Jeux Méditerranéens / Football / Maroc-Italie (1-2) : Les Lionceaux joueront la 3e marche du podium face aux Turcs    CAN Féminine 2022 / Maroc-Burkina Faso 1-0 : 3 points très importants pour la suite ! Ghizlane Chebbak Meilleure joueuse du match    Espagne : La compagnie Binter inaugure une ligne aérienne depuis et vers Fès    فيروس كورونا : المغرب يسجل 3306 إصابات جديدة و3 وفيات في 24 ساعة الأخيرة    Jeux méditerranéens : La sélection marocaine de football (U18) battue en demi-finale    Formule E : Le pilote suisse Edoardo Morata remporte l'e-prix de Marrakech 2022    Jeux méditerranéens : Trois médailles d'argent et deux de bronze pour le Maroc (athlétisme)    Italie : La communauté marocaine bénéficie d'un consulat mobile    Diaspo #246 : Zineb Mekouar suit la littérature comme un fil d'Ariane grâce à sa grand-mère    Météo Maroc: temps assez chaud ce dimanche 3 juillet    CAN féminine: bon départ pour les Lionnes de l'Atlas (VIDEO)    Restrictions commerciales algériennes : l'Espagne transfère à l'UE les plaintes des hommes d'affaires    Mali: l'ambassadeur d'Espagne convoqué après des propos sur une implication de l'Otan    Région TTA: plus de 14.800 candidats passeront le rattrapage du bac    Maroc/Covid-19: 3.306 nouveaux cas et 3 décès ces dernières 24h    Covid-19: le ministère de la santé recommande une dose de rappel du vaccin pour les personnes âgées    Immigration illégale : Le Maroc fait face à une "situation extrêmement complexe" affirme le ministre espagnol de la Migration    Amal Ayouch réagit à la condamnation de Faouzi Skalli    Le leadership marocain en matière de sécurité énergétique et alimentaire mis en avant à Naples    Dakar: "Annato" de Fatima Boubekdi remporte le Grand Prix du chef de l'Etat du 3-ème Festival de cinéma "Les Téranga"    L'activité industrielle poursuit son amélioration    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Abdelhadi Baraka    Echange de tirs dans le Kentucky: Trois policiers tués, l'assaillant arrêté    Casablanca, capitale marocaine du Jazz pendant trois jours (vidéo)    Maroc-Japon: Signature d'un Accord de prêt de 1,6 MMDH pour améliorer l'environnement des apprentissages    L'apostille : Dbibina a bien cru être atteint de Polyopie, avant que Fouad Abdelmoumni, Aziz Chahir et Ali Anouzla ne le rassurent    Ambiance festive pour l'ouverture de Jazzablanca (VIDEO)    Casablanca : Mise en échec du trafic de 2 tonnes de résine de cannabis    Devant la Commission des finances, Nadia Fettah décortique la loi sur les pratiques anticoncurrentielles    Marché des capitaux : Plus de 27,7 milliards DH de levées    African Lion 2022 : Cap Draâ sous un déluge de feu    Abattage, écorchage, stockage... Les conseils de l'ONSSA pour l'Aïd al-Adha    Sahara : Séminaire sur la dévolution des compétences législatives dans les régions autonomes    Selon le Sunday Business Post, le roi Mohammed VI a changé la face du Maroc    Vidéo. Jeux méditerranéens: une deuxième médaille d'or pour le Maroc    Renouvellement du mandat de la MINUSMA: Bamako pose ses conditions    Libye: des manifestants investissent le siège du Parlement    Un étudiant déguisé en femme pour passer les examens condamné à de la prison ferme    L'ANME tient une « rencontre communicationnelle » à Casablanca    Remise des prix de la deuxième phase du programme éducatif « inwi Challenge » (VIDEO)    Maroc: lancement de la campagne de sensibilisation à la cybersécurité    Sahara: Staffan de Mistura attendu samedi à Rabat pour une nouvelle tournée dans la région    Marhaba 2022 : Journée infernale pour des Marocains bloqués à Ceuta    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feue Maria Rosa de Madariaga    Général Stephen J. Townsend : « Les Forces Armées Royales ont atteint les standards de l'OTAN »    Maluma sort du silence après l'annulation de son concert à Marrakech    Agenda culturel: les bons plans de ce vendredi et du week-end    Théâtre Cervantes : L'appel d'offres pour la restauration et la réhabilitation est lancé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



20 août : La fête négociée entre Mohammed V, Moulay Hassan, Dr El Khatib et Mohamed Basri
Publié dans Yabiladi le 19 - 08 - 2019

La fête de la Révolution du roi et du peuple a été le fruit d'une négociation entre le Palais et des figures de la résistance. Rien n'a été oublié : du choix du jour de la célébration aux discours de Mohammed V et de Fqih Basri, tout avait fait l'objet d'un accord avant qu'il ne soit une page oubliée de l'Histoire du Maroc.
