Le Parlement adopte deux projets de loi sur le domaine maritime marocain    Le HCP appelle à l'élaboration d'un modèle de développement adapté aux nouvelles évolutions nationales et internationales    SM le Roi reçoit plusieurs ambassadeurs étrangers    Présidence de la CGEM: Alj et Tazi l'emportent avec une grande majorité    Vahid veut jouer contre les grandes sélections du continent Africain    Walid Regragui quitte le FUS pour rejoindre Al-Duhail    Le CESE présente son rapport sur le foncier au Maroc    Tanger Med : solutions dématérialisées pour l'export agroalimentaire    Système statistique national: Le sujet de la réforme enfin sur la table    Le coronavirus de Wuhan : Panique sur toute la ligne    Le PPS rend hommage au militant et à l'intellectuel engagé    Abdelkader Ababou: adieu l'artiste doux…    Le Groupe dresse son bilan 2019 : Renault Maroc performe à nouveau avec près de 400.000 véhicules produits    Procès en destitution de Trump: Mardi glacial au Capitole    Botola Pro D1 : Le Wydad de Casablanca nouveau leader    CAN-2020 de futsal : Objectif, conserver le titre    L'opposition russe en désarroi après la réforme éclair de Poutine    La Grèce sur le point d'être présidée pour la première fois par une femme    Au titre de l'année 2019 : 80 rencontres culturelles dans 35 cafés littéraires de par le Maroc    Improvisation sur «Des tranches de vie nées du néant»    "Mon corps, ma liberté", un mouvement sur les pas de "El Violador eres tu!    Italie: Les «sardines» défient Salvini…    La Caravane «Maroc-Innov» fait escale à Chichaoua au profit des jeunes porteurs de projets    Taroudant : Un couple soupçonné d'agression sur sa fille    Sommet UK-Afrique : Le Maroc en force à Londres    Perspectives prometteuses pour l'économie nationale : La DEPF table sur un taux de croissance de 3,7% en 2020    Burkina Faso : 48 heures de deuil national après une nouvelle attaque terroriste    Retraites : la CGT a mis à l'arrêt la plus grande usine hydro-électrique de France    L'enfant terrible de la mode Jean-Paul Gaultier raccroche au sommet de la gloire    Lamia Tazi nommée PDG du laboratoire pharmaceutique Sothema    Edito : Nouvelle victoire    Classement Rekrute: Qui sont les 25 employeurs les plus attractifs?    Arrestation à Meknès d'une vagabonde pour enlèvement présumé d'un nourrisson    Le sommeil contrecarre le larcin planifié par un Marocain dans un complexe commercial en Italie    Le directeur sportif du FC Séville”Monchi”: Youssef En Nesyri a un énorme potentiel    Didier Six,l'entraîneur de la Guinée: C'est vrai que le plus gros morceau, c'est le Maroc    Session de formation sur l'arbitrage en sports collectifs    Les drones pourraient bientôt voler comme des oiseaux    Insolite : Le chat fugueur    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    Vers un deuxième acte de l'affaire Tiazi    Jean-Paul Carteron : Dakhla sera la future Floride du Maroc    Venezuela: Pompeo annonce plus d'actions contre la "tyrannie" de Maduro    Colloque sur le financement de l'économie nationale à la Chambre des représentants    La Chambre des conseillers s'ouvre aux ONG    Le caftan marocain brille de mille feux à Paris    Le patrimoine amazigh à l'honneur à Imintanoute    Forum national des créations de l'enfant à Fès    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Boxe / Rabiî : « Le sacre mondial, fruit d'une préparation de longue haleine »
Publié dans L'opinion le 18 - 10 - 2015

Le sacre mondial décroché à Doha, pour la première fois dans l›Histoire de la boxe marocaine, est le fruit d›une préparation mentale, physique et tactique soutenue qui a duré près de deux ans, a souligné Mohamed Rabiî, nouveau maître incontesté de la catégorie des 69kg, mettant en avant l›appui de son entourage et du staff technique.
Le parcours vers ce titre était, pourtant, parsemé d›embûches, étant donné la stature des adversaires à défier, mais la volonté de décrocher l›or grandissait au fil des victoires, notamment lors du premier combat, a affirmé Rabii à la MAP, à l›arrivée de l›équipe nationale de boxe, vendredi après-midi à l›aéroport international Mohammed V à Casablanca.
Afin d›atteindre ce but, il a fallu s›armer du maximum de concentration et boxer très fort pour venir à bout des challengers, a confié le pugiliste marocain, qui a dépossédé, jeudi en finale, le Kazakh Daniyar Yeleussinov de son titre AIBA, après une victoire sans équivoque (3-0).
Rabiî, champion d›Afrique de la même catégorie, a également assuré que cette réalisation, qu›il dédie à SM le Roi Mohammed VI, est de nature à le motiver davantage pour enrichir le palmarès du noble art marocain, notamment lors des Jeux Olympiques 2016, qu›il disputera à côté de son compatriote Achraf El Kharroubi (52 kg).
A ce propos, un programme dense a été mis en place par l›encadrement technique, afin de préparer les boxeurs marocains à ces joutes, a-t-il fait savoir, louant les efforts colossaux engagés par le staff technique pour aider les éléments de la sélection nationale à aller de l›avant.
De son côté, le premier vice-président de la Fédération Royale Marocaine de Boxe (FRMB), Mohamed Loumaini, a souligné que Rabiî, sacré champion du monde, a juste 22 ans, et désigné comme deuxième meilleur boxeur aux Mondiaux de Doha, porte désormais la lourde responsabilité de donner l›exemple et montrer la voie à ses collègues.
Grâce aux multiples stages et concentrations programmés, la boxe marocaine aura son mot à dire dans l›avenir, a-t-il assuré, soulignant l›enthousiasme suscité par le titre de Rabiî parmi les Marocains.
Pour célébrer cette importante réalisation, la Fédération Royale Marocaine de Boxe (FRMB) a organisé une grande réception en l›honneur des huit pugilistes marocains à savoir, outre Rabiî, Imad Ahayoune (49 kg), Achraf El Kharroubi (52 kg), Mohamed Hamout (56 kg), Abdelhak Aatakni (64 kg), Hassan Saada (81 kg), Abdeljalil Abouhamda (91 kg) et Mohamed Arjaoui (+ 91 kg).
La délégation marocaine, présidée par Driss Zailachi, comprend également M. Loumaini, représentant de la FRMB aux réunions de la Fédération internationale de boxe (AIBA), Mounir Barbouchi, directeur technique national, Dagoberto Rojass Scott, entraineur principal, Mohamed Mesbahi, entraineur-adjoint et Walid Laghribi, médecin.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.