Sit-in des robes noires en solidarité avec le sulfureux Me Ziane    Préférence nationale : voici les mécanismes qui seront opérationnels    Malheurs des ouvrières agricoles    Oppo A92 désormais disponible au Maroc    Youssef Zalal: «Je veux devenir le meilleur au Monde!»    Test de dépistage pour le voyage... et pour la reprise du travail    8e réunion de la Commission ministérielle chargée des MRE et des Affaires de la Migration    Abdeladim Chennaoui n'est plus    Le tourisme de demain sera celui de la Culture, de l'Ecologie et du Bien-être    Lkraimi, une vie à l'ombre...    Le dilemme Santé/Economie!    Turquie: l'ancienne basilique Sainte-Sophie redevient mosquée    Pour la création d'une Haute Autorité de la Santé [Tribune]    Les droits d'importation vont augmenter pour protéger la production nationale    RAM : Les passagers empruntant les vols au départ du Maroc sont dispensés de tests, mais...    Covid-19 : 93 nouveaux cas confirmés ce dimanche à 10h00    RAM renforce ses fréquences sur deux liaisons    Mohamed Hayak, directeur général de Chada FM, n'est plus    Marrakech : Hadirate Al Anwar signe une nouvelle œuvre [Diapo]    Maroc vs Amnesty: Le gouvernement insiste sur les preuves    Liga: les résultats et le classement de la 36e journée    Covid-19: 238 nouvelles guérisons ces dernières 24 heures    Royal Air Maroc : Les passagers au départ du Maroc dispensés de tests, mais ...    Le coup de gueule des Marocains souhaitant regagner leurs pays de résidence (VIDEO)    Message du roi Mohammed VI au président de la Mongolie    Casablanca: Abdeladim Chennaoui inhumé au cimetière Chouhada (VIDEO)    La loi de finances rectificative expliquée par un fiscaliste    Les derniers indicateurs de BAM en 5 points clés    7 destinations insolites à visiter cet été    Dialogue social: un 2ème round aura lieu    Erdogan provoque les chrétiens    Athlétisme: Drôle de meeting et un gros bug à Zurich    Une série de réunions de la DTN pour développer le football national    L'OMDH préoccupé par les relations du Maroc avec Amnesty International    Musée Mohammed VI d'Art moderne et contemporain    Reprise des activités à la Maison de la culture de Béni Mellal    "Papicha" au Festival du cinéma arabe de Séoul    Mohamed Benabdelkader : La réforme du système judiciaire passe par l'amélioration des conditions de travail des magistrats    Le Cameroun n'a pas encore donné son accord officiel pour la tenue du dernier carré de la C1    Driss Guerraoui porté à la présidence du Réseau Afrique des maisons de la francophonie    US Round Up du vendredi 10 juillet – DeSantis, De Niro , Mode & Covid19, NBA, Hôpitaux    Champions League: voici les affiches des quarts (PHOTO)    Messages de condoléances du Roi Mohammed VI au Roi d'Arabie Saoudite et au Président ivoirien    Bus de Casablanca. Le PJD agent commercial d'Erdogan    Le roi Mohammed VI a envoyé un message au roi Salmane    Le président ivoirien a reçu un message du roi Mohammed VI    De nouveaux bains de sang évités en Tunisie    Guerre mémorielle autour de l'ancienne basilique Sainte-Sophie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des avocats jettent la lumière sur les procès pour injures et diffamation intentés contre le journal «Al Massae»
Publié dans L'opinion le 27 - 05 - 2011

Des avocats ont tenu mercredi à Rabat une conférence de presse pour jeter la lumière sur les procès intentés pour injures et diffamation contre le journal «Al Massae» et son directeur de publication Rachid Nini.
Lors de cette conférence placée sous le thème «pour un Etat de droit garantissant l'exercice de la liberté responsable et préservant la dignité du citoyen», les participants ont affirmé qu'ils sont pour la liberté d'expression et de presse, dans un cadre responsable et dans le respect de la déontologie et de la dignité humaine.
Me Mohamed Ziane, du barreau de Rabat, a indiqué qu'il a été victime d'accusations non fondées publiées par Al Massae, rappelant que le journal a refusé d'exécuter une décision de justice portant sur l'indemnisation de quatre substituts du procureur Roi dans la ville de Ksar El Kebir.
Ces quatre personnes, victimes d'injures et de diffamation par Al Massae ont subi en 2008, ainsi que leurs familles, de graves préjudices qui n'ont pas encore été réparés puisque le jugement n'a pas été exécuté de même que les victimes n'ont même pas récupéré les frais de justice, a rappelé Me Ziane.
Al Massae a également refusé de publier le jugement et de présenter ses excuses aux victimes, a-t-il déploré.
M. Ziane a rappelé, qu'en date du 3 novembre 2008, une décision de justice portant sur la saisie d'une somme de 153.790 DH d'un compte bancaire d'Al Massae a été rendue, suivie de la saisie d'une somme de 3.379.000 DH d'un autre compte du journal, ajoutant que ces décisions n'ont eu aucun effet puisque la saisie a été levée par la suite sur les deux comptes.
Il a également fait savoir qu'il a décidé dorénavant de défendre toute personne victime d'injures et de diffamation, de mensonges et de faits non avérés publiés par la presse.
Me Ziane a estimé, dans ce sens, que «la dignité des citoyens l'emporte sur la liberté, étant donné que les individus peuvent faire des concessions sur leur liberté et jamais sur leur dignité».
Pour sa part, Me Abdelfattah Zahrach, du barreau de Rabat, a rappelé qu'il avait déposé le 28 mars dernier une plainte à Casablanca contre Rachid Nini pour injures et diffamation, dans un article où le journaliste l'accuse d'avoir joué le rôle du parquet dans la défense de personnes poursuivies dans des affaires de terrorisme.
Après avoir affirmé qu'il croit en la liberté de la presse et d'expression, du droit d'accéder à l'information et de la commenter, Me Zahrach a indiqué que juste après la publication de l'article incriminé qui l'a qualifié d'injurieux et attentant à sa personne et à sa famille ainsi qu'à la réputation de son cabinet, il a réclamé à Nini de lui présenter ses excuses.
Comme ce dernier a refusé de lui présenter ses excuses, Me Zahrach a fait savoir qu'il était contraint de recourir à la justice.
De son côté, Me Saad Sahli, avocat au barreau de Rabat, a estimé que Al Massae et Rachid Nini sont responsables de la prolifération des affaires de diffamation au Maroc, faisant savoir qu'il plaide dans 32 affaires d'injures et de diffamation dans lesquelles est poursuivi Nini.
Il a en outre indiqué que Nini a déposé 15 plaintes contre le journal «Annahar Al Maghribia» et 5 autres contre «Assabah» dans lesquelles il réclame des sommes faramineuses contre ses collègues qui critiquent ses pratiques au moment où il fait de la surenchère, se dit victime de l'acharnement de la justice. Et d'ajouter que Nini ne rate aucune occasion pour injurier et diffamer des individus, des responsables et des institutions.
Plusieurs avocats appartenant au comité de soutien de Nini ont demandé à Al Massae et à son directeur de publication de présenter des excuses pour les injures et la diffamation dont ils ont été victimes, mais Nini a refusé sous prétexte que ceci altèrerait la notoriété du journal.
Lors de cette rencontre, un avocat de l'une des familles des victimes de l'agression terroriste contre le café Argana à Marrakech et qui a déposé une plainte contre Nini pour diffamation, a affirmé que cette famille a perdu un proche et a subi un autre préjudice à travers les écrits d'Al Massae.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.