Coupe de la CAF: on connaît l'adversaire de Berkane en finale    Enseignant décapité en France: les derniers éléments de l'affaire    Vents poussiéreux et aveuglants s'abattent sur Settat (VIDEO)    Subvention des projets artistiques : El Ferdaous fait le point    Le roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de feu maître Ahmed Dghrni    Coronavirus : Casablanca, Rabat, Tanger, Marrakech…la situation dans chaque ville    Maroc. L'école, un enjeu vital    Quatre tonnes de résine de cannabis saisies près d'Al-Hoceima    Investissements publics. Ce que prévoit le gouvernement pour2021    Tennis : Lajovic, Rublev et Zverev, le tiercé gagnant    Présidentielle US : Insultes, attaques, tous les coups seraient-ils permis en campagne ?    Les Etats-Unis saluent le leadership de S.M le Roi dans les questions d'intérêt commun    L'ONMT donne un coup d' accélérateur à son plan de relance touristique national    La FIFA inaugure un programme exécutif de lutte contre le dopage    Diego Costa absent face au Bayern    Larbi Naji, fidèle combattant de Berkane    L'Alliance du Pacifique réitère son appui au Plan d'autonomie au Sahara    Installation de la Commission des droits de l'Homme de Fès-Meknès    Moscou prêt à un gel russo-américain du nombre de têtes nucléaires    Athènes demande à l'UE d'examiner la suspension de l' union douanière avec Ankara    Asha, la nouvelle révélation marocaine de la chanson espagnole    El Jadida : Une mineure dénonce son père incestueux    Sahara marocain : Le «Polisario» poursuit ses provocations sous le regard de la MINURSO    Scandale de l'arbitrage : le Raja se plaint auprès de la CAF    Covid-19, pas de vaccin avant 2021    Il existerait six types différents de coronavirus [Etude]    Projet de loi de finances : ce qui est prévu pour la Santé    Convention entre Rabat et Madrid pour lutter contre la criminalité    Atlantic Free Zone. MEDZ et DMA signent pour une extension    Marrakech: le musée Yves Saint Laurent rouvre ses portes    Institut français du Maroc : le post-Covid-19 sera digital !    Les mesures restrictives prolongées à Jerada    Le match Zamalek-Raja sera-t-il reporté ? Les explications d'un ancien membre de la CAF    JESA en mission pour la réalisation d'une Cité Olympique à Abidjan    Benabdallah: «le quotient électoral n'est pas du tout une obsession des Marocains»    Relance économique: des mesures fiscales pour contrecarrer les répercussions du covid    Tourisme: l'ONMT passe à la vitesse supérieure    Un colloque dédié au secteur de la presse à l'initiative de l'ANME    Débat du siècle. Combattre l'économie turque mène en enfer    Le PLF-2021, un projet réaliste qui tient compte des «capacités objectives»    IDE : le Maroc s'accapare la 9ème place dans la région MENA en 2019 [Rapport]    Hakimi, l'ailier qui déborde d'ambition à l'Inter    Boujemaâ Lakhdar, le maître    Le Maroc récupère 25.500 pièces archéologiques rares    Cinemed. Les films marocains cartonnent au festival de Montpellier    "La lecture, acte de résistance": «Un élan de solidarité citoyenne pour sauver le livre»    Bolivie: Le dauphin d'Evo Morales vainqueur de l'élection présidentielle    France: le gouvernement annonce un plan d'action contre la radicalisation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Commémoration du 432ème anniversaire de la bataille de Oued Al-Makhazine
Publié dans MAP le 04 - 08 - 2010

Le Haut commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération a organisé, mercredi dans la commune de Souaken, un meeting en commémoration du 432ème anniversaire de la bataille de Oued Al-Makhazine.
