Covid-19: les Philippines, premier pays à réimposer un large confinement    Elections sénatoriales-Egypte: un Marocain à la tête d'une mission d'observation    Conférence de soutien au Liban: 250 millions d'euros d'aides internationales    Botola Pro D1 : programme de la 21ème journée    Violation de l'état d'urgence sanitaire: 742 personnes poursuivies à Taroudant    Covid-19: l'essentiel de la déclaration du ministère de la Santé    21ème journée de la Botola Pro D1 : Des rencontres à couteaux tirés    Météo Maroc : prévisions du lundi 10 août 2020    Une humble pensée d'une petite germe nommée Abderrahmane El Youssoufi    Le Groupe OCP fête ses 100 ans d'existence    La rentrée scolaire, c'est dans trois semaines    Dépression : La vitamine D ne sert à rien    Frère Jean, ex-photographe de mode devenu moine orthodoxe dans les Cévennes    Le MMVI retrace la genèse artistique au Maroc    Les œuvres de l'artiste danoise Lene Wiklund illuminent l'espace Dar Souiri    Ligue des champions Messi au rendez-vous de Lisbonne    Signature d'une convention d'objectifs pour le développement du football féminin    D'aucuns prônent un dépistage massif en faveur du personnel soignant    Classée 2ème destination dans le monde : La ville ocre dans le top 25 du TripAdvisor    Réouverture des salles de sport    Recul des ventes de la quasi-totalité des secteurs au premier semestre    Coronavirus : 1.230 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 33.237 cas cumulés dimanche 9 août à 18 heures    Présentiel ou enseignement à distance : les précisions du département de l'Education Nationale    Manchester City bourreau du Real de Zidane    Lyon élimine la Juventus et jouera City en quarts    Maroc Télécom a boosté les revenus des sociétés de bourse en 2019    Le gouvernement libanais exprime sa gratitude pour l'initiative royale    La FIDHOP s'oppose au 3e mandat de Ouattara    Le Bayern et le Barça en quart !    El Otmani: La situation épidémiologique connaît des évolutions inquiétantes    De la nécessité des évolutions structurelles des écosystèmes et des chaînes de valeur    Au bord du naufrage!    «Les petits porteurs ont aussi soutenu le MASI»    Coronavirus: 23 joueurs et membres du staff de l'Ittihad de Tanger testés positifs    Colombie: Arrestation de l'ancien président Alvaro Uribe    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination!    «De l'encre sur la marge» de M'barek Housni    Casablanca à l'heure de son premier festival de Hip-Hop «On-line»    Le nouveau khalife général de la famille tidjane Niass remercie le Roi Mohammed VI    France: Une explosion fait 8 blessés à Antibes    La terre a de nouveau tremblé en Algérie    Liban Message plein d'émotion de Majda Roumi au milieu des décombres (Vidéo)    Rabat: une nouvelle expo au Musée Mohammed VI    Fonds d'investissement stratégique : le décret arrive au parlement    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    Explosion de Beyrouth : L'aide humanitaire marocaine remise    Le philosophe Bernard Stiegler n'es plus (vidéo)    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les attaquants en pleine lumière
Publié dans L'opinion le 02 - 06 - 2014

Ils sont ceux qui concentrent les espérances des supporteurs et recueillent le plus gros de la gloire: tour d'horizon des attaquants les plus attendus du Mondial brésilien, de Neymar à Klose en passant par Messi et Cristiano Ronaldo.
Les stars
Ils sont sans doute les trois joueurs les plus attendus de ce Mondial. Ils sont aussi ceux pour qui la pression est la plus forte: Neymar parce qu'il est l'enfant chéri du Brésil, pour qui seule la victoire finale est une option; Cristiano Ronaldo et Messi parce qu'ils sont les deux meilleurs attaquants du monde et que leurs sélections respectives n'ont rien à espérer s'ils ne sont pas au top.
Ronaldo arrive avec une cuisse douloureuse, mais sur la lancée du triomphe du Real Madrid en Ligue des Champions. Depuis le début de saison, le Portugais a inscrit 61 buts en 53 matches dont 10 en six rencontres avec sa sélection, qu'il a qualifiée presqu'à lui tout seul pour le Brésil lors du barrage face à la Suède (un but à l'aller, trois au retour).
Messi de son côté a vécu une saison mitigée avec quelques blessures et sans titre. Mais une saison mitigée pour l'Argentin, c'est tout de même 43 buts en 48 matches.
Avec CR7 et Messi en forme, le Portugal et l'Argentine sont de vrais candidats au titre. Mais s'ils sont en retrait, leurs équipes deviennent ordinaires.
Le rôle de Neymar est moins central pour le Brésil où le talent est mieux réparti. Fred, Hulk ou Oscar partagent ainsi avec le Barcelonais les responsabilités offensives. Mais à 22 ans, Neymar compte déjà 30 buts en 47 sélections. S'il brille chez lui, il peut devenir l'un des plus grands.
Jeune garde
et recordman
Il avait explosé à l'Euro-2012 entre buts de rêve et célébration tout en muscles. Deux ans plus tard, Mario Balotelli devrait encore être à la pointe de l'équipe d'Italie, même s'il n'a toujours pas réussi à se stabiliser en club.
Karim Benzema est lui indispensable à une équipe de France qui veut faire oublier 2010. Laissé de côté par le sélectionneur d'alors Raymond Domenech, l'attaquant du Real Madrid avait échappé au naufrage des Bleus en Afrique du Sud. En confiance après une saison pleine en Espagne, il peut être l'un des hommes de ce Mondial si ses adducteurs le laissent en paix.
La Belgique regorge de talents offensifs et le plus brillant d'entre-eux est Eden Hazard. Ses relations avec son sélectionneur Marc Wilmots n'ont pas toujours été idylliques, pas plus qu'avec José Mourinho, son coach à Chelsea. Mais en Blue comme en Rouge, il est incontournable.
Face à ces jeunes ambitieux, Miroslav Klose s'apprête lui à disputer sa quatrième Coupe du Monde avec l'Allemagne. Au-delà de l'objectif collectif d'un titre avec la Mannschaft, Klose, 36 ans le 9 juin, vise le record du nombre de buts inscrits en Coupe du monde. Avec 14 buts marqués en trois éditions, il n'a besoin que d'un but de plus pour rejoindre Ronaldo au sommet.
Les diminués
Ce Mondial aurait aussi pu être le leur, mais ils seront finalement déjà heureux s'ils peuvent y participer. Le plus incertain reste Falcao. Victime en janvier avec Monaco d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche, le Colombien ira peut-être au Brésil mais ne sera certainement pas à 100%.
Diego Costa a de son côté pris énormément de risques en fin de saison avec l'Atletico Madrid, reprenant plusieurs fois la compétition en dépit de blessures insuffisamment guéries. En finale de la Ligue des champions, il a tenu neuf minutes malgré son fameux traitement à base de placenta de jument. Après sa grande saison avec l'Atletico, il serait pourtant bien utile à une équipe d'Espagne où le poste d'avant-centre est un souci récurrent.
Quant à Luis Suarez, les images de sa sortie de clinique en fauteuil roulant ont inquiété
Tout l'Uruguay. Opéré du ménisque le 22 mai, l'attaquant de Liverpool, joueur de l'année en Angleterre avec 31 buts, doit pourtant former avec Cavani l'un des duos d'attaque les plus excitants du Mondial.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.