Les dépouilles des deux camionneurs marocains tués au Mali rapatriées au Maroc    Politique de vaccination : Le pragmatisme marocain    Covid-19: 2.432 nouveaux cas, plus de 17,2 millions de personnes complètement vaccinées    Technologie. Une nouvelle gomme increvable signée Michelin    Evolution du coronavirus au Maroc. 2432 nouveaux cas, 913.423 au total, jeudi 16 septembre 2021 à 16 heures    Elections du 8 septembre: la stratégie digitale des partis politiques disséquée    Transport aérien: Emirates lance une campagne de recrutement mondiale incluant le Maroc    Les provinces du Sud connaissent un essor remarquable sur tous les plans    Attente...    ONDA : Plus de 3,56 millions de passagers internationaux entre le 15 juin et le 31 août    Technologie : Des fenêtres qui fournissent de l'énergie    L'économie mondiale va rebondir mais de manière inégale selon les régions    Initié par l'Ambassade des Pays-Bas au Maroc, un Demo Day pour couronner les 3ème Orange Corners Morocco    M. Babou Sène, nommé Consul général de la République du Sénégal à Dakhla    Libye : l'Egypte, le Maroc et la communauté internationale appellent les autorités à tenir les élections comme prévu    Israël : Vers le lancement d'un projet de fabrication de drones au Maroc    La CDG intègre le programme DATA TIKA de la CNDP    Régulation des plateformes numériques : Mme Akharbach appelle à une coopération internationale impliquant l'Afrique    PJD : après la déroute électorale, la dure thérapie de groupe    Contrôles continus: le ministère fait une annonce    Le Maroc se dote d'une série de drones autonomes    Cinéma : L'Institut Français du Maroc rouvre ses salles de projection    Festival : la 14ème édition du Festival national du Zajal se donne à voir en digital    Défense : Défis et ambitions de la future industrie marocaine de l'armement    Hamdi Ould Errachid reconduit à la tête du conseil de Laâyoune-Sakia El Hamra    Sécurité : AUKUS, un pacte qui souffle à la France un marché de 50 milliards d'Euros    Fathallah Sijilmassi nommé Directeur général de la Commission de l'Union Africaine    Covid-19 : plus de 70% de la population chinoise entièrement vaccinée    Le Maroc reçoit 5 millions de doses du vaccin Sinopharm    Covid-19 au Maroc : où en est la situation nationale ?    La reconnaissance du pass vaccinal marocain par l'UE n'impacte pas les conditions d'accès aux pays européens    Le changement climatique pourrait pousser 1,9 million de Marocains à migrer d'ici 2050    Classement FIFA: Les Lions de l'Atlas au 33ème rang    Botola Pro D1 / FAR-JSS (0-3) : Victoire méritée de Chabab Soualem    Interview avec Neta Elkayam : «Je m'intéresse à beaucoup de musiciens marocains contemporains»    Xander Pratt dévoile son nouveau titre en hommage à Casablanca    La France a éliminé Abou Walid Al-Sahraoui, ancien membre du Polisario et chef de l'EI au Grand Sahara    Tokyo 2020: les athlètes médaillés célébrés par la Fondation Mohammed VI    Radisson Hotel Group : Une expansion record au Maroc et en Afrique du Nord    Retour sur la saga des héros paralympiques    «Lewy» et le Bayern surclassent encore le Barça    Lukaku tire Chelsea du piège du Zenit, Ziyech décevant    Match nul pour Séville, En Nesyri voit rouge    Abdelkader Bourhim: "Le sport, parent pauvre des programmes électoraux"    Le plus haut gradé américain craignait que Trump n'attaque la Chine    Cinéma : L'IF du Maroc rouvre ses salles de projection    Des ateliers consultatifs de la musique du 17 au 28 septembre    Arts plastiques : Samira Ait El Maalam expose sous le thème «Vortex»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Rencontre nationale sur la modernisation de l'administration Retour
Publié dans MarocHebdo le 18 - 06 - 1999

Rencontre nationale sur la modernisation de l'administration
BALISER LE TERRAIN
Les membres de la commission thématique de préparation du plan quinquennal 1999-2003 sur la modernisation de l'administration ont présenté lundi 14 juin à Rabat le rapport analytique qu'ils ont élaboré devant la réunion nationale de la commission.
Ils ont eu à plancher sur des chantiers de réforme axés en premier lieu sur l'amélioration des rapports de l'administration avec son environnement. La volonté étant de faire de l'appareil administratif un facteur efficient pour la concrétisation du changement escompté. Plus, un instrument actif à même d'aider les entreprises nationales, toutes catégories confondues, à relever le défi de la concurrence et de la mondialisation.
La rencontre nationale du lundi 14 juin, appelée à synthétiser ces travaux, a mis en place trois commissions. Elles axeront leurs efforts, en association avec plusieurs acteurs, sur les rapports de l'administration avec le citoyen, la rationalisation de la gestion des ressources humaines et le développement des capacités propres à l'administration.
Le plan a consacré à l'administration deux commissions, l'une sectorielle et l'autre thématique. À l'heure qu'il est, la commission sectorielle a achevé ses travaux, sanctionnés par la publication d'un rapport comportant un ensemble d'idées et de propositions reflétant les objectifs essentiels et les grandes lignes du programme de la réforme administrative en perspective.
Il s'agit de continuer à soutenir les efforts déployés en matière de rapprochement de l'administration des citoyens et de rationaliser la gestion des ressources humaines.
Modernisation
Des points particulièrement importants concernent l'encouragement de la tendance de l'administration publique à recourir à l'usage de la technologie de pointe, la modernisation des moyens de contrôle par le recours aux techniques d'évaluation modernes et surtout le sacre du principe de la présentation des bilans comptables.
Les travaux de la commission thématique, présidée par Khalid Naciri, directeur de l'Institut supérieur d'administration, devront approfondir les choses.
Le point de départ est le constat de la dimension stratégique de l'appareil administratif pour tout développement économique et social. Dans cette optique, la réforme administrative devra placer à la tête de ses priorités la mise en valeur de l'élément humain, à travers l'animation de l'esprit d'initiative et de responsabilité chez les fonctionnaires. Une sorte de garde-fou contre les résistances que ne manque pas de susciter toute tentative de changer l'ordre établi.
Cependant, le passage obligé demeure la révision des structures administratives, seul moyen d'améliorer la qualité des services et prestations publics. Le corollaire est la simplification des procédures et la rationalisation des dépenses publiques. Il faudra pour ce faire, baliser le terrain pour éviter cette situation de navigation à vue contre laquelle l'on se mobilise aujourd'hui. Abdelhamid Aouad, ministre délégué chargé du Plan et de la prévision économique a mis le doigt sur l'essentiel: la nécessité de fixer les règles de base pour la mise en uvre de la charte de bonne gestion et de moralisation de l'administration.
En attendant, les trois commissions mises en place se réuniront le 21 juin prochain pour cerner l'examen des dossiers qui leur sont confiés. Leurs membres devront se retrouver le 28 du même mois pour présentation leur rapport final avant la clôture le 5 juillet prochain, des travaux de la commission.