souligné que la «résolution demande à l'Algérie, « à nouveau, que l'enregistrement des réfugiés dans les camps de Tindouf soit envisagé».

Par ailleurs, le Conseil a réaffirmé, une fois de plus, la prééminence de l'initiative d'autonomie pour résoudre le conflit artificiel autour du Sahara marocain, a prorogé pour une année le mandat de la MINURSO, jusqu'au 31 octobre 2021. Une décision pas du tout étonnante du fait que le SG avait rapporté au Conseil 53 violations par les milices du «polisario», et relevé que les termes de l'Accord militaire n°1 étaient sensiblement moins respectés par ces derniers e Secrétaire Général a, ainsi, constaté « une érosion » de la collaboration avec la MINURSO.

In fine, Nasser Bourita a déclaré que l'adoption de cette résolution est un message de constance dans la préservation des acquis du Maroc, notamment, l'initiative marocaine d'autonomie comme base de toute solution politique et les paramètres de réalisme, de pragmatisme et de compromis, qui caractérisent l'initiative marocaine. D'ailleurs, plusieurs pays, notamment membres permanents du Conseil de Sécurité, ont réitéré, à l'occasion de cette résolution, leur appui à l'initiative marocaine. Une douche froide pour les détracteurs du Royaume.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.