Algérie: Multiplication des emprisonnements de journalistes    Une nouvelle agence ANAPEC à l'Université Hassan II de Casablanca    Compensation: La charge décroche de 12%    La CGEM propose la création d'un "Label santé"    Macron appelle à éviter « toute escalade » ou « interférence extérieure » au Liban    Covid-19-Cas suspects: des centres de santé dans les quartiers    Migration illégale: Interpellations à Tan-Tan    Transformation digitale : la CDG passe à la vitesse supérieure    Covid-19 : Pourquoi le vaccin russe a déclenché autant d'animosité en Occident ?    Ciments Modernes étend son voile en Cote d'Ivoire avec une nouvelle cimenterie    US Round Up du mercredi 12 août – Kamala Harris, Bill de Blasio, Restaurants/Bars    Coronavirus: nouveau record au Maroc avec 1499 nouveaux cas    Evolution Covid-19 au Maroc : 1.499 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 36.694 cas cumulés, mercredi 12 août à 18 heures    Ecoles privées et parents d'élèves : La confrontation reprend de plus belle    Champions League: heure, chaines...le programme des matchs (quarts de finale)    Un camion dérape, le chauffeur légèrement blessé    Situation épidémiologique au Maroc : Les indicateurs s'affolent !    Les divagations d'Alger et les mises au point musclées de l'UE    Ali Yata, il y a 23 ans ...    UC: une décision de Sajid crée la zizanie au sein du parti    Coronavirus: l'artiste Abderrazak Baba est décédé à Marrakech    Le parcours chrono-thématique des peintres marocains    Benchaâboun : 45 milliards de dirhams alloués au Fonds d'investissement stratégique    Absence de mesures de sécurité sanitaire    Alexandre Loukachenko, le président inamovible...    L'Atlético revient à Lisbonne six ans après    L'engagement des jeunes pour une action mondiale    Boxe: le combat entre Mike Tyson et Roy Jones Jr reporté    Google lance un dispositif d'alerte aux tremblements de terre    Que vive le Liban des lumières !    «Ne touche pas à mon patrimoine»    Botola: résultats et classement de la 21e journée    Casablanca: un camion-citerne percute une station-service (VIDEO)    Procès à distance: 306 audiences en une semaine    Les Marocains du monde, objet de toutes les sollicitudes    Le Bayern part favori face au Barça    Europa League : United et l'Inter au denier carré    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    Chez les séparatistes, la corruption le dispute aux détournements en tous genres    Le jeune artiste Anas Khermoui expose sa "Vision sensible" à Essaouira    Antonio Banderas annonce avoir le Covid-19 le jour de ses 60 ans    Entre Brad Pitt et Angelina Jolie, c'est à nouveau la guerre    Botola Pro D1 : Le WAC s'impose face à l'OCK    Poutine: la Russie a développé le premier vaccin anti-Covid-19    Comment la dépression a eu raison de l'écrivaine Naima El Bezaz    La Jeunesse socialiste dans l'attente de la vérité sur la suspicion de collusion des compagnies pétrolières    Trump évacué en pleine conférence de presse (VIDEO)    Ziad Atallah : L'aide marocaine intervenue au moment opportun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le courage des lâches
Publié dans L'opinion le 21 - 06 - 2014

! C'est l'idée qui vient à l'esprit à la lecture de la dépêche de l'agence de presse MAP à propos de la convocation par Yassine Mansouri de l'ambassadeur de France à Rabat suite à la tentative du capitaine déchu des Forces Royales Air, Mustapha Adib, de s'introduire, à Paris, dans la chambre d'hôpital du Général Abdelaziz Bennani, ex-inspecteur des Forces Armées Royales, qui se trouve dans un grave état de santé.
Plus choquant encore le fait que celui qui a été chassé de l'armée de l'air, avant de s'exiler en France, après un séjour en prison, ait pu s'introduire dans l'hôpital militaire français Val-De-Grace jusqu'à la chambre où est alité le général. Il a fallu que la famille de ce dernier fasse elle-même barrage à l'intrus pour l'empêcher de s'en prendre au malade, à qui il avait apporté une lettre d'insultes.
La sixième puissance militaire au monde est, donc, incapable d'assurer la garde à l'entrée de son hôpital militaire de Paris et la sécurité des malades qui y sont alités ?! Si jamais les terroristes d'Al Qaïda ou quelconque organisation terroriste du genre venait à l'apprendre, bien des malades hospitalisés au Val-De-Grace n'auront même plus besoin de soins... Les effectifs envoyés guerroyer au Sahel feraient-ils défauts pour assurer la garde des hôpitaux militaires dans la métropole ?
Étrange comportement de la part de l'armée française envers un officier marocain qui a pourtant fait ses classes à Saint Cyr. Qui plus est un général de corps d'armée, plus haut grade dans la hiérarchie militaire, ancien inspecteur des FAR et commandant de la zone sud. C'est l'un des trois plus hauts gradés de l'armée marocaine et, à ce titre, l'un de ses emblèmes. Les FAR ont si souvent collaboré avec l'armée française, sur tellement de théâtres d'opérations, que l'on ne peut imaginer de meilleurs alliés. La notion de camaraderie et de fraternité d'armes a-t-elle quitté l'esprit militaire français ?
Le capitaine déchu des FAR ne peut ignorer ce que pensent les Marocains de celui qui insulte un malade alité, aussi ennemi haï soit-il. Sa mise en scène dans l'Hôpital Val-De-Grace, qu'il semblerait avoir filmé, n'est donc pas destinée à ses compatriotes, qui ne vont pas du tout apprécier, mais s'inscrirait dans une stratégie de nuisance encore plus machiavélique. Encore une fois, les lobbies anti-marocains en France parviennent à enfoncer le clou de la crise entre les deux pays, aidés et encouragés par l'attitude incompréhensible de dirigeants politiques aux commandes, incapables d'évaluer à sa juste valeur l'amitié historique et agissante qui lie les deux Etats et d'agir en conséquence.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.