Le Maroc commémore ce mardi le 63ème anniversaire de la Révolution du roi et du peuple. Une occasion célébrée annuellement par un discours du chef de l'Etat pour se rappeler de la déposition du sultan, le 20 août 1953, par les autorités françaises. L'occasion de saluer au passage les actes de la résistance opposée à l'exil forcée du sultan Mohammed Ben Youssef et de sa famille.
Une fête qui, au fil des années, a changé sous la pression de la course ouverte au leadership que se livraient les alliés d'hier ; ceux qui étaient unis dans le combat contre la colonisation et réclamaient le retour de Mohammed Ben Youssef à son trône.
Mais avant que les choses ne prennent cette tournure, dans quelles circonstance est née cette fête ? Nous sommes en 1956, en pleine euphorie des premiers mois de l'Indépendance. La relation entre le Palais et le mouvement national est au beau fixe. Le Maroc n'a pas encore connu la révolte du Rif et les premières vagues de disparitions de figures de la résistance.
Palais et Résistance avaient besoin de célébrer leur «union»
Dans ce contexte de calme qui précède la tempête, les deux acteurs visibles du jeu politique au Maroc allaient sceller leur entente par la proclamation d'une journée consacrée à la célébration de leur union. Et comme le 20 août 1953, avait été le véritable déclencheur de la lutte armée contre le protectorat suite à la déposition du futur roi Mohammed V, Palais et résistance sont vite tombés d'accord sur ce jour pour la célébration.
Reste quelques détails à régler, et non des moindre, en vue de donner à la fête un sens pratique à son slogan pour célébrer la «symbiose entre le roi et le peuple». Les deux parties conviennent ainsi d'un partage des rôles. Ainsi et quasiment sur le même pied d'égalité, le sultan et un représentant de la Résistance prononçaient de deux discours le 20 août. Un équilibre qui n'aura duré que quelques années avant d'être définitivement oubliée de l'Histoire du Maroc.
«Cette formule est le fruit d'une discussion en 1956 qui a duré toute une nuit au palais d'El Oualidia entre S.M Mohammed V, le prince héritier Moulay Hassan et un représentant de la résistance et de l'Armée de libération nationale, le Dr Abdelkrim El Khatib et moi-même», racontait Mohamed Basri lors d'une interview accordée à l'hebdomadaire Jeune Afrique, publiée le 8 juillet 1987.
En décembre 1999, dans ses mémoires diffusées sur la chaîne Al Jazeera, Fqih Basri révélait qu'au cours de cette nuit, il a été décidé que chacun des intervenants était libre de choisir le thème de son message sans en avoir à informer l'autre partie.
Cet accord avait permis au fondateur de l'Union nationale des forces populaires (UNFP) de prendre du galon et d'être considéré comme la «deuxième personnalité» au Maroc derrière le roi Mohammed V, avant de tomber en disgrâce. Il finira même par prendre les armes contre la monarchie et le chemin de l'exil sous le règne du roi Hassan II.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.