Le président du Forum Crans Montana voit en Dakhla un laboratoire de développement pour l'Afrique    Vers un business dialogue entre le Maroc et le Royaume-Uni    Forum de Davos : le modèle américain est un exemple pour le reste du monde, selon Donald Trump    Botola Pro D1 : Le fauteuil du leader n'est plus immunisé    Le Maroc prend part au Comité des Représentants permanents de l'Union africaine    HCR au Maroc : 6.656 réfugiés et 3.100 demandeurs d'asile au 31 décembre 2019    L'ex-patron chinois d'Interpol condamné à treize ans de prison    Botola Pro: Le WAC passe en tête du classement    Tirage au sort Coupe du Monde 2022: Zone Afrique, à quelle heure et sur quelle chaîne ?    L'Asie en « alerte maximale » face au nouveau virus chinois    Tanger Med : Plus de 65 millions de tonnes de marchandises traitées en 2019    L'Etat islamique aurait trouvé son nouveau chef    Suite à la fin de la convention de la concession «Assiaqa Card» : M2M anticipe une baisse de ses résultats 2020    Compétitivité : le Maroc au bas de l'échelle    Les Parlementaires enquêtent sur les marges des banques    Des tacles forts, et volonté délibérée de faire mal    Congrès régional de Drâa Tafilalet du PPS    La saison agricole sera-t-elle compromise ?    Najate Limet: «Nous voulons sensibiliser des donateurs marocains»    Pearl Jam de retour avec un nouvel album    Le Maroc abrite la 13e édition du festival du théâtre arabe    Le nombre de chômeurs dans le monde devrait repartir à la hausse    Lahcen Es-saady : «L'initiative avance d'une manière constante et enregistre une forte interactivité des Marocains»    Venezuela: Reconnaître Guaido comme président, mais payer ses impôts à Maduro    Casablanca : Rick's Café devant la justice    Le procès historique de Donald Trump entre dans le vif du sujet    Escroquerie financière et piratage de cartes de paiement électroniques : Quatre individus devant le parquet à Rabat    Tunisie : Elyes Fakhfakh, ex-ministre des Finances, désigné Premier ministre, appelé à former rapidement un gouvernement    Le patrimoine amazigh à l'honneur à Imintanoute    L'Inspecteur Général des FAR reçoit le DG de l'Etat-Major Militaire International de l'OTAN    La Bolivie retire sa reconnaissance de la « rasd »    Handball : le Maroc perd face à la Tunisie    Taroudant : couple soupçonné d'agression sur leur fille    Nouveau système d'évaluation du handicap, les précisions d'El Moussali    Voici le temps qu'il fera ce mardi    Accord international pour relancer les efforts de paix en Libye    Des ex-guérilleros salvadoriens protègent la forêt qui leur avait donné refuge    Insolite : Klinsmann épinglé    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    Trois raisons qui expliquent une rapide prise de poids chez les hommes    RSB-Raja, un choc qui a tenu toutes ses promesses    Les sales besognes de Larbi Naji    Les femmes mises au ban du développement    Les EEP bénéficient de plus de 28 MMDH de déblocages à fin novembre    Société Générale et Yamed capital annoncent la création d'une joint-venture    Agadir à l'heure des "Journées de Tiznit"    "Bad boys for life" en tête du box office nord-américain    Abdelouahab Doukkali enchante le public saoudien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Partenariat touristique national pour le repositionnement de la destination Rabat-Salé
Publié dans MAP le 13 - 01 - 2011

Une convention de partenariat a été signée récemment entre le ministère du Tourisme et de l'Artisanat, la Société marocaine d'ingénierie touristique (SMIT) et l'Agence pour l'aménagement de la Vallée du Bouregreg (AAVB) pour le repositionnement de la destination Rabat-Salé.
Signée par le ministre du Tourisme, M. Yassir Zenagui, le président du directoire de la SMIT, M. Omar Bennani et le directeur général de l'AAVB, M. Lamghari Essakel, cette convention s'inscrit dans le cadre de la stratégie globale de repositionnement de la destination Rabat-Salé définie dans le cadre de la nouvelle vision de développement touristique "Vision 2020", indique un communiqué conjoint des partenaires.
Ce partenariat conforte la vocation culturelle de Rabat en vue d'en faire une ville de city break à moyen terme, tout en capitalisant sur sa clientèle d'affaires en tant que capitale administrative du Royaume.
Par ailleurs, le positionnement de la destination Rabat-Salé vise à prolonger le séjour des touristes et à structurer la croissance de son tourisme autour du développement des grands projets structurants, notamment l'aménagement de la vallée du Bouregreg, en consolidant le développement de l'offre pour le tourisme d'affaires et en enrichissant le produit avec une offre culture (musées et centre d'interprétation au niveau des médinas) et loisirs (circuit d'interprétation, animation, resort golfique, etc.).
Dans ce cadre, le partenariat vise à coordonner et mutualiser les moyens et efforts des parties pour la valorisation des actifs culturels de la ville tant matériels qu'immatériels, ainsi que pour le développement d'activités touristiques connexes, précise la même source.
Cette convention concerne plus spécifiquement la valorisation touristique de la façade fluviale de l'ancienne médina de Rabat (création d'un circuit touristique, aménagement d'un centre d'interprétation et développement de maisons d'hôtes) et la mise en valeur de la kasbah des Oudayas (création de musées thématiques en rapport avec l'histoire du lieu, notamment un musée de la mer et un musée de la prison).
Il s'agit aussi du développement d'un resort golfique dans la séquence 4 du projet d'aménagement de la vallée du Bouregreg, la mise en valeur du site du Chellah (restauration et mise en tourisme du site à travers l'aménagement de circuits, la mise en place de spectacles, etc.) et l'assistance technique de la SMIT pour la partie touristique du projet d'aménagement de la vallée du Bouregreg.
A travers cette convention, le ministère s'engage notamment à mobiliser et fédérer l'ensemble des départements ministériels concernés par la réalisation des projets objets de la convention, souligne le communiqué.
Pour sa part, la SMIT s'engage à accompagner et conseiller l'Agence pour l'aménagement de la Vallée du Bouregreg notamment, sur les volets de conceptualisation et de programmation des équipements ainsi qu'en termes de positionnement et de placement des lots hôteliers auprès d'investisseurs et opérateurs de renom cohérents avec le positionnement du projet.
De son côté, l'Agence pour l'aménagement de la Vallée du Bouregreg s'engage à participer au financement et à la mise en oeuvre des équipements et actions prévus, à mobiliser le foncier nécessaire à la mise en oeuvre des projets, en menant les actions nécessaires auprès des différentes parties prenantes publiques et privées ainsi qu'à assurer le suivi de la bonne exécution des travaux d'aménagement urbains et de construction des équipements prévus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.