Le Souverain nomme Mohamed Bachir Rachdi à la tête de l'Instance nationale anti-corruption    Madeleine Albright, guest star de l'Atlantic Dialogues    Conseil de la concurrence : El Otmani souligne l'importance d'accélérer les travaux    France : Ghosn maintient son poste de PDG de Renault    FIFA : Près de 2 milliards d'euros versés aux intermédiaires depuis 2013    Santé reproductive : Les praticiennes plaident pour l'amélioration de leur statut    Double exposition autour du « Maroc de Doaud Aoulad-Syad »    Racisme : L'ONU veut passer le Maroc à la loupe    Mme Meriem Othmani, Présidente de l'INSAF, appelle à se mobiliser contre le travail des petites bonnes    Autonomisation des femmes. ACWA Power et ECOHZ s'engagent    Martin Scorsese, parrain officiel de la Cinémathèque marocaine    En vidéo – Turquie : 9 morts et 47 blessés dans un accident de TGV    CAN 2019 : L'Egypte en lice pour l'organisation    Le nouveau plan de la CGEM et de l'AMIC pour le financement des strartups    Publication de «La lettre de créance, apothéose de la vérité»    Coupe arabe des clubs champions : Le Raja souffre mais se qualifie pour les quarts de finale    Un manifeste en 7 mesures pour les droits de la femme    L'armée égyptienne annonce la mort de 27 "terroristes" dans le Sinaï    Nette amélioration recettes de la conservation foncière    Migrations    Coupe du Trône de saut d'obstacles : La finale de la 6è édition du 14 au 16 décembre au RCSE Dar Es Salam    Casablanca : Le festival du film arabe désormais sur la carte des événements marocains    Syrie.. Avertissement américain à l'égard de la Turquie    Accident de TGV en Turquie: au moins 7 morts et 46 blessés    Qatar hôte de la finale de la Supercoupe entre le Raja de Casablanca et l'Espérance de Tunis    Message de condoléances de SM le Roi au président français suite à la fusillade de Strasbourg    Venezuela: Les électeurs boycottent les urnes…    N° 1281 en kiosque : Le pacte de bonne espérance    Le groupe basque International Citrus Band présente son album "Latitudes"    Adoption des lois : Les députés mettent le paquet    Fondation BMCE Bank: 37 bacheliers des écoles Medersat.com primés    La BRVM d'Abidjan lance la 2ème cohorte de son Programme Elite, soutenu par la BVC    Le modèle marocain en matière de financement des agriculteurs présenté à Libreville    La qualité des produits du terroir marocain saluée au "SIAL Middle East 2018"    Divers Economie    Signature d'une convention pour la création d'une unité industrielle à Nador    La concurrence en Afrique est moins féroce qu'au Maroc    "Mbarek o masoud" Une pièce théâtrale interprétée par des détenus    Divers    Naissance au Brésil du premier bébé grâce à une greffe d'utérus    Rapport GermanWatch sur l'indice mondial des risques climatiques Le Maroc s'en tire à bon compte    Le sambo rejoint la famille olympique    Ligue des champions : Liverpool grâce à Salah    Guardiola soutient Sterling et appelle à combattre le racisme tous les jours    News    Juliette Binoche présidente du jury de la Berlinale    Le syrien Nabil Suleiman préside le jury du Festival international du film transsaharien de Zagora    Bouillon de culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Festival timitar: Clôture de la 4e édition "signes et cultures"
Publié dans Agadirnet le 09 - 07 - 2007

img src="/images/actualites/test_04692277b87a59.jpg" alt="Festival timitar: Clôture de la 4e édition "signes et cultures" " class="img_content" title="Festival timitar: Clôture de la 4e édition "signes et cultures" " / Le rideau est tombé, samedi soir, sur la 4e édition du Festival Timitar "signes et cultures", organisée sous le Haut patronage de S.M. le Roi Mohammed VI sous le signe "Les artistes amazighs accueillent les musiques du monde".
La capitale de Souss a vécu, quatre jours durant, au rythme des musiques du monde, musique du terroir mais aussi contemporaine, avec la participation de dizaines de groupes représentant différents pays d'Afrique, d'Europe, d'Amérique du Sud outre le Maroc.
Le Festival, qui a soufflé sa 4e bougie cette année, a bel et bien consacré sa première vocation d'être un véritable espace d'échanges et une occasion pour la mise en valeur de la diversité de la culture et de la musique amazighes, indique-t-on auprès des organisateurs.
Selon les initiateurs, le festival est parvenu, en un espace de temps réduit, à acquérir ses lettres de noblesses en s'imposant comme l'une des grandes manifestations artistiques ayant forgé leur propre identité en s'ouvrant sur les différents genres et styles de la musique mondiale et nationale.
Le festival a pu cette année susciter l'intérêt d'artistes de grand calibre et faire l'objet d'une large couverture médiatique nationale et internationale sachant qu'une vingtaine de journalistes, photographes et reporters de différents pays ont couvert l'événement.
Initié par l'Association Timitar, cette édition a connu la participation de plusieurs groupes de renommée internationale, "Jamaïca All Stars" et "Tiken Jah Fakoly", groupes jamaïcains de reggae, outre le groupe Africando, référence incontournable de la "salsa africaine".
Parmi les internationaux de la chanson ayant agrémenté de leur présence cette édition, il y a lieu de citer le célèbre chanteur camerounais, Manu Dibango et Gilberto Passos Gil Moreira, l'ex- secrétaire à la Culture de la ville de San Salvador (Brésil) reconverti en chanteur engagé et la chanteuse Natacha Atlas.
Côté marocain, le grand Adelhadi Belkhayat, la chanteuse Saida Charaf, en plus d'artistes issus de l'immigration dont Idbassaid (France), Aza (USA) et Khalid Izri (Belgique), ont pris part à cette manifestation internationale.
Les Rwaiss ont été, également, de la partie avec des artistes talentueux tels que Houcine Ammarakchi, Fatima Titrit, Fatima Tabaamrant, Boutmazought et Oumast.
La Fusion et le Hip-hop ont été à l'honneur lors de cette édition avec des groupes comme Hoba Hoba Spirit, Amarg Fusion et style Souss (Maroc), Tumi end the Volume (Afrique du sud) et les groupes algérien "Djur Djura" et turc " Harem".
Côté culturel, un colloque sur le thème "musiques amazighes et musiques du monde : changements et continuité dans les musiques amazighes" a été organisé outre des concerts et ateliers dans le cadre du ''Timitar Off''.
L'édition 2007 a été marquée, par ailleurs, par la signature de deux conventions pour sceller le partenariat scientifique et culturel entre le Conseil régional de Souss-Massa-Drâa, l'Association Timitar et l'Institut royale de la Culture amazighe (Ircam).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.