Agence africaine du médicament. Bataille fratricide entre le Maroc, l'Algérie et la Tunisie    Marhaba 2022: consulat mobile au profit des ressortissants marocains de Saint-Etienne    Opération Marhaba. Les navires, les compagnies, le pavillon marocain, les réservations, la hausse des prix,... tout sur la traversée maritime    USA – Maroc : La Liste des 27 Yanks pour affronter les Lions de l'Atlas    Programme des principaux matchs du dimanche 22 mai 2022    Premier league: Manchester city championne d'Angleterre après un scénario fou    Covid-19/Maroc : 952 cas actifs au niveau national et 16 admis en REA    Monkeypox: Quel plan de riposte pour le MSPS?    Education. Voici les nouvelles dates des examens scolaires    Ligue 1 : Mbappé reste, le Paris SG jubile    UPA: Le président du parlement émirati salue le rôle du Roi Mohammed VI dans le soutien des Maqdissis    Journée de l'Afrique. Lahcen Mahraoui en première ligne à Dublin    Les indicateurs hebdomadaires de BAM en 5 points clés    Situation médicale préoccupante d'un détenu à Fès : l'administration pénitentiaire fait le point    Usage de l'arme en dehors du service par un policier à Béni Mellal : enquête ouverte    SM le Roi félicite le club de la renaissance sportive de Berkane    Boutasaa s'offre une masterclass pour ses débuts    Colombie: Ingrid Betancourt jette l'éponge    Blé: la menace de pénurie guette les pays importateurs    Epargne: les OPCVM, levier de financement au sortir de la crise    SM le Roi fait de la sécurité alimentaire une priorité stratégique pour le Royaume    Wall Street ne parvient pas à stopper sa baisse    Moudhaffar Al Nawab, voix du peuple irakien, n'est plus    Créances douteuses liées aux moratoires : quel risque sur la solvabilité du secteur public ?    Africités 9: le Maroc a choisi une ligne claire de coopération avec les pays africains    Bilan de la COP15: restaurer un milliard d'hectares de terres dégradées d'ici 2030    Instafood : Le restaurant 2.0 de Rabat    Le Maroc participe à la foire internationale de l'agriculture de Novi en Serbie    Maroc - Algérie : Lamamra dément une médiation saoudienne    L'Algérie agacée par une lettre de députés marocains au Parlement européen sur les violations à Tindouf    Grand Prix d'Afrique : Mission accomplie avec succès pour Marrakech (vidéo)    Semi-marathon de Brooklyn à New York: A peine à la ligne d'arrivée, un athlète rend l'âme    Canada/Intempéries: Quatre morts et 900.000 foyers privés d'électricité    Tornade à Michigan: deux morts et 23 blessés    Le président du Conseil national des EAU salue le rôle pionnier de SM le Roi dans le soutien des Maqdissis    Migrations: aux portes des Etats-Unis, des drames et des enfers    USA: Joe Biden qualifie les cas de Monkeypox dans le monde de "préoccupants"    Amélioration de l'école publique : un formulaire pour recueillir les avis des citoyens    L'Humeur : Des collègues de la scène du crime    Québec réduit les frais de scolarité pour les étudiants étrangers en région    Interview avec Neila Tazi : « Nous ne quittons pas Essaouira, elle est la capitale de la tagnaouite »    Festival : Jazzablanca, le fond et la forme    UNESCO / Cannes : Audrey Azoulay veut que le cinéma africain se réalise    Météo au Maroc: les prévisions du dimanche 22 mai    Diaspo #240 : Youssef Anegay, guitariste à Strasbourg indissociable de Lazywall    Le Maroc récolte les fruits d'une riche expérience institutionnelle des Rois de la Dynastie Alaouite    Yasmina Sbihi : «Les figures féminines de la sainteté sont des modèles de leadership» [Interview]    Gnaoua Festival Tour dévoile sa programmation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Déplacement vers/de la France : Le Maroc dans la liste « orange »
Publié dans L'opinion le 04 - 06 - 2021

Pour les vacances d'été, le gouvernement français a mis en place une « liste de couleurs » des pays en fonction de l'intensité de l'épidémie de Covid-19. Désormais, le Maroc fait partie des pays « orange » où les déplacements sont autorisés sous un certain nombre de restrictions de voyage. Détails.
La France compte autoriser les déplacements internationaux vers et depuis l'Hexagone, dès mercredi 9 juin prochain. Pour ce, une carte tricolore des pays, vert, orange et rouge, a été publiée sur le site du gouvernement, précisant les modalités à suivre en cas de voyage à l'étranger.
Pour ce qui est de la liste « verte », constituée de pays dans lesquels « il n'y a pas de circulation active du virus, pas de variants préoccupants », les voyageurs vaccinés n'auront pas à fournir un test PCR à leur arrivée. Tandis que ceux qui ne le sont pas, doivent prouver leur non-contamination à l'aide d'un résultat négatif d'un test PCR ou antigénique de moins de 72 heures (voir ci-dessous).
La zone « orange », quant à elle, comprend la majorité des Etats, telle que le Maroc, où il n'existe pas de « variants préoccupants » et dans lesquels la situation sanitaire est maîtrisée. A ce propos, les voyageurs, souhaitant se rendre en France, doivent répondre à deux critères. Ils devront, s'ils sont vaccinés, fournir un test PCR de moins de 72 heures ou un test antigénique de moins de 48 heures. S'ils ne le sont pas, ils sont dans l'obligation de justifier d'un motif impérieux (voir ci-dessous).
Les voyageurs, vaccinés ou pas, dont les pays figurant dans la liste « rouge », sont interdits d'accéder au territoire français, sauf motifs impérieux ou professionnels. A cet effet, ils sont appelés à l'auto-isolement pendant 7 jours s'ils sont vaccinés. Autrement, ils doivent obligatoirement se soumettre à une quarantaine de 10 jours, contrôlée par les forces de sécurité.
À noter que les vaccins admis par la France sont ceux reconnus par l'Agence européenne du médicament (EMA), à savoir Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson. La preuve de vaccination n'est valable qu'à la condition qu'elle permette d'attester la réalisation d'un schéma vaccinal complet, soit 2 semaines après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca), 4 semaines après l'injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson), et 2 semaines après l'injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.