Tuez-les par balle» : tel est l'ordre du président philippin contre ceux qui refusent le confinement    Coronavirus : M'jid El Guerrab interpelle le ministre français de l'Education nationale    Coronavirus : 17 nouveaux cas confirmés, 708 au total, jeudi 2 avril à 21h    Zaïo : arrestation d'un individu impliqué dans la diffusion de contenu numérique incitant à la haine    ADD: Tout savoir sur les initiatives digitales en faveur de l'administration publique    Agriculture : La situation du marché à un niveau normal    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Marcel Botbol    TIBU Maroc s'adapte au coronavirus    Aswak Assalam lance prochainement «Aswak Delivery», un service de livraison à domicile    Coronavirus : le groupe CDG annonce de nouvelles mesures au profit des TPME    Covid-19: Le ministère de la Santé appelle à la patience    Le vrai du faux sur le coronavirus au Maroc, ce jeudi 2 avril    Confinement: nouvelles pratiques, vieilles fractures    Enchères de Sotheby's: Melehi et Belkahia en vedette    Mohamed Belmou : «Nous sommes pour l'idée d'allouer le budget des festivals pour lutter contre le corona»    Fonds Spécial Covid-19    Saad Lamjarred réagit au décès de Marcel Botbol (PHOTO)    Les éboueurs, des soldats nocturnes qui veillent à la propreté    Covid-19: l'Espagne passe à la phase de “ralentissement” de la pandémie    CDM reporte les échéances des crédits pour les clients impactés    Sous le thème «Philosophie de jeu de la FRMF» : La FRMF tient son séminaire en ligne    Coronavirus : plus de 700.000 bénéficiaires de l'indemnité forfaitaire    Confinement : que regardent les téléspectateurs marocains?    La télévision au temps de Coronavirus et la reprise du pouvoir d'initiative    Le Maroc a été parmi les premiers à fournir la chloroquine malgré la forte demande au niveau mondial    Coronavirus: La Corée du Nord épargnée ?    Le football français en deuil : De Marseille à toute la L1, hommage unanime à Pape Diouf    Lutte anti-coronavirus : Evacuation d'un grand marché populaire à Laâyoune    Un joueur du FUS se blesse pendant ses entraînements à domicile    Adieu Si Fadel    En Guinée, le président Alpha Condé, 82 ans, obtient une très large majorité parlementaire    Mustapha Adib, ex-espion des services de l'hexagone, tombe bien bas    Décès de Marcel Botbol à cause du Covid-19: ce que l'on sait    Parlement: Dispositif exceptionnel pour la session du printemps    Brèves Internationales    Les réserves des centrales syndicales    La Chambre des représentants mobilisée pour répondre aux exigences de la situation sanitaire    Nouvelle pauvreté et nouvelles solidarités en Italie    Le coaching mental, un impératif pour les sportifs à l'heure du confinement    Report des Jeux méditerranéens d'Oran à 2022    Après la crise sanitaire, vers un foot plus vertueux ?    Le Maroc n'y échappera pas    De la culture gratuite pour combattre l'ennui du confinement    Le rappeur français Booba prêche le respect des mesures préventives    Les musiques reposantes ont le vent en poupe    Un projet terroriste déjoué en Tunisie    Ça ne va pas si mal que ça pour nos étudiants au Canada    La production dans la construction en hausse de 3,6% dans la zone euro    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Grand-messe de l'arganier à Agadir
Publié dans Agadirnet le 12 - 12 - 2013

Et c'est reparti pour la 2ème édition du Congrès international sur l'arganier. En effet, le désormais rendez-vous biannuel de 3 jours a été lancé, lundi 9 décembre, pour se clôturer aujourd'hui à Agadir.
Et c'est reparti pour la 2ème édition du Congrès international sur l'arganier. En effet, le désormais rendez-vous biannuel de 3 jours a été lancé, lundi 9 décembre, pour se clôturer aujourd'hui à Agadir. Aussi, Mohamed Sadiki, secrétaire général du département de l'agriculture, a présidé au nom de Aziz Akhannouch, ministre de l'agriculture et de la pêche maritime, l'ouverture officielle de cet événement.
Il a saisi l'occasion pour relever l'importance de la culture de l'arganier au Maroc. «La superficie de culture de l'arganier s'élève à 830.000 hectares. Aussi, la production de l'argan joue un rôle écologique important dans la lutte contre la désertification et génère 20 millions de jours de travail dont 7,5 millions pour les femmes.
Elle est donc la colonne vertébrale de l'économie rurale et une source de revient indispensable aux familles rurales», a souligné M. Sadiki lors de la séance d'ouverture à laquelle ont pris part Abderrahim El Houmi, secrétaire général du Haut- Commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, Mohamed El Yazid Zellou, wali de la Région du Souss-Massa Draa et Brahim Hafidi, président du Conseil régional du Souss- Massa-Drâa.
Ainsi, l'organisation de ce congrès scientifique témoigne de l'importance accordée à la recherche scientifique et technologique en tant que levier de développement durable de l'arganier et de la filière. À ce titre, ce rendez-vous constitue une occasion de partage des connaissances et résultats des recherches sur l'arganeraie et l'arganier entre chercheurs et experts nationaux et internationaux, gestionnaires et acteurs économiques.
À noter que compte tenu de l'importance de ce secteur dans le développement local sur les plans social, économique et environnemental, il constitue une des filières qui bénéficient d'un accompagnement dans le cadre du Plan Maroc Vert. Aussi, la protection et le développement de l'arganier sont du ressort de l'Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l'arganier (ANDZOA), créée en février 2010, sous la tutelle du ministère de l'agriculture et de la pêche maritime.
Les zones de l'arganier disposent, depuis la présentation devant Sa Majesté le Roi à Errachidia, d'une stratégie de développement, basée sur une approche intégrée et participative, qui tient compte de l'ensemble des stratégies sectorielles. Ses objectifs à l'horizon 2020 sont ambitieux et visent globalement la réhabilitation de l'arganeraie sur une superficie de 200.000 hectares, l'installation de plantations modernes équipées en système d'irrigation localisée sur une superficie de 5.000 hectares, l'amélioration de la production de l'huile d'argan pour atteindre 10.000 tonnes/an contre 4.000 tonnes actuellement et la valorisation et la promotion des produits de l'arganier.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.