Service militaire : Plus de 900 candidats accueillis à Larache    Cinq morts dans une bousculade avant le concert de Soolking    Divided G-7 Leaders Headed for Clashes at Tense French Summit    Tétouan : Un jeune homme se donne la mort par pendaison    Casablanca : 3 ans de prison pour un escroc récidiviste    La première journée dominée par les Sud-africains : Le Maroc décroche la médaille de bronze au relais 4x100m nage libre    Vidéo : Luis Suarez poursuivi par des fans à Tanger…    Renaissance Sportive de Berkane : Fouzi Lekjaa quitte la présidence    Le troisième Festival national de Marmoucha du 30 août au 1er septembre    11ème Festival «Voix de Femmes» de Tétouan : Daoudia, Najat Rajoui et les autres    Le droit à la TERRE !    Jeux Africains: Les Lionnes font mieux que les Lionceaux    Belksiri : Arrestation d'un multirécidiviste apparu sur les réseaux sociaux en possession d'armes blanches    Label'Vie récompense les bacheliers    RFI : C'est un véritable défi que le Maroc a relevé    Actifs immobiliers. Baisse des prix d'environ 1% au 2e trimestre    Barid Al-Maghrib participe au concours du plus beau timbre-poste lancé par PUMED    Classe moyenne : Une reconnaissance royale    Cristina López Barrio: Tanger la «captivante»    Budget des régions. Le dispositif projeté pour 2020    Marquage fiscal : En cas de victoire, De La Rue peu soucieux d'honorer son contrat ?    La mode veut agir pour l'environnement, mais sans contraintes    Souss-Massa : Plus de 2 MMDH pour 83 projets au 1er semestre 2019    Edito : Rentrée    Le patron de la Fed joue gros avec son discours vendredi    Tensions et dissensions attendues au sommet du G7 qui s'ouvre samedi en France    Ocean Viking: Les réserves de nourriture s'épuisent (MSF)    Italie: le Premier ministre Giuseppe Conte démissionne…    «Les Forces Armées Royales, la Marche de la fidélité et l'esprit du renouveau» : Un livre qui traite de l'action royale permanente en faveur de la modernisation des FAR    Parlement. Vacances prolongées ?    Initiative «Cinéma sur la Muraille» : Le 7ème art à l'honneur à Essaouira    M'barek Boussoufa rejoint le club d'Al-Sailiya    Le régime syrien va permettre aux civils de sortir de la région d'Idleb    News    Le partenariat Afrique-Indonésie doit reposer sur une logique gagnant-gagnant    Vers le renforcement de la coopération entre le Parlement marocain et l'UIP    Mise en service à Rabat des nouveaux autobus    Féminicide à Sidi Slimane    Divers    Faire souvent la sieste, un signe précoce d'Alzheimer ?    Le Maroc et les Iles Fidji veulent booster leurs relations    Le Soudan se dote d'un nouveau pouvoir    L'ultime défi de l'Imperatore Franck Ribéry à la Fiorentina    Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions : L'IRT gagne mais sa qualification reste compromise    Abdelhamid Azzubair, un artiste éclectique qui exalte la calligraphie arabe    Dwayne Johnson récupère sa place d'acteur le mieux payé au monde    Le Festival international de Volubilis de musique mondiale traditionnelle de retour à Meknès    L'orchestre philharmonique Symphonyat attendu à l'hippodrome de Casablanca    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les attaquants en pleine lumière
Publié dans L'opinion le 02 - 06 - 2014

Ils sont ceux qui concentrent les espérances des supporteurs et recueillent le plus gros de la gloire: tour d'horizon des attaquants les plus attendus du Mondial brésilien, de Neymar à Klose en passant par Messi et Cristiano Ronaldo.
