Youssef En-Nesyri vers un transfert record pour le club du FC Séville    Errachidia : Mise en échec d'une tentative de trafic international de drogue    La moitié des adultes américains a reçu au moins une dose d'un vaccin anticovid    Déraillement d'un train en Egypte : Au moins 11 morts et près de 100 blessés (nouveau bilan)    Covid-19: Vaccinations, infections, décès...les chiffres officiels de ce dimanche    Le Maroc achemine un deuxième lot de l'aide alimentaire au Liban    Le FMI félicite le Maroc    Kafala: Le procureur général appelle à une intervention positive    Reportage// Ramadan : Je ne sais pas lire l'arabe, comment avoir un contact avec le Saint Coran ?    La conjoncture et l'enjeu    Chelsea et Tuchel en finale grâce à Ziyech!    Le Raja s'offre le MAT, le HUSA s'incline face à la RSB    El Otmani: une «illustration des contours de la politique sociale de SM le Roi»    Création d'un institut de formation professionnelle    Un chantier révolutionnaire au profit de larges franges de citoyens    Le journal égyptien «Al Ahram» met en lumière sur les traditions du Ramadan au Maroc    Santé : le Maroc va ouvrir ses portes aux médecins étrangers    Le livre. Demain l'âge d'or de Jacque Heitz (suite)    Le livreur algérien de Deliveroo qui refusait de servir des clients juifs a été expulsé vers son pays    Phosphates : un think tank américain appelle à l'annulation des droits d'importations imposés au Maroc    Les dates des premières élections fixées    Ancienne médina de Rabat: Une offre abondante et diversifiée pour le Ramadan    Rachid El Ouali s'exprime sur sa première expérience en tant que réalisateur de sitcom dans Info Soir (Vidéo)    Mariage: le Code de la famille fait toujours débat au Maroc    Real Madrid: Fede Valverde forfait contre Getafe    Le match fou du PSG contre Saint-Etienne (VIDEO)    Maroc : Réunion ce mardi 20 avril du Conseil de gouvernement    Arrivée à Beyrouth du 2ème lot des aides alimentaires marocaines au Liban    Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations    Revalorisation : La grogne monte chez les agents de la protection civile en Algérie    Sarah & Ismael: quand la passion guide!    URGENT ..Foot: la direction du Bayern « désapprouve » l'annonce par Flick de son départ    The Legal 500 consacre plusieurs bureaux d'avocats marocains    Covid-19 : personnes porteuses de maladies chroniques, comment se faire vacciner    Ramadan: Une véritable aubaine pour l'activité commerciale à Souk « Tlat » d'Al Hoceima    Colombie : au moins 14 rebelles et un militaire tués lors de combats    Le profond malaise qui demeure entre la France et l'Algérie s'exaspère    Maroc/Trésor : Déficit budgétaire de 7,3 MMDH à fin mars 2021    Finale de la Coupe du Roi : Le Real félicite le Barça après son 31ème sacre    AMIC : Les levées de fonds pourraient atteindre 2,9 MMDH en 2021    OCS-RCOZ (2-1) : Les Messfiouis maîtres chez eux !    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    La famille royale britannique rend un dernier hommage au prince Philip (VIDEO)    Souad Jamaï "Le Serment du dernier messager" : Un conte du futur pour comprendre le présent    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un exercice 2020 mouvementé pour Saham Assurance
Publié dans L'opinion le 25 - 02 - 2021

crise du COVID a impacté les résultats financiers de Saham Assurance qui a vu son résultat net divisé par 2 entre 2019 et 2020. Une tendance à la baisse qui s'est fait ressentir sur son chiffre d'affaires, établi en décembre 2020 à 5,1 milliards de DH, soit une baisse de 5,5% par rapport à 2019.
Le groupe Saham Assurance Maroc a clôturé l'exercice 2020 avec un résultat net de 201 millions de DH, contre 406 millions de DH en 2019. Ce qui représente une contraction d'un peu plus de 50% que la filiale de Sanlam justifie par la contreperformance des marchés financiers et la suspension ou baisse des versements de dividendes.
Une tendance à la baisse qui s'est également fait ressentir au niveau du chiffre d'affaires global qui s'est établi à 5,1 milliards de DH, soit une baisse de 5,5% par rapport à 2019. Un résultat impacté principalement par la baisse de l'activité vie, un segment qui a enregistré une baisse de 25,5% entre 2019 et 2020 pour s'établir à 819 millions de DH, sous l'effet de l'essouflement de la collecte de l' épargne.
« Ces résultats nous poussent à redoubler d'efforts, mais sans remettre en cause ni modifier notre stratégie », Christophe Buso, Directeur général de Saham
L'activité non vie a de son côté accusé un léger recul de son chiffre d'affaires de 0,4% par rapport à la fin 2019, s'élevant à 4,3 milliards de DH. Au niveau du 4ème trimestre 2020, le chiffre d'affaires de l'activité vie a enregistré une légère hausse de 1,1% s' établissant à 229 millions de DH par rapport à la même période en 2019. Là où l'activité non vie a accusé une baisse de 4,7%, pour un chiffre d'affaires de 920 millions de DH par rapport au 4ème trimestre de l'exercice précédent.
« Ces résultats nous poussent à redoubler d'efforts, mais sans remettre en cause ni modifier notre stratégie », rassure Christophe Buso, directeur général de Saham. Pour ce dernier, l'amélioration de 1,8% des fonds propres de l'entreprise, qui sont passé de 4,44 milliards à 4,47 milliards de DH entre 2019 et 2020 représente une « preuve que nos efforts pour contenir les coûts payent ».
Concernant les coûts entrainés par la pandémie, les remboursements liés au COVID ont été chiffrés par le management du groupe à hauteur de 15 millions de DH. Des frais qui couvrent les remboursement de soins de santé et la prise en charge d'hospitalisations. « La façon dont la crise a été gérée par l'Etat a permis de contenir les cas de contaminations et par ricochet les coûts liés aux remboursements et prises en charge à notre niveau », précise le directeur général de Saham.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.