Drame migratoire : Accusé par l'Algérie et le Polisario, le Maroc communique avec des ambassades africaines    À Manama, Nasser Bourita prend part à un remake de la réunion tenue dans le désert du Néguev    Affaire Jacques Bouthier, affaire Toufik Bouachrine : Aïcha Guellaa, présidente de l'AMDV, s'épanche franchement    TPME: Plus de 2.500 projets appuyés par Maroc PME en 2021    African Lion : les militaires américains dancent au rythme du Jazz à Agadir    Botola Pro : Le RCOZ s'impose face à la RSB    Barça : Ilias Akhomach fera la pré-saison avec le groupe de Xavi    Les autorités engagent la procédure d'évacuation forcée d'un appartement occupé illégalement par Mohamed Ziane    Des milliers de personnes contre l'Otan à Madrid, ville hôte de son prochain sommet    Le pôle DGSN/DGST poursuit le démantèlement des réseaux criminels de l'émigration, arrête 57 subsahariens et reçoit l'hommage officiel de Pedro Sanchez    Promulgation de la charte révisée: vers une levée de l'embargo contre le Mali    Bac: 573 individus interpellés pour leur implication présumée dans des actes de fraude et autres affaires (DGSN)    Une tentative de passage en force qui a coûté la vie à 23 Subsahariens    Un militant politique et des droits humains attaché à ses valeurs et idéaux    L'Opinion : Selon nos voisins de l'Est, tout Marocain est un espion !    Exploration spatiale : A cause d'un problème de logiciel, la Nasa reporte le lancement de la mission Psyche    Maroc. Le canadien Tenaz Energy Corp s'offre la junior britannique SDX Energy    La situation épidémiologique au 26 juin 2022    Covid-19 au Maroc : 2 117 nouvelles infections et 3 morts ce dimanche    Diaspo #245 : Mahmoud Chouki, un Marocain amoureux de la musique et de la Nouvelle-Orléans    Hôtellerie. Les filiales marocaines du groupe Fram bientôt en liquidation    Le Roi Mohammed VI félicite le président de Madagascar à l'occasion de la fête nationale de son pays    Economie marocaine : l'essentiel de la note de conjoncture du DEPF    Cinquante-neuf migrants d'origine africaine interpellés entre Tétouan et Fnideq    Juventus Academy Maroc et Ariston Maroc lance «Action Foot»    Botola Pro D1 : La 29e journée se joue dans sa totalité mercredi prochain    Bourita: «la coopération entre le Maroc et les Nations Unies est forte»    La commission nationale préparatoire tient sa première réunion    Une délégation de députés marocains à Johannesburg pour prendre part aux travaux du Parlement panafricain    OMS: la variole du singe n'est pas actuellement une urgence sanitaire mondiale    Sidi Kacem / Zegota : Les valeurs de la bonne éducation au centre d'un colloque    Quand Rabat vibre aux rythmes de Gnaoua et Musiques du monde    La grogne des festivals de cinéma!    L'IRCAM célèbre le 18è anniversaire de l'homologation ISO    Début du sommet du G7 en Bavière – « plan Marshall » pour l'Ukraine    Températures prévues pour le lundi 27 juin 2022    Futsal: La sélection marocaine progresse au 10ème rang mondial    Cartier Saada : un déficit de 25,5 MDH    Le Maroc et le FMI négocient une nouvelle ligne de liquidité    Transition énergétique : Le Maroc, fournisseur majeur d'hydrogène vert d'ici 3 ans    Magazine : Soyons fous, aimons l'art    Festival / Electro : Dakhla into the wild    Photographie : L'abstraction vue par Abdelkader Badou    Ce n'est pas sur le fronton de la scène du Marrakech du rire qu'on lira « Castigat ridendo mores »    Le ministère du Tourisme dément l'annulation de la gratuité du transport pour ses fonctionnaire    Le temps qu'il fera ce dimanche 26 juin 2022    Le président sénégalais Macky Sall salue la participation d'une forte délégation du Maroc à la célébration du Centenaire de la disparition de Cheikh El Hadj Malick Sy    Le Gnaoua Festival Tour un Succès Populaire Grandissant Porté Par Les Alizés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Guerre en Ukraine : Trois mois déjà et pas de paix en perspective
Publié dans L'opinion le 25 - 05 - 2022

