Le pass vaccinal, une condition d'accès aux aéroports marocains    PLF 2022 : Hausse des subventions du gaz butane et des produits alimentaires    Mondial biennal : la FIFA convoque un sommet le 20 décembre    Sahara : José Manuel Albares rectifie les duperies du Polisario    Equipement : Baraka annonce un grand chantier d'infrastructures    Déclarations de l'Algérien Mohamed Antar Daoud : la France enjoint au «respect» de sa souveraineté    Un homme retrouvé décapité et éviscéré dans le sud-est de la France, le suspect en fuite    Kénitra : trois interpellations dans une affaire d'escroquerie    Le prix Sakharov 2021 décerné à la bête noire de Vladimir Poutine, Alexeï Navalny    Affaire Brahim Ghali: Les ingérences du gouvernement Sanchez dénoncées par le procureur général de Saragosse    Gazoduc Maghreb-Europe: Rabat étudie (déjà) les alternatives    En Espagne, le 40e congrès du PSOE prend fait et cause pour le Maroc, le Polisario choqué    Livres : Le chercheur Taib Ajzoul publie deux nouveaux travaux    Evolution du coronavirus au Maroc. 188 nouveaux cas, 942.967 au total, mercredi 20 octobre 2021 à 16 heures    Succès de l'exposition artistique dédiée à Eugène Delacroix à Rabat    Selon la dernière note du HCP, la confiance des ménages s'améliore    Crise Maroc-Algérie : le nouvel ambassadeur d'Israël apporte son soutien à Rabat    Dell Technologies contribue à l'évolution du support informatique et de la sécurité    Ligue des Champions : Youssef En-Nesyri absent ce soir    Newcastle : Les Saoudiens arrivés, l'entraîneur limogé    Wecasablanca Festival dévoile sa programmation    Sahara marocain : Le Mexique réaffirme son soutien à une solution juste et mutuellement acceptable    PLF 2022 : Net rebond des recrutements au sein de l'administration de la Défense nationale    Comment le Maroc se prépare pour exploiter son "or vert"    Décès d'Ahmed Snoussi, ancien diplomate, 92 ans    Pass vaccinal: un choix stratégique pour les Marocains    Abdulrazak Gurnah, prix nobel de littérature 2021    Impôt sur les sociétés: le PLF propose une nouvelle mesure    Liaisons aériennes : Suspension des vols avec trois pays européens    Covid-19: une nouvelle forme de variant inquiète le gouvernement britannique    Chine. Quatre propositions pour assurer la protection de la biodiversité    Urgent. Le Maroc suspend ses vols vers l'Allemagne, les Pays-bas et le Royaume-Uni à compter de ce mercredi 20 Octobre    Latifa Akharbach: "La pandémie a rappelé la grande utilité sociale des médias"    LaLiga et le monde du football se préparent pour le premier ElClasico de la saison    Le FMI s'attend à un renforcement de la reprise post-Covid au Maroc    Le nouvel ambassadeur d'Israël au Maroc accorde un entretien à la chaîne i24news [Vidéo]    Marrakech : La Mamounia s'apprête à abriter une grande vente aux enchères organisée par Artcurial Maroc    ''Femmes écrites'', un nouveau recueil de Houda El Fchtali en kiosques au Maroc et dans plusieurs pays francophones    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Grâce Royale au profit de 510 personnes à l'occasion de l'Aïd Al Mawlid Annabawi    Les 100 ans de Georges Brassens.. Un souffle de poésie et de musicalité joyeuse parcourt la ville de Sète    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    Arabie Saoudite : Levée des restrictions liées au Covid-19    Couture : Maison Sara Chraibi divulgue sa collection printemps-été 2022    Covid-19. Colin Powell, secrétaire d'Etat sous George W. Bush, est décédé    «Te Amo» : Nouveau tube de Khaoula Moujahid    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Bourita : La reprise des relations maroco-israéliennes se fera ressentir dans le futur
Publié dans L'opinion le 17 - 09 - 2021

Lors d'une conférence ministérielle organisée, ce vendredi, par le Département d'Etat américain pour commémorer le premier anniversaire des Accords d'Abraham, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, a réitéré l'engagement inébranlable du Royaume en faveur de la paix régionale.
« Soyez assurés de l'engagement inébranlable et continu du Maroc à faire ce qu'il faut pour contribuer réellement à la paix régionale », a dit le ministre.

