Présidentielles au Brésil: Bolsonaro confiant, Lula appelle à la paix    Covid-19/Maroc : 3.195 PCR réalisés en 24H    Casablanca / L'Boulevard : Des débordements entachent la joie des festivaliers    Mondial-2022: le Maroc et le Qatar annoncent un accord portant sur la sécurité de l'événement    Les liens historiques entre le Maroc et le Pérou ne peuvent être altérés par des positions volatiles    Skhirate-Témara : 700 bénéficiaires d'une caravane médicale    Mondial de football pour amputés : Le Maroc s'incline face au Brésil    Larache / Festival équestre : Les cavaliers des tribus Jbalas consacrent un patrimoine ancestral    L'Boulevard envers et contre tout !    Migrants : quatre morts et vingt-neuf disparus au large des Canaries    le ministère des Affaires étrangères met une cellule de suivi et des numéros de téléphone à la disposition de la communauté marocaine    Prévisions météorologiques pour le lundi 03 octobre 2022    Conférence autour du livre «Tifawin» de Khadija Rchouk    Vidéo : Quand Tarab Ambassadors fête comme il se doit la fête d'Al Mawlid    Insolite : Le prince moulay Hicham pousse la chansonnette dans la rue    Rabat vibre au rythme du jazz    Guelmim : Journée d'étude sur la problématique de la gestion des ressources hydriques dans la région    Migrants clandestins : les familles des disparus haussent le ton    Burkina Faso: Le chef de l'ONU condamne « toute tentative » de prise de pouvoir par la force    Burkina Faso: sous fond de rivalité entre la Russie et la France    L'armée ukrainienne reprendra d'autres villes du Donbass « dans la semaine à venir », affirme Zelensky    Le Maroc en quête des drones chinois "Wing Loong II"    Le FACDI, un incubateur pour le développement de la coopération Sud-Sud    La Libye s'oppose au projet de gazoduc transsaharien porté par l'Algérie    Liquidité bancaire: le besoin à 77,5 MMDH au T2-2022 (BAM)    Le Maroc compte présenter sa candidature    Marc Lasry, le Marocain copropriétaire de la franchise NBA des Bucks veut racheter l'Inter Milan    Quelle culture voulons-nous ?    Israël : une cellule locale de l'Etat islamique démantelée    Falsification de visas : Arrestation d'une vingtaine de membres d'un réseau criminel    «Crise cardiaque.... Chaque minute vaut une vie»    Le FNUAP salue les progrès du Maroc    Sommeil : Astuces pour se rendormir vite après un réveil en pleine nuit    L'Ambassade du Maroc met en place une cellule de suivi    Nigeria : l'ARM participe à la 2ème conférence du Réseau des gouvernements infranationaux d'Afrique    Le Maroc au CPS de l'UA: Une consécration de la confiance dont jouit le Royaume    Un témoignage du Bâtonnier Abdelaziz BENZAKOUR    Mohamed Joudar succède à Sajid à la tête de l'UC    Signature d'un Mémorandum d'Entente entre l'ARM et le Forum des Gouverneurs du Nigéria    Renouvellement du Conseil national de la presse : le torchon brûle entre la Fenajic et le gouvernement    SM le Roi félicite le Prince héritier d'Arabie Saoudite    Semaine dans le rouge pour la Bourse de Casablanca    Le ministère ne se chargera plus des équivalences des diplômes obtenus à l'étranger    Prêt-à-porter. Camaieu Maroc dans la tourmente    Clôture en apothéose à Dakhla de "Prince Héritier Moulay El Hassan Kitesurfing World Cup 2022"    Programme des principaux matchs du dimanche 2 octobre    L'Ambassade du Maroc met en place une cellule de suivi de la situation au Burkina Faso    CHAN-2022 (tirage): Le Maroc hérite du Soudan, Madagascar et Ghana    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Algérie : Gaïd Salah riposte aux partisans d'un « Etat civil et non militaire »
Publié dans Maroc Diplomatique le 07 - 11 - 2019

Le Général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah insiste, de nouveau, dans un discours prononcé ce jeudi 7 novembre à Alger, sur la tenue du scrutin électoral, prévu le 12 décembre.
Il s'attaque également à ses opposants, en les accusant de vouloir détruire les fondements de l'Etat, à travers le slogan « Etat civil et non militaire ».
A quatre semaines de la tenue du scrutin présidentiel, prévu le 12 décembre, le Général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah prononce, à nouveau, ce jeudi matin, 7 novembre, un discours sur la crise politique qui sévit dans le pays, depuis le 22 février dernier. C'était lors de l'ouverture du colloque sur « Le rôle et la place de l'Armée dans la société », tenu à Alger.
Dans son allocution, l'homme fort du régime algérien a tiré à boulets rouges sur ses opposants. « Ils tentent d'exploiter la conjoncture actuelle que traverse le pays, pour détruire les fondements de l'Etat national, à travers le slogan «Etat civil et non militaire» », déclare Gaïd Salah, rapporte tsa-algerie.com. Et de poursuivre : « La bande essaye d'induire en erreur l'opinion publique nationale, en diffusant ces idées sournoises, qui n'ont d'existence que dans l'esprit et les intentions de ceux qui les propagent ».
Le Chef d'Etat-major de l'armée algérienne tente de discréditer ses opposants en les accusant de vouloir « détruire le lien de confiance solide entre le peuple et son armée et à semer la discorde entre eux, afin de compromettre, aisément, l'avenir de l'Algérie ».
Par ailleurs, le vice-ministre de la Défense nationale insiste sur la tenue des élections présidentielles pour sortir le pays de l'impasse politique. Gaïd Salah tente d'imposer son agenda électoral malgré le rejet exprimé par les Algériens, lors des manifestations. Dans son discours, il réitère l'engagement de l'Armée à « accompagner l'Autorité nationale indépendante des élections dans l'accomplissement de ses missions » et à « veiller à réunir toutes les conditions de réussite de ces élections », notamment sur le plan « sécuritaire ».
Gaïd Salah persiste et signe. « L'Armée accompagnera le processus électoral dans toutes ses phases », martèle-t-il.
Force est de constater que malgré les menaces et les mise en garde de Gaïd Salah contre ceux qui veulent « perturber » le scrutin présidentiel, le mouvement de contestation ne faiblit pas. Au contraire, les manifestations prennent de l'ampleur avec le même mot d'ordre, « Non à l'élection présidentielle ».
Khadija Skalli


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.