Météo: le temps prévu ce jeudi 13 mai au Maroc    Botola Pro D1: Le partage des points entre le RAJA et le FUS    Botola: Remontada de l'AS FAR face au MAS    Le roi Mohammed VI a reçu un message du président Erdogan    Message de Mahmoud Abbas au roi Mohammed VI    Des couleurs à retrouver pour la couture traditionnelle    Le Gabon veut intégrer le Commonwealth    M'Barek Bouderka relate l'histoire étonnante d'un jeune résistant (VIDEO)    Baccalauréat 2021: Le MEN publie les cadres de référence actualisés des examens certifiants    Agadir: la veille de l'Aid, les autorités mobilisées pour le respect des mesures préventives (Photo)    Aïd Al-Fitr au Maroc: un virologue craint un « remake » du scénario de l'Aïd Al-Adha    Lions de l'Atlas : Le Maroc affrontera le Ghana et le Burkina Faso en amical    Laâyoune: La désalinisation pour assurer l'essor de la région    Streaming musical: Spotify améliore les options de partage pour les réseaux sociaux    Ramadan : Thomas Pesquet souhaite bonne fête aux Musulmans avec une photo de la Mecque vue de l'espace    Liga : Youssef En-Nesyri s'offre son 18ème but face au FC Valence    Le Maroc place la question palestinienne au même rang que sa cause nationale (El Otmani)    Aïd Al Fitr: Grâce royale au profit de 810 personnes    Officiel : Grâce Royale au profit de certains détenus du Hirak du Rif    Le Barça trébuche à Levante, le faux-pas de trop ?    Oualid El Hajjam vise un retour en sélection !    Mme Bouayach: Le travail de mémoire pierre angulaire dans les politiques de garantie de non-répétition    Manchester City tient son titre, la C1 dans le viseur    «Aywad»: un hymne à la vie    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 12 mai 2021 à 16H00    Covid-19: maintien du couvre-feu de 20h à 6h durant les jours de l'aid el fitr    Aziz Rabbah : Le Maroc dépassera 52% de son mix énergétique en 2030    Le PPS condamne l'agression contre la Palestine    Conseil de Gouvernement : Approbation de projets de décrets fixant les dates des échéances électorales    Journée internationale des musées : ouverture exceptionnelle et gratuite des musées affiliés à la FNM    Amrani: Modeste jusqu'au bout du pinceau    Affaire Brahim Ghali : un appel urgent exhorte la justice espagnole à mettre fin à l'impunité    Marché des changes (3-7 mai): l'écart de liquidité à son plus bas historique    Messagerie : WhatsApp largement en tête au Maroc    D'un patrimoine immatériel à un écosystème générateur d'emplois et de richesse    CMC : la campagne de vaccination a apporté un grand bol d'air au climat des affaires    UEFA: enquête disciplinaire contre le Real, le Barça et la Juve    L'ONMT publie son premier bulletin bimensuel dédié à la relance du tourisme [document]    M. Bourita s'entretient avec son homologue ivoirienne    Palestine : Pluie de bombes sur Gaza, déluge de roquettes sur Israël    Tan-Tan: Saisie de plus de 6,5 tonnes de Chira, cinq personnes interpellées    Algérie : l'ONU de plus en plus préoccupée par la violation des droits fondamentaux    Samir Kheldouni Sahraoui: "Le tourisme marocain 2.0 post Covid nécessite une offre labellisée Covid Free"    Rire en temps de pandémie, une échappatoire pour l'être humain    Franc succès du 1er Salon international virtuel de la calligraphie arabe et ses arts    Washington appelle à la "désescalade" à Al Qods-Est    Événements d'Al-Qods: des parlementaires marocains réagissent    ONU : L'économie mondiale devrait connaître une croissance de 5,4% en 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Palestine: Dépôt de la 1ère plainte contre l'entité sioniste
Publié dans L'opinion le 04 - 03 - 2015