Les stars
Ils sont sans doute les trois joueurs les plus attendus de ce Mondial. Ils sont aussi ceux pour qui la pression est la plus forte: Neymar parce qu'il est l'enfant chéri du Brésil, pour qui seule la victoire finale est une option; Cristiano Ronaldo et Messi parce qu'ils sont les deux meilleurs attaquants du monde et que leurs sélections respectives n'ont rien à espérer s'ils ne sont pas au top.
Ronaldo arrive avec une cuisse douloureuse, mais sur la lancée du triomphe du Real Madrid en Ligue des Champions. Depuis le début de saison, le Portugais a inscrit 61 buts en 53 matches dont 10 en six rencontres avec sa sélection, qu'il a qualifiée presqu'à lui tout seul pour le Brésil lors du barrage face à la Suède (un but à l'aller, trois au retour).
Messi de son côté a vécu une saison mitigée avec quelques blessures et sans titre. Mais une saison mitigée pour l'Argentin, c'est tout de même 43 buts en 48 matches.
Avec CR7 et Messi en forme, le Portugal et l'Argentine sont de vrais candidats au titre. Mais s'ils sont en retrait, leurs équipes deviennent ordinaires.
Le rôle de Neymar est moins central pour le Brésil où le talent est mieux réparti. Fred, Hulk ou Oscar partagent ainsi avec le Barcelonais les responsabilités offensives. Mais à 22 ans, Neymar compte déjà 30 buts en 47 sélections. S'il brille chez lui, il peut devenir l'un des plus grands.
Jeune garde
et recordman
Il avait explosé à l'Euro-2012 entre buts de rêve et célébration tout en muscles. Deux ans plus tard, Mario Balotelli devrait encore être à la pointe de l'équipe d'Italie, même s'il n'a toujours pas réussi à se stabiliser en club.
Karim Benzema est lui indispensable à une équipe de France qui veut faire oublier 2010. Laissé de côté par le sélectionneur d'alors Raymond Domenech, l'attaquant du Real Madrid avait échappé au naufrage des Bleus en Afrique du Sud. En confiance après une saison pleine en Espagne, il peut être l'un des hommes de ce Mondial si ses adducteurs le laissent en paix.
La Belgique regorge de talents offensifs et le plus brillant d'entre-eux est Eden Hazard. Ses relations avec son sélectionneur Marc Wilmots n'ont pas toujours été idylliques, pas plus qu'avec José Mourinho, son coach à Chelsea. Mais en Blue comme en Rouge, il est incontournable.
Face à ces jeunes ambitieux, Miroslav Klose s'apprête lui à disputer sa quatrième Coupe du Monde avec l'Allemagne. Au-delà de l'objectif collectif d'un titre avec la Mannschaft, Klose, 36 ans le 9 juin, vise le record du nombre de buts inscrits en Coupe du monde. Avec 14 buts marqués en trois éditions, il n'a besoin que d'un but de plus pour rejoindre Ronaldo au sommet.
Les diminués
Ce Mondial aurait aussi pu être le leur, mais ils seront finalement déjà heureux s'ils peuvent y participer. Le plus incertain reste Falcao. Victime en janvier avec Monaco d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche, le Colombien ira peut-être au Brésil mais ne sera certainement pas à 100%.
Diego Costa a de son côté pris énormément de risques en fin de saison avec l'Atletico Madrid, reprenant plusieurs fois la compétition en dépit de blessures insuffisamment guéries. En finale de la Ligue des champions, il a tenu neuf minutes malgré son fameux traitement à base de placenta de jument. Après sa grande saison avec l'Atletico, il serait pourtant bien utile à une équipe d'Espagne où le poste d'avant-centre est un souci récurrent.
Quant à Luis Suarez, les images de sa sortie de clinique en fauteuil roulant ont inquiété
Tout l'Uruguay. Opéré du ménisque le 22 mai, l'attaquant de Liverpool, joueur de l'année en Angleterre avec 31 buts, doit pourtant former avec Cavani l'un des duos d'attaque les plus excitants du Mondial.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.