Maroc : Une première réunion de la commission chargée de la réforme de retraite    Forum mondial de l'Alliance des civilisations: Moratinos exprime ses remerciements au Roi    Regards croisés sur le partenariat euro-africain    Casablanca : Table-ronde sur la gestion de l'eau    Twitter : Métamorphose en «application à tout faire»    Le Ministère du Commerce et BIM Maroc signent un partenariat pour le développement du local sourcing    L'ambassadeur Samir Dhar : «Alger est obsédé par la question du Sahara mais assure ne pas se considérer comme partie prenante du dossier, cela fait sourire»    CPS de l'UA : Rabat a placé la protection des enfants parmi ses priorités, dit la délégation marocaine    Attijariwafa bank et l'AMCI célèbrent les lauréats internationaux de la Coopération du Maroc    Le ministre yéménite des AE dénonce le rôle de l'Iran dans l'émergence du séparatisme houthi    Coupe du Monde 2030 : L'Ukraine rejoint la candidature de l'Espagne et du Portugal    Christiane Taubira: « Si on ne la ligote pas, la jeunesse peut transformer la société marocaine »    Economie: « Standard & Poor's » attribue une note « positive » au Maroc    Une star de la téléréalité française obtient la nationalité marocaine (PHOTO)    Coronavirus au Maroc: 24 contaminations enregistrées ce mercredi, toujours aucun décès    Mauvais traitements : l'administration pénitentiaire dément les allégations de l'entourage d'un ancien détenu    Nouveaux détails sur le démantèlement de la cellule terroriste à Melilla    Refus du visa Schengen: protestations devant le siège de la Délégation de l'UE à Rabat (VIDEO)    Israël : Sept films marocains au 38ème Festival international du film de Haïfa    Casablanca : «WeCasablancaFestival» revient pour une 3e édition du 6 au 8 octobre    Ligue des champions : Naples ridiculise l'Ajax, la VAR en vedette à Milan    Ligue des champions : Chelsea-AC Milan et Benifica-PSG en affiches ce soir    Pénurie de céréales : le Maroc pourrait se tourner vers la France    Belgique : Hassan Iquioussen pourrait «ne jamais revenir en France»    Leyton Maroc propose un emploi inédit à des étudiants d'Al Akhawayn    Sahara : José Manuel Albares rencontre Staffan de Mistura    Mondial de football pour amputés : Le Maroc écrase l'Argentine 4-0 et file en quarts de finale    Migration : Deux embarcations transportant des Marocains atteignent les côtes espagnoles    Mondial de football pour amputés : Le Maroc étrille l'Argentine (4-0) et file en quarts de finale    La problématique de l'eau au cœur de l'intrigue du roman de Siham Kartobi    Le Festival national du samaâ et de madih à Fès promet un show spirituel    Mouhcine Rahaoui expose ses «Enfants des Mines» à Marrakech    Semaine des prix Nobel : tour d'horizon sur les heureux consacrés    Algérie – Maroc, duel annoncé pour l'organisation de la CAN 2025    Casablanca: arrestation d'une employée de pharmacie pour tentative d'achat d'un nourrisson    Valladolid : Jawad El Yamiq indisponible pendant un mois    Contribuables nouvellement identifiés:laDGI rappelle la prorogation des mesures d'encouragement    Zelensky revendique des avancées « rapides » de ses troupes dans le Sud    SAR la Princesse Lalla Hasnaa inaugure à Marrakech le Parc de l'Oliveraie de « Ghabat Chabab »    L'ANRAC délivre 10 autorisations d'exercice des activités de transformation et de fabrication du cannabis    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce mercredi 5 octobre    La campagne de sensibilisation au dépistage précoce du cancer de sein lancée    La Bourse de Casablanca débute dans le vert ce mercredi    Maroc : Nouvelle secousse tellurique de magnitude 4,8 degrés au large de Driouch    Algérie: 8 ans de prison ferme pour Saïd Bouteflika    Espagne : feu vert du gouvernement au budget 2023    Production audiovisuelle : Mehdi Bensaid rencontre des responsables de Netflix    ONU : Une sahraouie dénonce la responsabilité de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Humeur : Discussions israélo-palestiniennes : Les points d'achoppement
Publié dans L'opinion le 31 - 07 - 2013

Faut-il se réjouir de la reprise des négociations directes entre Palestiniens et Israéliens ? Voire ! Si les Américains ont réussi à ramener les protagonistes à la table des négociations, ils ne peuvent tout de même verser dans l'optimisme tant les points d'achoppement sont nombreux.
Chaque partie a une visée antagoniste de l'autre sur les enjeux des discussions, qu'on pourrait résumer à cinq points.
Sans omettre que la partie israélienne n'a jamais montré ses réelles intentions quant à l'établissement d'un Etat palestinien ni jusqu'où Tel-Aviv peut-il aller dans les concessions pour l'aboutissement d'un accord de paix et vers une solution de deux Etats.
Netanyahu souhaite-t-il vraiment aboutir à un accord ou tout simplement enclencher un processus de négociations pour le faire avorter par la suite et persévérer dans le statut quo ? Lâcherait-il les colonies ? Abandonnerait-il Al Qods comme capitale palestinienne ? Comme l'a résumé un commentateur de radio israélien, Bibi « n'a jamais présenté de carte » de sa conception d'un éventuel Etat palestinien.
Un Etat que les Palestiniens veulent proclamer souverain sur l'ensemble des territoires palestiniens occupés par Israël depuis juin 1967 : Al Qods (Jérusalem-Est), la Cisjordanie et la bande de Gaza.
Mais Israël exige la démilitarisation de cet État, la présence de son armée à long terme sur une partie de son territoire, dans la vallée du Jourdain, le contrôle de son espace aérien et de ses frontières extérieures. Adieu la souveraineté palestinienne.
Les colonies. Les Palestiniens exigent un retrait israélien de tous les territoires occupés depuis 1967, mais sont disposés à accepter des modifications frontalières mineures sur la base d'échanges de territoires équivalents avec Israël.
Ce dernier exclut catégoriquement un retour aux frontières d'avant 1967 et entend annexer les blocs d'implantations où vivent la grande majorité des 360.000 colons juifs, hors Al Qods (Jérusalem-Est).
Les Palestiniens veulent faire d'Al Qods leur capitale, Israël considère Jérusalem, y compris la partie orientale, comme sa capitale «indivisible et éternelle» et se refuse à tout partage de la ville.
Plus de cinq millions de réfugiés palestiniens enregistrés officiellement attendent qu'Israël leur reconnaisse un droit au retour dans ses frontières, conformément à la résolution 194 de l'Assemblée générale de l'ONU.
Israël refuse catégoriquement l'application de ce «droit au retour». Le Premier ministre Benjamin Netanyahu veut que les Palestiniens reconnaissent Israël «comme l'Etat du peuple juif» afin, selon lui, de garantir que la question des réfugiés sera résolue dans le cadre du futur Etat palestinien.
L'eau. Israël accapare une grande partie des nappes phréatiques dans le sous-sol de la Cisjordanie. Les Palestiniens réclament un partage équitable.
A voir ses entraves, on voit bien que si la relance des pourparlers constitue quelque succès en soi, il va de soi qu'elle n'aura aucune signification tant le risque d'aboutir à une impasse est imminent.
Surtout qu'ils se passent sous l'égide de Washington, qui avait remué ciel et terre pour empêcher les Palestiniens d'avoir un statut de membre à l'ONU.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.