Réforme de la retraite : enfin le bout du tunnel ?    Le Maroc en quarts de finale de la Coupe du monde de football pour amputés    Regards croisés sur le partenariat euro-africain    Maroc : Une première réunion de la commission chargée de la réforme de retraite    Casablanca : Table-ronde sur la gestion de l'eau    Twitter : Métamorphose en «application à tout faire»    Le Ministère du Commerce et BIM Maroc signent un partenariat pour le développement du local sourcing    Forum mondial de l'Alliance des civilisations: Moratinos exprime ses remerciements au Roi    L'ambassadeur Samir Dhar : «Alger est obsédé par la question du Sahara mais assure ne pas se considérer comme partie prenante du dossier, cela fait sourire»    Attijariwafa bank et l'AMCI célèbrent les lauréats internationaux de la Coopération du Maroc    Le ministre yéménite des AE dénonce le rôle de l'Iran dans l'émergence du séparatisme houthi    CPS de l'UA : Rabat a placé la protection des enfants parmi ses priorités, dit la délégation marocaine    Coupe du Monde 2030 : L'Ukraine rejoint la candidature de l'Espagne et du Portugal    Christiane Taubira: « Si on ne la ligote pas, la jeunesse peut transformer la société marocaine »    Une star de la téléréalité française obtient la nationalité marocaine (PHOTO)    Coronavirus au Maroc: 24 contaminations enregistrées ce mercredi, toujours aucun décès    Mauvais traitements : l'administration pénitentiaire dément les allégations de l'entourage d'un ancien détenu    Refus du visa Schengen: protestations devant le siège de la Délégation de l'UE à Rabat (VIDEO)    Nouveaux détails sur le démantèlement de la cellule terroriste à Melilla    Israël : Sept films marocains au 38ème Festival international du film de Haïfa    Casablanca : «WeCasablancaFestival» revient pour une 3e édition du 6 au 8 octobre    Ligue des champions : Chelsea-AC Milan et Benifica-PSG en affiches ce soir    Belgique : Hassan Iquioussen pourrait «ne jamais revenir en France»    Sahara : José Manuel Albares rencontre Staffan de Mistura    Leyton Maroc propose un emploi inédit à des étudiants d'Al Akhawayn    Pénurie de céréales : le Maroc pourrait se tourner vers la France    Migration : Deux embarcations transportant des Marocains atteignent les côtes espagnoles    Mondial de football pour amputés : Le Maroc étrille l'Argentine (4-0) et file en quarts de finale    Ligue des champions : Naples ridiculise l'Ajax, la VAR en vedette à Milan    La problématique de l'eau au cœur de l'intrigue du roman de Siham Kartobi    Le Festival national du samaâ et de madih à Fès promet un show spirituel    Mouhcine Rahaoui expose ses «Enfants des Mines» à Marrakech    Semaine des prix Nobel : tour d'horizon sur les heureux consacrés    Algérie – Maroc, duel annoncé pour l'organisation de la CAN 2025    Casablanca: arrestation d'une employée de pharmacie pour tentative d'achat d'un nourrisson    Valladolid : Jawad El Yamiq indisponible pendant un mois    Contribuables nouvellement identifiés:laDGI rappelle la prorogation des mesures d'encouragement    Zelensky revendique des avancées « rapides » de ses troupes dans le Sud    SAR la Princesse Lalla Hasnaa inaugure à Marrakech le Parc de l'Oliveraie de « Ghabat Chabab »    L'ANRAC délivre 10 autorisations d'exercice des activités de transformation et de fabrication du cannabis    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce mercredi 5 octobre    La campagne de sensibilisation au dépistage précoce du cancer de sein lancée    La Bourse de Casablanca débute dans le vert ce mercredi    Maroc : Nouvelle secousse tellurique de magnitude 4,8 degrés au large de Driouch    Algérie: 8 ans de prison ferme pour Saïd Bouteflika    Espagne : feu vert du gouvernement au budget 2023    Production audiovisuelle : Mehdi Bensaid rencontre des responsables de Netflix    ONU : Une sahraouie dénonce la responsabilité de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Basket-ball : La FIBA ne reconnaît pas le comité provisoire
Publié dans L'opinion le 19 - 12 - 2013

Après la lettre adressée le mardi 17 décembre 2013 par la FIBA au président du comité provisoire, M. Kamal Hajjouj, indubitablement, disons-le tout haut, ce n'est pas demain que le basket-ball national va retrouver son équilibre culturiste. Oui, une fois encore, la balle au panier est dans l'œil du cyclone, à titre liminaire, de souligner que la suspension immédiate de la FRMBB par la FIBA est une décision qui été jugée comme nécessaire par le bureau central de la FIBA suite à l'interférence directe du ministère de tutelle dans les affaires de la Fédération Royale Marocaine de Basket-ball en violation des dispositions statutaires de la FIBA.
