Sécurité financière. L'impôt, premier pilier de la souveraineté    CAN Maroc U23. Le tirage au sort des éliminatoires prévu ce jeudi 18 août    Maroc. Ces numéros qu'il faut avoir en cas d'urgence    Récit de vie : Gabriel BANON se raconte    Revue de presse quotidienne de ce lundi 15 août 2022    Carburants : Nouvelle baisse des prix à la pompe    Chine : L'usine Tesla de Shanghai a produit un million de véhicules en trois ans    Convention de partenariat : La famille de l'enseignement bénéficie de plus de 140.000 voyages subventionnés par autocars    Afghanistan: les talibans célèbrent le premier anniversaire de leur retour au pouvoir    USA: Un mort et 4 blessés dans une fusillade en Arizona    USA: Un homme se tue après avoir percuté une barricade près du Capitole    La récupération d'Oued Eddahab, une étape riche en nobles valeurs de patriotisme    Coupe Davis: Le Maroc s'offre l'Algérie et le billet du Groupe ll    Jeux de la solidarité islamique: Participation marocaine : Mi-figue, mi-raisin    Berkane : Célébration du sacre de la RSB en Coupe du Trône    Ceuta : 11 mineurs marocains tentant de traverser le Détroit de Gibraltar secourus    Vahid Halilhodzic a peine débarqué déjà sollicité    Le Maroc félicité par le CPS pour la réussite de la formation destiné aux observateurs électoraux de l'UA    Des journées de sensibilisation à Dakhla sur la protection du littoral    Marrakech : Un adolescent abuse sexuellement de sa cousine de 5 ans    Casablanca : 8 ans de réclusion criminelle pour un repris de justice qui a tué son ami    Saïdi Resorts : Nass El Ghiwane fait vibrer jeunes et adultes    23ème festival cèdre universel du court-métrage à Ifrane    Subvention : À la rescousse des salles de cinéma    Premier League : Chelsea - Tottenham (2-2) Un match spectaculaire, une fin de match musclée et inhabituelle    La météo pour ce lundi 15 août    Le vaccin contre la Covid-19 aurait moins d'effets secondaires chez les femmes enceintes    6 millions de jeunes de moins de 24 ans, un atout si nous le voulons !    Cours des devises du lundi 15 août 2022    Kitesurf : Le «Dakhla Downwind Challenge» de retour pour une 7e édition    Norvège: deux véhicules tombent à l'eau après l'effondrement d'un pont    Météo : les températures prévues pour ce lundi 15 août 2022    Tanger-Tétouan-Al Hoceima: Les retenues des barrages en déficit de 306 millions de m3 par rapport à 2021    Tanzanie : La Fondation Mohammed VI des Ouléma remet les prix de la 3e édition du concours coranique    Égypte: 41 morts et 14 blessés dans l'incendie d'une église    Polisario : Bachir Mustapha Sayed tacle Brahim Ghali sur la «guerre contre le Maroc»    Céréales ukrainiennes: Un premier navire de l'ONU prêt à partir    Une délégation du Congrès américain arrive à Taïwan dans la foulée de la visite de Pelosi    Le Polisario : «Il est trop tôt pour parler de trêve» avec le Maroc    Oued Eddahab, le « Tanger du Sud Marocain »    Accords d'Abraham : Le sommet anniversaire annulé    Kénitra : Le soulèvement de 1954, une épopée héroïque    Egypte: L'incendie d'une église au Caire fait 41 morts    « Into The Wild » : électro et techno in the house    Art contemporain : Mustaqbal, les artistes de demain    Danse : Meknès déroule son freestyle    « Casa del Mar » repère architectural à valeur historique    Salman Rushdie sous ventilateur après avoir poignardé, pourrait perdre un œil    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Gazoduc Nigeria-Maroc: La CEDEAO acte son engagement
Publié dans Maroc Diplomatique le 06 - 06 - 2022

Le Conseil exécutif fédéral (FEC) sous présidence nigériane a autorisé la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) à conclure un accord avec la CEDEAO pour la construction du gazoduc Nigeria-Maroc.
