Maroc Telecom enregistre près de 63 millions de clients    Le secteur bancaire confirme sa résilience en 2018    Alerte Météo : Il va pleuvoir dans plusieurs villes au Maroc    Lekjâa convoque la famille du football marocain à Skhirat    Comicom introduit la marque indienne Mahindra au Maroc    L'Europe se prépare à une nouvelle canicule, Paris en alerte    Faits divers    Loi-cadre sur l'enseignement    La Jordanie réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    El Otmani en visite à Dakhla-Oued Eddahab    Tenue du gala international de boxe professionnelle à El Jadida    Des centaines d'Algériens sont bloqués au Caire    Victoire de la sélection algérienne en finale de la CAN 2019    Artisanat à Fès. 42 MDH pour le développement des compétences    Actes de sabotage et de vandalisme à Lâayoune    Point de vue : Hanane, Reda… et tant d'autres !    Le Maroc présent à la Foire internationale du livre de Lima    Dar El Bacha accueille l'exposition « Etoffe des sens, résonnances, Serge Lutens, Yves Saint Laurent »    Festival international Jawhara : Le retour de Cheb Bilal    CNDH: Au nom du principe de la pluralité    Israël démolit des maisons palestiniennes près de Jérusalem    Proscrire la violence!    Festival des huîtres de Qualidia    Avortement d'une tentative de trafic de 345 kg de chira à Bab Sebta    Hervé Renard refuse la sélection des Pharaons    Ukraine: Vers une majorité absolue au Parlement du parti du président Zelensky    La colère gronde à Hong Kong après les agressions brutales de manifestants    Laâyoune : Ouverture d'une enquête…    Un vibrant hommage rendu à Husseïn Chaâbi par la ville de Laâyoune    Akhannouch promet de solliciter le portefeuille de la santé en 2021    La course à Downing Street s'achève, Boris Johnson ultra-favori    Décès directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique Yukiya Amano    Accord de pêche. La flotte espagnole est de retour    Dakhla devient une référence nationale    Les prix des produits alimentaires en légère hausse, tirés par les légumes    BCIJ : Arrestation à Meknès d'un terroriste franco-marocain    Corée du Nord. Un taux de participation aux votes de 99.98%    Tanger. 20 blessés à cause de l'écroulement d'un manège    La traite humaine nargue la loi 27-14    Mobilisation exceptionnelle pour lutter contre un vaste incendie au Portugal    Béni Tadjit et la parade des prétendants !    Les atouts touristiques de la région de Dakhla-Oued Eddahab mis en avant à Prague    Bounedjah Le réveil magique de la machine à buts des Fennecs    Les tops et les flops de l'édition égyptienne    Une approche qui n'est pas du goût de tous    C'est parti pour la 6ème édition du Festival Al Haouz    Show haut en couleur de Hamid Bouchnak et Hatim Ammor au Festival international du raï    Débat à Essaouira sur le rôle des jeunes dans la préservation du patrimoine gnaoui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Agadir: la 2ème phase de l'INDH dope les programmes de lutte contre la pauvreté
Publié dans MAP le 28 - 01 - 2012

La lutte contre la pauvreté et les inégalités dans la région d'Agadir Ida Outanane vient de bénéficier d'un coup d'accélérateur avec l'entrée en vigueur de la deuxième phase de l'Initiative nationale de développement humain (INDH) qui s'étale jusqu'à 2015.
Six communes rurales et quatre quartiers urbains supplémentaires de cette préfecture viennent d'être inclus dans la catégorie ciblée par les programmes générateurs de revenus et favorisant une meilleure intégration socio-économique, qui constituent le socle de ce chantier de développement humain enclenché à travers le Maroc.
Longtemps panélisées par une situation géographique difficile au milieu des rudes montagnes d'Ida Outanane et par des ressources souvent modestes, les communes d'Aziar, Tamri, Aksri, Imouzer, Tadrart et Ikki se trouvent aujourd'hui éligibles au financement de l'INDH.
La décision a été prise lors d'un comité préfectoral de développement humain présidé le Wali de la région Souss-Massa-Draa, Mohamed Boussaid.
Il faut dire que ces communes font partie des zones rurales aujourd'hui aptes à bénéficier de l'aide de l'INDH dans sa seconde phase qui s'étale de 2011 à 2015. Le seuil de pauvreté des communes ciblées est fixé à 14 pc au lieu de 30 pc auparavant.
Cette démarche ouvre la voie à l'élargissement des programmes de réduction de la pauvreté et de lutte contre l'exclusion et la marginalisation à un plus grand nombre de zones rurales au Maroc. Au total, ce sont 701 communes rurales qui sont concernées au niveau national.
Par ailleurs, le nombre de quartiers à profiter du programme d'exclusion sociale en milieu urbain à Agadir a été porté de 8 à 12. Au niveau national, ce sont aujourd'hui 530 quartiers qui seront ciblés.
Sur la base d'une enquête couvrant la période 2004-2007, la direction régionale des statistiques note que les indicateurs de pauvreté au niveau d'Agadir Ida Outanane sont en baisse. De 8, 9 pc, le taux est passé à 4 pc.
Plusieurs facteurs expliquent, selon la même source, cette tendance positive. Un responsable de cette direction a avancé des facteurs liés à l'intégration sociale, l'emploi, l'amélioration des prestations sociale et à la scolarisation des filles, ainsi que l'impact de l'INDH qui commence, selon lui, à se faire sentir sur les populations ciblées.
Aussi, le comité préfectoral de développement humain a-t-il rappelé l'importance de donner la priorité dans la sélection des projets bénéficiaires de l'appui de l'INDH aux activités génératrices de revenu stable et à fort impact sur la communauté.
Selon des données de la préfecture d'Agadir Ida Outanane, quelque 320 projets couvrant différents domaines ont été initiés durant la 1ère phase de l'INDH bénéficiant directement à près de 290.000 personnes. Le taux moyen d'avancement des projets se situe aujourd'hui à 85 pc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.