Lors de cette rencontre, organisée en mode virtuel avec la participation du Secrétaire d'Etat américain, Antony Blinken, et des chefs de diplomatie des Emirats arabes unis, du Bahreïn et d'Israël, M. Bourita a salué « une opportunité de renouveler, ensemble, notre engagement en faveur de la paix ».

En effet, a-t-il assuré, « nous montrons aujourd'hui à toute la région et au monde entier que des actions courageuses doivent être entreprises par chacun d'entre nous afin d'aller plus loin et voir plus grand ».

La reprise des relations avec Israël est « en effet un événement historique qui mérite d'être commémoré en ce sens qu'elle a suscité un nouvel espoir et ouvert la voie à un élan sans précédent », a fait observer M. Bourita, notant que l'accord USA-Maroc-Israël, signé en décembre dernier, « constitue le socle de cette relation renouvelée ».

La signature de cet accord reflète « les liens profonds entre les Rois du Maroc et l'importante communauté juive marocaine », a-t-il relevé, réitérant l'appréciation sincère du Royaume pour le rôle central des Etats-Unis en tant que « garant de ce processus ».
Plus de 20 accords signés

« Winston Churchill avait raison lorsqu'il disait que la paix ne saurait être préservée par des sentiments pieux », a-t-il poursuivi, ajoutant que « depuis la signature de l'accord trilatéral, et suivant les hautes instructions de Sa Majesté le Roi, de nombreuses actions ont été entreprises ».

A ce titre, M. Bourita a évoqué notamment la signature de plus de 20 accords couvrant divers domaines, l'ouverture et la mise en marche de représentations diplomatiques, la création d'une plateforme pour le dialogue et la coopération impliquant cinq groupes de travail sectoriels, l'ouverture de canaux de communication entre les communautés des affaires et le lancement d'une vingtaine de vols opérés par deux compagnies aériennes israéliennes.

Préserver, améliorer et donner un sens au rétablissement des relations maroco-israéliennes sont les défis à relever après la réussite de celui de la reprise des relations, a souligné le ministre, citant quatre points à prendre en considération dans ce cadre.

Quatre points à prendre en considération

Préserver, améliorer et donner un sens au rétablissement des relations maroco-israéliennes sont les défis à relever après la réussite de celui de la reprise des relations, a souligné le ministre, citant quatre points à prendre en considération dans ce cadre.

Il s'agit de la nécessité d'œuvrer pour démontrer les bienfaits de la paix et de la sécurité régionales, de relancer le processus de paix, de traiter l'animosité générée par la normalisation avec « vigilance et solidarité » et d'établir un nouvel « ordre régional ».

Ainsi, M. Bourita a noté que l'impact du processus de reprise des relations diplomatiques « est censé se faire sentir dans les années à venir », soulignant la nécessité d'œuvrer activement pour démontrer les bienfaits de la paix et de la sécurité régionales, sur les rapports entre personnes et sur les opportunités commerciales.
Relance du processus de paix

S'agissant de la relance du processus de paix, une initiative fondamentale, le ministre a indiqué que pour le Maroc, il n'y a pas d'autre alternative à une solution à deux Etats avec un Etat palestinien indépendant dans les frontières de juin 1967.

Par ailleurs, le statut d'Al Qods doit être préservé en tant que patrimoine commun de l'humanité et symbole de coexistence pacifique pour les adeptes des trois religions monothéistes, a-t-il insisté, rappelant que le Royaume a « toujours joué un rôle important, mais discret, pour faciliter la paix dans le passé et il est prêt à poursuivre ce rôle aujourd'hui ».

M. Bourita a en outre fait observer que ce rétablissement des relations n'a pas seulement généré de la sympathie, mais également de l'animosité, laquelle doit être traitée avec « vigilance et solidarité ».
Etablissement d'un nouvel « ordre régional »

Le ministre a aussi mis en évidence la nécessité d'établir un nouvel « ordre régional », dans lequel Israël est partie prenante plutôt qu'un « outsider dans sa propre région ».

« Ce nouvel ordre régional ne doit pas être perçu comme étant contre quelqu'un mais plutôt pour notre bien à tous. De même, il devrait être fondé sur une évaluation conjointe actualisée, mais aussi sur la manière de générer des opportunités favorisant la stabilité et le développement pour tous », a-t-il conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.