Les participants à cette manifestation ont mis en exergue cette rayonnante page de l'histoire du Maroc et rappelé les faits et la symbolique de cette grande épopée qui avait, à l'époque, mis un terme aux desseins expansionnistes des puissances colonialistes au Maroc et a, depuis, inspiré les Marocains dans leur lutte pour la défense de la liberté et de l'intégrité territoriale du Royaume.
Intervenant à cette occasion, M. Noureddine Lehrim, chef du département des études historiques au Haut commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération, qui représentait le Haut commissaire, M. Mustapha El Ktiri, a mis en exergue la profonde signification que revêt la commémoration de cet évènement historique, qui constitue une étape phare dans la lutte du Maroc pour sa souveraineté.
Il a également évoqué les faits historiques de cette célèbre bataille qui avait permis au Maroc de défendre son territoire contre les puissances étrangères et avait renforcé la place du Royaume en tant qu'Etat fort et indépendant jouissant du respect et de l'estime des Nations.
Cette épopée glorieuse témoigne également de la grandeur du peuple marocain et son attachement à la liberté et l'indépendance, de même qu'elle illustre, majestueusement, l'éternelle symbiose entre le Trône et le peuple, a ajouté M. Lehrim.
Au terme de cette manifestation, qui s'est déroulée en présence notamment du gouverneur de la province de Larache, Mohamed El Amine El Mrabet Targhi et d'élus locaux, les participants se sont rendus au mausolée Abdelmalek Essaâdi, héros de cette bataille, pour se recueillir sur la tombe de ce grand homme qui a marqué cette étape de l'histoire du Maroc par sa bravoure et son abnégation à défendre la liberté de son pays.
Des versets du Saint Coran ont, également, été déclamés et des prières élevées pour le repos de l'âme des martyrs de la libération, avec à leur tête les regrettés Souverains feu SM Mohammed V et son compagnon de lutte feu SM Hassan II.
Vers la fin du mois de février 1578, le Roi du Portugal Don Sébastien exprima sa détermination de s'emparer de tout le territoire marocain. Une détermination traduite par la campagne qu'il mena, lui-même, après avoir reçu du roi d'Espagne Philippe II un appui militaire terrestre et maritime, en plus du soutien de plusieurs pays alliés.
Le 25 juin 1578, les forces portugaises embarquent de Lisbonne à bord de 1.200 bateaux. Informé depuis Fès de cette campagne, le Sultan Abdelmalek Essaâdi décida de conduire lui-même son armée à Ksar El Kebir pour faire face aux envahisseurs.
En fin stratège, Abdelmalek Essaâdi incita Don Sebastien à avancer jusqu'à Loukous, dans la région de Souaken, en vue de l'isoler de sa flotte maritime qui était son point fort et constituait la source de ravitaillement de ses troupes en armes et en munitions.
Don Sebastien tomba dans le piège et donna son ordre de marcher sur Ksar El Kebir et de traverser Oued El Makhazine. Après destruction du pont de ce fleuve par les Marocains, la bataille a eu lieu lundi 4 août 1578 et s'est soldée par la mort de Don Sébastien et de son allié Mohamed El Moutaouakil et la déroute des forces envahissantes.
Au cours de la bataille, le Sultan Abdelmalek Essaâdi décéda des suites d'une maladie. Son décès ne sera annoncé qu'une fois la victoire des Marocains proclamée.
Le Portugal demandera, par la suite, à Ahmed Mansour Eddahbi, proclamé Sultan à l'issue de la bataille, le rapatriement de la dépouille du roi Don Sébastien au Portugal. Le Sultan marocain accèdera, sans exiger une contrepartie, à cette requête et ordonnera la remise de la dépouille du roi portugais aux siens.
La victoire des Marocains lors de cette mémorable bataille, connue également sous le nom de "la bataille des trois Rois", avait donné un coup d'arrêt aux visées expansionnistes du Portugal et permis au Maroc de s'ériger en puissance et de renforcer sa position sur les plans africain et méditerranéen.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.