Le 24 février, Vladimir Poutine annonçait «une opération militaire spéciale au Donbass, dans l'Est de l'Ukraine». La guerre avait commencé. Et se poursuit encore. Topo.
Les troupes militaires russes sont entrées d'abord dans les régions contrôlées par Kiev, à travers les régions de Donetsk et Louhansk. En même temps, elles sont entrées, depuis la frontière russe à Kharkov, Soumi, Tchernigiv, et à Tchernobyl depuis la Biélorussie. L'armée russe s'est également dirigée vers Kherson et Melitopol depuis la Crimée. Des soldats ont été déployés autour de Kiev pour l'assiéger.
Durant le deuxième mois, les soldats russes se sont retirés de Kiev et de Tchernigiv. Les troupes ukrainiennes ont repris le contrôle dans ces régions. Les habitants de Kiev essaient de retourner à la normale. L'armée russe déploie fréquemment des armes de haute précision à longue portée contre les cibles dans les régions stratégiques.
Le mois dernier, les Etats- Unis et les pays européens avaient annoncé qu'ils renforceront le soutien d'arme à l'Ukraine : l'armée russe a commencé à viser les véhicules et entrepôts. La Russie a également déclaré que les véhicules appartenant aux pays de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) et transportant des armes pour l'Ukraine, sont des cibles légitimes. L'Ukraine a annoncé la mort et la blessure de nombreux civils dans ces attaques.
Marioupol tombe, Kharkov résiste
Les troupes russes ont assiégé Kharkov et Marioupol depuis le début, mais l'armée ukrainienne a fortement résisté. Les affrontements perdurent dans la région de Kharkov. Les responsables ukrainiens ont déclaré avoir repris le contrôle dans certaines zones. La résistance perdure. Le premier mois de la guerre, les Russes se sont focalisés à saisir les villes stratégiques au bord de la mer d'Azov et ont pris le contrôle de la ville portuaire de Berdyansk.
Le troisième mois, Marioupol est tombée sous le contrôle des Russes. Suite à la forte résistance et des affrontements violents, la ville a été ruinée. Le ministère russe de la Défense a annoncé la reddition de 2439 combattants ukrainiens qui résistaient depuis l'usine d'Azovstal.
La partie ukrainienne a déclaré que ces combattants ont capitulé sous condition d'échange de prisonniers. Suite à ce développement, la Russie a pris le contrôle total de Marioupol. Kherson a été une autre ville contrôlée par la Russie. Le rouble russe est utilisée dans une partie de la ville, est sera utilisée dans la ville entière avant la fin de l'année. Certains ont évoqué la possibilité d'annexer Kherson à la Russie par un référendum. Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov a dit que «le peuple ukrainien déterminera son propre sort».
En avril, la guerre s'est déroulée plutôt dans l'est du pays, impactant violemment ces régions. Le Commandement de l'état-major ukrainien a annoncé que les troupes russes continuent d'avancer dans l'est et ont saisi certaines zones. L'armée russe a concentré ses troupes notamment à Donetsk et Louhansk afin de «libérer Donbass, qui est l'objectif principal de l'opération militaire». Malgré les offensives, l'armée russe n'a pas pu avancer.
Selon le Pentagone, la Russie a du retard à Donbass par rapport au calendrier qu'elle prévoyait.
Attaques contre le territoire russe
Les derniers mois ont vu se multiplier les attaques contre le territoire russe depuis le nord de l'Ukraine. La Russie a intensifié ses attaques contre Odessa et Mikolayiv. Les conflits sur l'île des Serpents, disposant d'une position stratégique dans le sud-ouest de l'Ukraine, se sont intensifiés. Les russes avaient pris le contrôle de l'île dès le début de la guerre.
Les démarches ukrainiennes n'ont pas donné de résultat pour l'instant. Selon le ministère russe de la Défense, l'Ukraine aurait perdu au total 4 avions, 10 hélicoptères, 30 drones, trois navires blindés et plus d'une cinquantaine de soldats durant trois jours de conflits.
Les propos russes concernant la Moldavie ont provoqué l'inquiétude concernant l'élargissement de la zone de guerre. Le Commandant adjoint russe Rustam Minnekayev a déclaré : «Contrôler le sud de l'Ukraine permettra une solution à la Transnistrie où la population russophone subit une oppression ».
Des négociations mais pas de trêve
Les délégations russe et ukrainienne ont organisé quatre négociations, dont trois en Biélorussie et une en Turquie. Les parties sont convenues seulement d'ouvrir des couloirs humanitaires pour l'évacuation des civils. Suite aux efforts du Président turc, Recep Tayyip Erdogan, les deux parties se sont réunies le 29 mars à Istanbul. La partie ukrainienne a présenté à la partie russe les principes d'un éventuel accord écrit. Le 17 mai, la partie ukrainienne a annoncé la suspension des négociations avec la Russie.

Une guerre sans bilan humain précis

Les autorités militaires russes avaient annoncé la mort de 1351 soldats et la blessure de 3825 autres, le premier mois de la guerre. Aucun bilan n'a été annoncé par la suite. Selon les responsables russes, l'armée ukrainienne aurait perdu 23.367 soldats.
Pour sa part, l'Ukraine annonce la mort de 29.350 soldats russes. Ni la partie ukrainienne ni la partie russe n'ont donné des informations concernant la perte des civils. Les Nations Unies (ONU) ont affirmé qu'entre le 24 février et le 22 mai, 6.552.971 personnes ont fui l'Ukraine vers les pays voisins, dont plus de la moitié vers la Pologne.
L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) indique qu'une personne sur six a été forcée au déplacement à cause des conflits. Le nombre total des personnes déplacées serait de 7,7 millions. Par ailleurs, l'ONU note qu'au moins 3381 civils ont perdu la vie depuis le 24 février, et 3680 autres ont été blessés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.