Mais il semble que la nouvelle décision de la FIBA n'est pas tributaire seulement à cause de l'interférence du ministère de la Jeunesse et des Sports, mais aussi par la plainte déposée devant les tribunaux administratifs par la FRMBB à l'encontre du ministère de tutelle, et qu'une première audience était fixée pour le mercredi 18 décembre 2013.
Aussi, une taupe aurait informée la FIBA de l'existence d'une prétendue d'alliances politiques entre certains membres du ministère de tutelle avec des anciens membres de la FRMBB, qui, depuis des années, cherchent à déstabiliser et affaiblir la Fédé et ses membres élus. Pour précision, lors de l'assemblée générale 2010-2011, seul le président de la Fédération Royale Marocaine de Basket-ball, M. Mohamed Dinia, a été élu, par contre le restant du bureau a été copté par le même président.
Donc, la FIBA va continuer ses investigations pour élucider la situation du basket-ball national, mais en attendant de voir plus clair, elle ne peut, malheureusement, pas reconnaître la légitimé du comité provisoire. Aussi, malgré la suspension de la FRMBB, cette dernière reconnaît toujours le Dr Mohamed Fouad Amar comme président de la Fédération Royale Marocaine de Basket-ball.
Mais la FIBA, est-elle au courant, tout d'abord, que le Dr Mohamed Fouad Amar, n'est pas le président la FRMBB, mais membre du bureau fédéral à qui le président M. Mohamed Dinia a délégué ses pouvoirs ? Une délégation dont le Dr Mohamed Fouad Amar s'est désistée il y a quelques mois. Aussi, pour l'opinion publique, et jusqu'à la tenue de l'assemblée générale élective, le Président de la Fédération Royale Marocaine de basket-ball n'a toujours pas rendu public sa démission.
Mais que disent les statuts qui gouvernent le basket-ball national, chose qu'ignore peut-être la FIBA :
En cas de vacance, il est pourvu à une nouvelle élection du poste vacant, lors de l'Assemblée générale suivante. En cas de vacance empêchant le comité directeur de prendre des décisions, il est procédé à la convocation d'une assemblée générale ordinaire pour élection aux postes vacants.
Le mandat des membres ainsi élus prend fin à la date à laquelle devait expirer normalement celui du membre remplace.
En cas de vacance du poste de président de la FRMBB, il est remplacé provisoirement par le président délégué, ou à défaut par le 1er vice-président ou le deuxième vice-président jusqu'à la plus proche assemblée qui procède à l'élection du président pour la période restant à courir du mandat de l'ancien président.
Toutefois, la représentation de la FRMBB en justice ne peut-être assurée, à défaut du président, que par un mandataire agissant en vertu d'un pouvoir spécial.
La décision prise par la FIBA soulève aujourd'hui plus de questions qu'elle ne résout les problèmes que connaît le basket-ball national.
La question qui se pose cependant et de manière tenace : Comment va réagir aujourd'hui le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Mohamed Ouzzine, devant cette nouvelle décision de la FIBA, lui, qui, devant la chambre du parlement, avait déclaré qu'il va gérer le sport national selon la loi nationale.
Depuis deux ans, le basket-ball national a été ponctué de tristes feuilletons, qui ne sont ni mexicain, ni hindou, ni turc, mais made in morroco, et c'est la jeunesse nationale qui absolve la note des errements jusqu'à présent injustifiés de ceux qui dirigent le basket-ball national, ou ceux ou celles qui refusent d'enterrer la hache de guerre.
Ce n'est pas avec les beaux discours qu'on va faire sortir le sport en général et le basket-ball en particulier de sa torpeur. Les règlements eux-mêmes sont mal faits. Soyons justes, pour une fois, les circonstances atténuantes ne manquaient pas au sein du basket-ball national. Une discipline qui avec les temps qui courent perd de son identité et bien évidement en ressources, la fédération par elle-même de son organisation, ses structures, ses besoins ... Bref, le basket-ball national est entrain de perdre du terrain.
Loin de toutes les considérations qu'on peut imaginer, les composantes du basket-ball national doivent mettre en avant l'intérêt du basketball national au détriment de leur intérêt personnel.
Aussi, il temps pour que M. Mohamed Dinia sort de son silence pour mettre fin à une situation des plus confuse, un homme que le 22 novembre 2010 a été élu, à l'humanité, nouveau président de la Fédération Royale Marocaine de Basket-ball. Lui qui ce jour là a assuré qu'il sera à la disposition de la famille du basketball national pour consolider les acquis réalisés par l'ancienne équipe dirigeante du bureau fédéral.
Messieurs qu'on se le dise tous, le basket-ball national est dans une phase critique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.