La Palestine déposera, le 1er avril, sa première plainte contre des dirigeants sionistes devant la Cour pénale internationale (CPI), a annoncé, lundi 2 mars, l'Organisation de libération de la Palestine (OLP). «'une des prochaines étapes importantes est le dépôt d›une plainte contre Israël à la CPI, le 1er avril, concernant la dernière guerre à Gaza et contre la colonisation» sioniste de la Cisjordanie occupée, a déclaré un membre de la direction de 'OLP, Mohammed Shtayyeh. Les Palestiniens assurent avoir déjà rassemblé des preuves et comptent également sur les résultats, attendus fin mars, de 'enquête de 'ONU sur la guerre dans la bande de Gaza. Le procureur de la CPI avait annoncé, en mi-janvier, avoir ouvert un examen préliminaire pour savoir s›il existait une «base raisonnable» pour ouvrir une enquête sur des crimes de guerre présumés commis depuis 'été dans les Territoires palestiniens. Après 'échec d›un projet de résolution prévoyant la fin de 'occupation sioniste des Territoires palestiniens sous trois ans, la Palestine avait adhéré en janvier à la CPI avec le but proclamé de poursuivre les dirigeants israéliens pour «crimes de guerre», notamment dans la bande de Gaza, ravagée cet été par une offensive israélienne qui a tué près de 2.200 Palestiniens.
Cette annonce de 'OLP intervient avant une réunion, aujourd'hui et demain, des 130 membres du Conseil central de 'organisation à Ramallah, siège de 'Autorité palestinienne en Cisjordanie, et sur fond d›inquiétudes quant à 'avenir de cette autorité. Les Palestiniens, privés des taxes que l'entité sioniste collecte pour leur compte, depuis qu›ils ont déposé, il y a trois mois, leur demande d›adhésion à la CPI, brandissent désormais l'arme de la dissolution de l'Autorité. Celle-ci reviendrait à placer l'entité sioniste, puissance occupante, en charge directe de la destinée des plus de quatre millions et demi de Palestiniens de Cisjordanie et de Gaza. L'Autorité palestinienne avait menacé, auparavant, de mettre fin à la coopération avec les services de sécurité sionistes, en Cisjordanie, en réaction à l'arrêt du versement des taxes collectées en son nom par les autorités sionistes.
20.000 maisons de palestiniens menacées de démolition à Al Qods
D'autre pat, treize mille militaires sionistes ont participé, dimanche 1er mars, à des manœuvres impromptues en Cisjordanie, ce qui n'était pas arrivé depuis 2012. Dans un communiqué laconique, le chef d'état-major de l'armée, dit avoir ordonné la tenue d'un «exercice surprise du commandement central», qui dépend du gouverneur militaire de ce territoire palestinien, occupé depuis 1967. Mais plus graves encore que les provocations sionistes, les démolitions ininterrompues des maisons des palestiniens à Al Qods. Ziad Hamouri, directeur du Centre de Jérusalem pour les droits sociaux et économiques, a déclaré que plus de 20.000 maisons palestiniennes sont menacées d'être démolies, par une décision de l'occupant sioniste, sous prétexte de construction sans permis. Hamouri a déclaré que l'occupation exploite la loi du défaut d'autorisation comme un outil de guerre contre la présence palestinienne, soulignant qu'un grand nombre de Palestiniens ne peuvent pas répondre aux procédures israéliennes difficiles et les montants exorbitants demandés par la municipalité de l'occupation pour obtenir un permis de construction. Il a ajouté : «Les exigences israéliennes imposées au Arabes sont impossibles à réaliser au niveau financier ou administratif, parce que le permis est obtenu dans un délai de 5 à 8 ans et coûte de 30.000 à 50.000 dollars». Hamouri a attiré l'attention sur le fait que ces procédures ne s'appliquent pas aux Juifs, dont un grand nombre obtiennent des appartements préparés dans les colonies et bénéficient d'exemptions fiscales régulières. Depuis de longues années, l'occupation a démoli des centaines de maisons palestiniennes dans la ville occupée de Jérusalem, mais le nombre soulevé par Hamouri est important et surprenant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.