Le ministre d'Etat aux Ressources pétrolières, Timipre Sylva, a informé les responsables de la Chambre d'Etat du Nigéria de la décision de son pays après la réunion de la FEC, présidée par le vice-président Yemi Osinbajo, le mercredi 1er juin, au palais présidentiel d'Abuja d'un accorde avec la CEDEAO concernant la gazoduc Nigéria- Maroc .
Selon l'agence de presse officielle nigériane NAN, Timipre Sylva a déclaré que le projet de pipeline Nigeria-Maroc en était encore au stade de la conception technique initiale, après quoi le coût prévu du projet serait déterminé.
Le ministère des Ressources pétrolières a présenté trois notes au Conseil. Dans la première note, le Conseil a autorisé NNPC Ltd à signer un protocole d'accord avec la CEDEAO pour la construction du gazoduc Nigeria-Maroc. Ce gazoduc devrait approvisionner 15 pays d'Afrique de l'Ouest en gaz nigérian, jusqu'au Maroc et, via le Royaume, jusqu'à l'Espagne et l'Europe, a-t-il précisé.
Le mégaprojet de gazoduc Nigeria-Maroc avait été évoqué pour la première fois lors de la visite officielle du Roi Mohammed VI, en décembre 2016 à Abuja, et un accord y afférent avait été signé, le 10 juin 2018, lors d'une visite à Rabat du gouvernement nigérian. Président Muhammadu Buhari. L'étude de faisabilité du projet a démarré en mai 2017.
Le projet fait l'objet d'une convention entre la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) et l'Office national marocain des hydrocarbures et des mines (ONHYM).
Le gazoduc relierait le gaz nigérian à tous les pays côtiers d'Afrique de l'Ouest, à savoir le Bénin, le Togo, le Ghana, la Côte d'Ivoire, le Libéria, la Sierra Leone, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Gambie, le Sénégal et la Mauritanie, se terminant à Tanger, au Maroc et à Cadix. , Espagne.
Fin avril dernier, il a été annoncé que le Fonds de l'OPEP pour le développement international (OFID) contribuerait à hauteur de 14,3 dollars au financement de la deuxième phase de l'étude d'ingénierie préliminaire (FEED) du projet de gazoduc Nigéria-Maroc.
La documentation juridique relative au financement de 14,3 millions de dollars accordé par le Fonds OPEP à l'ONHYM avait été signée par la ministre de l'Economie et des Finances Nadia Fettah, aux côtés du directeur général de l'OPEP, Abdulhamid Al khalifa, et de la directrice générale de l'ONHYM, Amina Benkhadra.
A travers son soutien à ce projet, modèle de coopération Sud-Sud, le Fonds OPEP renforce ses relations de coopération financière avec le Maroc et contribue à la dynamique économique et sociale du Royaume.
L'étude, en amont de la construction du plus long pipeline offshore du monde reliant le Nigeria au Maroc, est cofinancée par la Banque islamique de développement (BID).
L'étude consiste à préparer la documentation pour la mise en œuvre du projet de gazoduc Nigéria-Maroc et à finaliser les analyses techniques, financières et juridiques y afférentes.
Le pipeline de 7 000 kilomètres de long, traversant les eaux territoriales de 13 pays, est destiné à être un catalyseur pour le développement économique de la région de l'Afrique du Nord-Ouest. Elle porte une volonté forte d'intégrer et d'améliorer la compétitivité et le développement économique et social de la région.
Il vise également à dynamiser l'économie régionale à travers la promotion du développement économique en Afrique du Nord-Ouest, le développement des industries génératrices d'emplois, la réduction du « torchage » du gaz et l'utilisation d'une énergie fiable et durable.
En février dernier, le président nigérian Muhammadu Buhari avait exprimé, lors d'un entretien téléphonique avec le roi Mohammed VI, la détermination de son pays à réaliser le projet d'oléoduc dans les meilleurs délais.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.