Un voisin, un destin    Concurrence. Le système doit s'améliorer    Edito : Succès retentissant    Immigration illégale et traite humaine : Arrestation de cinq individus à Imzouren    Tiznit : Une balle de sommation tirée pour neutraliser un récidiviste en état d'ébriété avancée    Le Maroc au Blockchain Summit à Londres avec la Britcham    Ala veille du G20 à Osaka, Guterres appelle à une croissance mondiale équitable    ONU-Sahara : Gabon, Bahrein et Burundi réitèrent leur soutien au Maroc    El Othmani se décerne un satisfecit devant les Conseillers    Allah, Sidna …et le foot !    BMCE Bank of Africa réalise une triple augmentation de capital de 4 milliards Dh !    Conseil de Surveillance d'Al Omrane qui maintient le cap    13è édition de « Grandes écoles pour tous » organisée par la Fondation AWB    Mauritanie: L'opposition conteste la victoire d'El Ghazouani    Encore une cellule terroriste démantelée    Eco-Médias remporte la Supradyn Cup    Enseignement: Les élèves condamnés à subir leur héritage social    MRE: Benatiq décline le dispositif 2019    Musiques sacrées du monde: Bilan «très positif» pour la 25e édition    Mawazine: Une pluie de stars    Le Nigéria décroche le premier ticket pour les huitièmes de finale    Le Onze national poursuit sa préparation au grand complet    Atal, Monsieur "je donne tout"    Le Cameroun confirme et le Ghana rate son entrée    Bonne tenue de l'activité du secteur de la pêche    Session de formation sur la démocratie participative    Rencontre entre la direction du parti et des acteurs associatifs, de différents horizons    Bouillon de culture    Nucléaire, Golfe : L'Iran semble jouer l'apaisement    Docteur Chafik Chraïbi, président de l'Association marocaine de lutte contre l'avortement clandestin    Alzheimer La faute à la circulation sanguine ?    Baccalauréat 2019 : La meilleure note au niveau national enregistrée dans la région de Rabat-Salé-Kénitra    La communication publique stratégique : Une légitimation organisationnelle des réformes    Insolite : Pirates informatiques    Avec ses cours de robotique, l'Arménie rêve d'un "futur hautement technologique"    Deux jours de fête sous le thème "La chanson marocaine, une expression esthétique et une identité"    Pour un développement de la culture de cinéma    Taza. Première édition du festival national de la chanson marocaine    Les choses sérieuses commencent !    CAN 2019 : les derniers jours d'Al Ahmadi avec les Lions de l'Atlas    Elissa : «J'aimerais bien chanter en dialecte marocain»    Conférence à Bahreïn: Un plan économique pour les Palestiniens, qui le rejettent    Brésil: la Cour Suprême va réexaminer le dossier «Lula»    Nucléaire, Golfe : l'Iran semble jouer l'apaisement    Nissan prêt à revoir avec Renault la structure d'une alliance en danger    SM LE ROI NOMME DE NOUVEAUX AMBASSADEURS : LA LISTE COMPLÈTE AVEC YOUSSEF AMRANI POUR UNE MISSION PRECISE    BMW transporteur officiel du Festival Mawazine    El Jadida : OCP organise dimanche la finale de son championnat de beach soccer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





M. El Malki: Les pourparlers informels sur le Sahara permettent au Maroc de faire connaitre la proposition d'autonomie
Publié dans MAP le 28 - 01 - 2012

Les pourparlers informels sur le Sahara permettent au Maroc de faire connaitre davantage la proposition d'autonomie en tant que prélude au règlement définitif de la question du Sahara, a indiqué Habib El Malki, membre du bureau politique de l'Union socialiste des forces populaires (USFP).
"Malgré l'absence d'un progrès ou de résultats concrets jusqu'à présent lors de ces pourparlers, ceux-ci demeurent pourtant en faveur du Maroc dans la mesure où ils lui permettent de faire valoir la pertinence de la proposition d'autonomie et d'approfondir le dialogue avec les parties concernées, à leur tête l'Algérie", a souligné M. El Malki, dans une déclaration à la MAP à propos du 8ème round des pourparlers informels sur le Sahara, qui se déroulent du 19 au 21 juillet à Manhasset (banlieue de New York) sous l'égide de l'ONU.
La clé de la solution est entre les mains d'Alger qui soutient, encadre et finance le polisario, a-t-il précisé, ajoutant que l'Algérie n'affiche désormais jusqu'ici aucune véritable volonté politique pour résoudre ce problème.
"L'Algérie résiste toujours au changement positif qui caractérise la position de la communauté internationale par le biais de moyens d'antan consistant en l'appui de lobbies, particulièrement au sein de l'ONU, dans le but de servir les intérêts économiques de certaines parties", a précisé M. El Malki.
Il a également indiqué que l'obstination de l'Algérie demeure derrière le blocage et le statuquo du Grand Maghreb.
"La démocratisation de la société algérienne avec une opinion publique agissante dans ce pays contribuera à enclencher une nouvelle dynamique dans les relations entre Rabat et Alger", a-t-il noté.
M. El Malki a, d'autre part, relevé que les changements rapides que connaissent actuellement plusieurs pays arabes requièrent l'unité nationale et l'édification de véritables systèmes démocratiques, estimant que la lutte des peuples arabes conforte le combat du peuple marocain pour préserver son unité nationale à travers l'accélération du processus de démocratisation.
Il a, en outre, fait savoir que la nouvelle Constitution du Royaume consacre une telle donne à travers notamment l'établissement de la régionalisation avancée comme choix stratégique qui consolide l'unité et ouvre le champ à une large participation populaire dans la perspective de concrétiser l'autonomie dans les provinces du sud.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.