Casablanca en quête d'un air plus frais    Au G20, duel en vue entre Chine et USA, l'Iran en toile de fond    Sénégal : Salif Sané forfait pour le reste du premier tour    La liste des nouveaux ambassadeurs reçus par le roi    Lancement au siège de l'OCDE à Paris du 2e Programme Pays-Maroc    Le mal de maire!    Conférence à Bahreïn: Un plan économique pour les Palestiniens, qui le rejettent    Brésil: la Cour Suprême va réexaminer le dossier «Lula»    L'hégémonie    CAN 2019 : Le programme des rencontres de ce mercredi    L'Europe étouffe sous la canicule, qui va s'intensifier    Facultés de médecine. Une moyenne de 14,4 exigée pour la présélection    De la parole poétique mêlée avec les rythmées électriques    Maroc-Côte d'Ivoire. Déterminés, les Lions d'Atlas croient à la victoire    Nissan prêt à revoir avec Renault la structure d'une alliance en danger    Renault rénove un établissement scolaire dans la région d'Essaouira    Nucléaire, Golfe : l'Iran semble jouer l'apaisement    BMW transporteur officiel du Festival Mawazine    El Jadida : OCP organise dimanche la finale de son championnat de beach soccer    Les Comores expriment leur "soutien sans réserve" à l'initiative marocaine d'autonomie    Chambre des représentants : Adoption de trois conventions relatives à la ZLECAF et à l'accord de pêche durable Maroc-UE    Un policier à Casablanca accusé de chantage, vol et adultère    Tanger-Med : Avortement d'une tentative de trafic de 270 kg de chira    MRE, loin des clichés    Stratégie de développement: Addou fait le point avec les députés    Déconcentration administrative. El Otmani épinglé par la majorité et l'opposition    31ème édition du festival du théâtre universitaire à Casablanca    Le Cameroun réussit son entrée, le Ghana chancelle    Youssef Amrani, nommé à Prétoria, « ready to work »…    Soulaliyates, Laftit veille au grain…    Mawazine 2019 : Elissa embrase Nahda    Royal Air Maroc en représentation au Caire, en marge de la CAN    Régionalisation avancée et mise en œuvre d'une stratégie visant la préservation de l'identité des MRE    Jordan Ayew, la stagnation du prodige    S'énerver plus pour vivre plus    YouTube pressé de mieux protéger les enfants    Divers    La Côte d'Ivoire réussit son entrée en matière    Deuxième réunion de l'Observatoire des délais de paiement    Plusieurs conventions signées en marge du Salon Bio Expo Maroc    Sommet des deux rives : Engagements pour une nouvelle ambition en Méditerranée    El Hadji Diouf Jouer la CAN en Egypte est une chance !    Très attendu par ses fans, Reda Taliani cartonne à Salé    Chellah à l'heure de la musique tzigane    "Toy Story 4" en tête du box-office    Le Maroc présent à la conférence de Manama    Mauritanie: Ghazouani proclamé vainqueur dès le premier tour    Démantèlement d'une cellule liée à Daesh composée de 4 personnes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Partenariat touristique national pour le repositionnement de la destination Rabat-Salé
Publié dans MAP le 13 - 01 - 2011

Une convention de partenariat a été signée récemment entre le ministère du Tourisme et de l'Artisanat, la Société marocaine d'ingénierie touristique (SMIT) et l'Agence pour l'aménagement de la Vallée du Bouregreg (AAVB) pour le repositionnement de la destination Rabat-Salé.
Signée par le ministre du Tourisme, M. Yassir Zenagui, le président du directoire de la SMIT, M. Omar Bennani et le directeur général de l'AAVB, M. Lamghari Essakel, cette convention s'inscrit dans le cadre de la stratégie globale de repositionnement de la destination Rabat-Salé définie dans le cadre de la nouvelle vision de développement touristique "Vision 2020", indique un communiqué conjoint des partenaires.
Ce partenariat conforte la vocation culturelle de Rabat en vue d'en faire une ville de city break à moyen terme, tout en capitalisant sur sa clientèle d'affaires en tant que capitale administrative du Royaume.
Par ailleurs, le positionnement de la destination Rabat-Salé vise à prolonger le séjour des touristes et à structurer la croissance de son tourisme autour du développement des grands projets structurants, notamment l'aménagement de la vallée du Bouregreg, en consolidant le développement de l'offre pour le tourisme d'affaires et en enrichissant le produit avec une offre culture (musées et centre d'interprétation au niveau des médinas) et loisirs (circuit d'interprétation, animation, resort golfique, etc.).
Dans ce cadre, le partenariat vise à coordonner et mutualiser les moyens et efforts des parties pour la valorisation des actifs culturels de la ville tant matériels qu'immatériels, ainsi que pour le développement d'activités touristiques connexes, précise la même source.
Cette convention concerne plus spécifiquement la valorisation touristique de la façade fluviale de l'ancienne médina de Rabat (création d'un circuit touristique, aménagement d'un centre d'interprétation et développement de maisons d'hôtes) et la mise en valeur de la kasbah des Oudayas (création de musées thématiques en rapport avec l'histoire du lieu, notamment un musée de la mer et un musée de la prison).
Il s'agit aussi du développement d'un resort golfique dans la séquence 4 du projet d'aménagement de la vallée du Bouregreg, la mise en valeur du site du Chellah (restauration et mise en tourisme du site à travers l'aménagement de circuits, la mise en place de spectacles, etc.) et l'assistance technique de la SMIT pour la partie touristique du projet d'aménagement de la vallée du Bouregreg.
A travers cette convention, le ministère s'engage notamment à mobiliser et fédérer l'ensemble des départements ministériels concernés par la réalisation des projets objets de la convention, souligne le communiqué.
Pour sa part, la SMIT s'engage à accompagner et conseiller l'Agence pour l'aménagement de la Vallée du Bouregreg notamment, sur les volets de conceptualisation et de programmation des équipements ainsi qu'en termes de positionnement et de placement des lots hôteliers auprès d'investisseurs et opérateurs de renom cohérents avec le positionnement du projet.
De son côté, l'Agence pour l'aménagement de la Vallée du Bouregreg s'engage à participer au financement et à la mise en oeuvre des équipements et actions prévus, à mobiliser le foncier nécessaire à la mise en oeuvre des projets, en menant les actions nécessaires auprès des différentes parties prenantes publiques et privées ainsi qu'à assurer le suivi de la bonne exécution des travaux d'aménagement urbains et de construction des équipements prévus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.